Mont de Marsan Agglo lance l'opération "Tous masqués"

Lundi 13 avril, le président de la République a annoncé que chaque Français devrait être doté d’un masque « grand public » à l’issue de la période de confinement. En application de cette annonce, Mont de Marsan Agglo a lancé l’opération "Tous masqués" ....

.... afin de pouvoir fournir à chaque habitant du territoire un masque de ce type dans les semaines à venir.

Un dispositif à l’échelle de l’agglomération a été mis en place avec des moyens d’approvisionnements multiples pour environ 20 000 masques. Tout est mis en œuvre pour faire converger vers le territoire le plus grand nombre de masques et ainsi permettre à la population d’être équipée d’ici au 11 mai prochain. 

Créée à partir d’une politique de solidarité communautaire, cette stratégie, qui se déploiera selon des modes de distribution différents, permet à l’Agglo d’agir dès maintenant pour trouver ensemble des solutions qui garantissent à chacun le même niveau de protection face au Covid-19.

Pour ce faire, un dispositif à l’échelle de l’agglomération a été mis en place avec des moyens d’approvisionnements multiples pour environ 20 000 masques. Tout est mis en œuvre pour faire converger vers le territoire le plus grand nombre de masques et ainsi permettre à la population d’être équipée d’ici au 11 mai prochain. 

Dans le cadre d’une commande groupée lancée par Mont de Marsan Agglo, toutes les communes agissent dès à présent. À Bostens, 800 masques ont été commandés, 680 à Mazerolles, 1 200 à Lucbardez-et-Bargues, 1 000 à Pouydesseaux et Bougue, à Saint-Avit et Saint-Martin-d’Oney, ce sont 1 500 masques qui ont été commandés pour chacune des 2 communes (estimations en cours dans les communes non citées)… d’autres comme Benquet ou Gaillères s’appuieront sur leurs réseaux de bénévoles et/ou de professionnels.

Cette stratégie volontariste et communautaire, se déploiera selon des modes de distribution différents. Certains masques seront vendus à prix coûtant, d’autres seront distribués gratuitement.

Baptisée « Tous masqués », cette opération, créée à partir d’une politique de solidarité communautaire, permet à l’Agglo d’agir dès maintenant pour trouver ensemble des solutions qui garantissent à chacun le même niveau de protection face au Covid-19. 

TousMasques

« Tous masqués » : une stratégie, quatre actions

  • La collectivité a lancé une première commande de masques barrières, répondant aux normes AFNOR, confectionnés par des entreprises installées dans les Landes qui ont réorienté leurs productions pour répondre aux besoins des populations et des collectivités territoriale (Artiga et Pyrenex).

1 000 masques déjà réceptionnés seront diffusés en test sur Mont de Marsan dès le samedi 18 avril, au prix unitaire de 3,50€ via le réseau de 9 boulangers montois*. L’intégralité des recettes sera reversée au Fonds de dotation A Nouste du Centre Hospitalier de Mont de Marsan. 

* Vigneau Marina – 68 rue Gambetta ; Suiffet Jonathan – 392 av. du Mal Foch ; Sauguet Bernard – 502 av. du Col Rozanoff ; Philot Eric – 1514 av. de Villeneuve ; Cuzacq André – 13 rue D. de Gourgues ; Belabdi Abdelhak – 233 av. G. Clémenceau ; Cousturian Francis – 676 av. du Mal Foch ; Moisan Carole - 2 Rue A. Degoul ; Mays - 4 Pl. Saint Louis

Une seconde commande groupée de 15 000 masques réutilisables et lavables 100 fois, vient d’être lancée. Au fil des livraisons, ces masques seront diffusés par les communes de l’agglo ainsi que par trois enseignes de la grande distribution : Leclerc, Carrefour et Intermarché.

