Léopold Kretz : expositions au Musée Despiau-Wlérick

Léopold KRETZ (1907 – 1990) : sculpteur, dessinateur, peintre universel et intemporel
Léopold KRETZ (1907 – 1990) : sculpteur, dessinateur, peintre universel et intemporel

Depuis quelques années, la collection du musée Despiau-Wlérick de Mont-de-Marsan s’ouvre progressivement à la production de la 2e moitié du 20e siècle. En 2008, l'intégration du fonds d’atelier du sculpteur Léopold Kretz (1907-1990) a favorisé la redécouverte de cet artiste membre du "Groupe des Neuf".

L'exposition « Sculptures restaurées de l'atelier Kretz » fait suite à deux présentations au public du fonds sculpté de l'artiste (en 2009 puis 2012) où la plupart des oeuvres exposées aujourd'hui n'étaient pas présentées. Suite à un important chantier de restauration de 150 pièces préparatoires mené en 2015-2016, le travail technique varié du portraitiste Léopold Kretz est aujourd'hui mis en lumière.

Un ensemble de dessins de l'artiste sera également présenté autour du travail d'atelier, donnant à voir un autre aspect de la riche production du sculpteur Léopold Kretz.

Atypique dans le paysage muséal français, le musée Despiau-Wlérick regroupe un ensemble inégalé de plus de 2 300 sculptures et 11 000 dessins. Sa collection se compose d'oeuvres de sculpteurs figuratifs du 20e siècle autour des deux grandes figures montoises, Charles Despiau et Robert Wlérick, chefs de file de l’école française de sculpture de l’entre-deux-guerres.

LÉOPOLD KRETZ ....
.... UN LEGS MAJEUR AU MUSÉE DESPIAU-WLÉRICK

Le musée Despiau-Wlérick a bénéficié en 2009 du legs de l’ensemble du fonds d’atelier du sculpteur français d’origine polonaise Léopold Kretz (1907-1990). Aboutissement de la volonté tenace de sa veuve Ana-Maria Kretz, cet ensemble n'aurait pu être présenté à Mont de Marsan sans le concours de Claude et Jean-Marie Thialier, exécuteurs testamentaires. En souvenir du couple Kretz, leur opiniâtreté a permis le transfert à Mont de Marsan de cet ensemble majeur qui marque un tournant dans la collection du musée.

C'est à la fois un pas dans la reconnaissance d’un des importants sculpteurs figuratifs de la seconde moitié du 20e siècle et une étape dans le développement du musée. Ce fonds constitue une ouverture sur l’ensemble de la sculpture figurative du 20e siècle. Le musée renforce ainsi son statut atypique d’unique musée français consacré à la production des sculpteurs figuratifs.Léopold Kretz : expositions au Musée Despiau-Wlérick

Le « Groupe des neuf »

Arrivé à Paris en 1931, Léopold Kretz s’intègre rapidement dans la mouvance des artistes indépendants menés par Charles Despiau (1874-1946). Il suit l’enseignement de Paul Landowski et d’Aristide Maillol et côtoie Charles Malfray. Dans les années d’après guerre, Léopold Kretz constitue avec d’autres artistes, dont son ami Jean Osouf, le « Groupe des neuf », à l’instar d’une « bande à Schnegg » un demi siècle plus tôt.

Parmi ces artistes, Raymond Martin est connu à Mont de Marsan comme élève de Robert Wlérick (1882- 1944), co-réalisateur de la statue équestre du maréchal Foch et restaurateur de sculptures montoises de Charles Despiau. Les autres sont tous présents dans la collection du musée : Marcel Damboise, Jean Carton et Raymond Corbin, ainsi que Paul Cornet, Léon Indenbaum et Gunnar Nilsson. Héritiers de Despiau et des sculpteurs figuratifs de l’entre-deux-guerres, leurs oeuvres sont le témoignage d’un attachement à la figuration.

Précédentes expositions de 2009 et 2012

L’exposition temporaire de 2009, réalisée à l’occasion de l’arrivée du fonds Kretz, présentait une petite centaine d’oeuvres choisies. C'est le point de départ d'un vaste travail d’inventaire et d’étude pour approfondir la connaissance de l’oeuvre de l’artiste et ses relations avec ses contemporains. L'exposition « De l'ombre à la lumière » de 2012, consacrée en partie à Kretz et au Groupe des Neuf, était une invitation à découvrir 200 oeuvres (parmi les 10 000 oeuvres nouvellement montoises) pour mettre en valeur les différentes thématiques de cette politique d’acquisition et l’ouverture vers la deuxième moitié du 20e siècle.

CHANTIER DE RESTAURATION 2015-2016

L’arrivée d’un tel fonds d’atelier à Mont de Marsan est un moment rare dans la vie d’un musée. Cela s’entend à la fois dans la perspective d’une présentation des oeuvres, mais aussi dans l'évocation très complète des techniques utilisées ainsi que la reconstitution de l’atmosphère d’un atelier. Tout y est : oeuvres préparatoires, mobilier et outillage. En quelques chiffres, l’atelier Kretz représente un ensemble de 7 800 oeuvres : sculptures en bronze, en plâtre, en pierre ou en cire, peintures de toutes techniques et surtout dessins (complétés par une centaine de carnets de croquis).