20 000 masques chirurgicaux jetables ont également été commandés et sont distribués aux agents des collectivités du territoire qui assurent les missions essentielles nécessaires au maintien du service public et qui sont au contact du public : agents du CIAS, du CCAS, Direction de l’Éducation, Police municipale…

  • En parallèle, l’Agglo a mis en place un réseau de 51 couturières bénévoles pour produire des masques « grand public » en tissu lavables et réutilisables. Ces protections seront mises gratuitement à la disposition des habitants de l’agglomération. Pour l’exemple, en quelques jours 5 couturières bénévoles du Peyrouat ont confectionné 150 premiers masques réutilisables qui seront distribués dans le quartier et une action similaire est en train d'être mise en œuvre à La Moustey avec l'AQM.

Appel aux dons : pour confectionner ces masques barrières, les bénévoles ont besoin de tissus. Aussi, un appel aux dons est lancé dès aujourd’hui afin de récupérer des pièces de tissu préalablement lavées. Ces tissus doivent de préférence être 100% coton, fabriqués dans un maillage serré et une épaisseur moyenne afin d’assurer un meilleur filtrage (draps, taies d’oreiller, housses de couette…). Les personnes souhaitant faire don de leurs tissus peuvent contacter l’Agglo au 05 58 05 87 17 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

  • Les couturières professionnelles sont également mobilisées. Une initiative a été lancée par deux couturières montoises (Rapid’Couture et Aux Fantaisies) qui se sont associées pour vendre leur production en drive. Les commandes doivent être passés au 06 08 82 13 31 et sont à récupérer au 10 ter, rue Léon des Landes à Mont de Marsan, le mardi entre 14h et 18h30 et le samedi entre 9h et 12h30 (tarif unitaire : 4,50€).
  • Enfin, Mont de Marsan Agglo met à la disposition des habitants du territoire sur son site et ses réseaux sociaux des tutoriels afin d’accompagner ceux qui le souhaitent dans la confection de leur propre masque barrière.

Ces masques dits « barrières » ou « grand public », qui seront progressivement distribués à la population, ne sont pas destinés à un usage sanitaire. Ils constituent un complément aux gestes barrières et permettent d’éviter la diffusion du virus en limitant les projections de gouttelettes. 

Pour être efficaces, les masques doivent se porter de la bosse du nez jusqu’en dessous du menton. Leur port ne doit pas excéder 4 heures. Il est essentiel de laver ses mains juste avant de mettre son masque et immédiatement après l’avoir enlevé. De même, il est très important de ne pas toucher son masque une fois en place.

Les masques barrières sont lavables et réutilisables. Afin de garantir l’élimination des agents contaminants, ils doivent être lavés avant la première utilisation puis systématiquement une fois retirés, à 60° pendant au moins 30 minutes.

Articles similaires

Des libraires, des livres et des lecteurs, ...  Je le promets ! Le livre est la meilleure porte pour sortir du confinement. C’est vrai, un p’tit tour dans sa librairie préférée, c’est magique, enivrant et une aventure hors du temps à...
Bordeaux : conseil de résilience sanitaire Le Conseil de résilience sanitaire de la Ville de Bordeaux a été installé le 28 octobre 2020. La gestion communale de la crise sanitaire Covid-19 est le premier sujet à l’ordre du jour, mais non le se...
Crise sanitaire : les fonds européens pour soutenir des mesu... Afin de faire face à la pandémie de la COVID-19 qui frappe l'Europe depuis plusieurs mois, la Commission européenne permet aux États membres, outre des mesures d'assouplissement réglementaire de la ge...
Bordeaux : périmètre de la zone du port obligatoire du masqu... En conformité avec les consignes de Santé Publique France et de l’Agence Régionale de Santé sur la circulation du Coronavirus dans la région et notamment à Bordeaux, Pierre Hurmic maire de Bordeaux a ...
Coronavirus : ouverture de 2 centres de dépistage gratuit à ... Suite à une évolution significative du nombre de cas positifs au coronavirus ces derniers jours à Bordeaux, notamment dans les quartiers Chartrons et Grand Parc, Pierre Hurmic maire de Bordeaux encour...