Une redécouverte de l'artiste

Cette exposition s'inscrit dans un travail de redécouverte de l'artiste suite à l'important chantier de restauration mené en 2015 et 2016. Il concerne une partie du fonds sculpté comprenant près de 150 pièces préparatoires en plâtre, cire et plastiline. Cette opération a ainsi permis de remettre en lumière tout l'intérêt du travail de Léopold Kretz, tant sur un aspect technique que sur l'affirmation d'un authentique portraitiste. Les pièces présentées ont été dépoussiérées et parfois reconstituées suite à un patient travail d'étude des divers éléments fragmentaires rapatriés de l'atelier en 2009. En effet, l'inventaire opéré dans l'atelier l'année précédente a été un élément indispensable à ce travail de restauration, complété pour une soixantaine de pièces par un soclage uniforme permettant une mise en valeur en vue de leur présentation au public.

Les techniques et matériaux

Une sélection de pièces a été réalisée afin d'illustrer les techniques variées employées par Léopold Kretz, associée à un ensemble de matériaux parfois très hétéroclites : plâtre, cire et plastiline. En particulier, les multiples effets de patine mis en oeuvre par l'artiste ont été redécouvert à l'occasion de ces restaurations.

Nu Feminin Accroupi Esquisse En Terre Et Plastiline Tête De Femme Platre à Patine Dorée
Nu Feminin Accroupi Esquisse En Terre Et Plastiline Tête De Femme Platre à Patine Dorée

LE MUSÉE DESPIAU-WLÉRICK

Labellisé « musée de France », le musée montois est spécialisé dans la sculpture figurative française du 20e siècle. La richesse et la qualité de ses collections, qui comptent plus de 2 300 sculptures et un cabinet d’arts graphiques, placent le musée Despiau-Wlérick au 1er rang national dans cette spécialité. Le musée, c’est aussi un jardin de la sculpture, une bibliothèque, des bâtiments historiques du 14e siècle (maisons romanes jumelées fortifiées, ancienne chapelle romane, remparts...), un point de vue unique sur la ville et les alentours depuis la terrasse du donjon Lacataye, la proximité de la rivière et de ses berges... T

out au long de l’année, de nombreuses sculptures, qui proviennent du fonds du musée, égaient rues et places montoises mais aussi les berges de la « ville aux trois rivières ». Des animations sont également proposées en direction de tous les publics : petits et grands, spécialistes ou simples amateurs, seul ou en groupe... Tous les trois ans, l'événement « Mont de Marsan Sculptures » favorise le rapprochement et les passerelles entre la création contemporaine nationale et internationale et les oeuvres figuratives du musée Despiau-Wlérick. La 10e édition a eu lieu du 8 octobre au 6 novembre 2016 autour de la thématique « Visages ».

Le Cabinet d'Arts graphiques : Une nouvelle salle pour de nouvelles oeuvres

Le Cabinet d’arts graphiques, lève le voile sur une partie des collections du musée rarement présentée et composé d'environ 11 000 pièces : les dessins. Pour les valoriser, une des salles du premier étage du Donjon Lacataye a été réaménagée en 2015.

L'objectif : proposer une programmation d’expositions temporaires. Inaugurée lors de la « Nuit des Musées », cette nouvelle salle présente des sélections de productions graphiques repérées lors des opérations de récolement menées par l’équipe du musée. Cela favorise la redécouverte de pièces conservées dans les réserves, avec parfois des trésors cachés ou bien des oeuvres insolites. Tous ces travaux confirment l’importance du dessin pour les sculpteurs, comme étude préparatoire ou comme oeuvre finale. Avec ces expositions, le musée propose de (re)découvrir des artistes - sculpteurs, peintres ou graveurs - qui témoignent par leurs oeuvres de la richesse de ce fonds.

Les expositions 2017

Galerie d'expositions temporaires
• « Sculptures restaurées de l'atelier Kretz », du 21 janvier au 18 juin 2017
• « Arte Flamenco », du 3 au 29 juillet 2017
• « Monuments aux morts dans la collection du musée », du 6 août 2017 au 14 janvier 2018

Cabinet d'arts graphiques
• « Léopold Kretz, l'atelier dessiné », du 21 janvier au 15 avril 2017
• « Le relief « Mende-Alès » par Marcel Mérignargues – dessins préparatoires »,du 29 avril au 23 juillet 2017
• « Jean-René Carrière – oeuvres graphiques », du 6 août au 29 octobre 2017
• « Alfred-Auguste Janniot – oeuvres graphiques », du 13 novembre 2017 au 14 janvier 2018

 

Articles similaires

Mont-de-Marsan : ateliers de sculpteurs Wlérick / Charbonnel Jusqu'au 30 janvier 2022 dans la Galerie des expositions temporaires, le Musée Despiau-Wlérick de Mont-de-Marsan propose à ses visiteurs d'entrer dans l'univers de la création artistique en découvrant...
Bordeaux : Exposition virtuelle Reconstruction(s) L'association Archimuse a mené une saison culturelle autour du patrimoine architectural de la Reconstruction suite à la Seconde Guerre mondiale. Afin d'assurer malgré tout la diffusion de son exp...
Bordeaux : les musées se visitent la nuit Bordeaux et sa Métropole invitent le public à découvrir gratuitement expositions, collections et animations sous un angle résolument ludique, festif et convivial à l'occasion de la nuit des musées. Le...
Programme de la Nuit des musées en Nouvelle Aquitaine Les musées ouvrirent leurs portes exceptionnellement pour faire découvrir la richesse de ses collections, le temps d’une nuit, un samedi du mois de mai. C’est la fameuse Nuit Européenne des Musées qui...
Bordeaux rouvre ses établissements culturels Tout au long du confinement imposé par la crise sanitaire, les établissements culturels de la Ville de Bordeaux ont poursuivi leurs activités malgré tout. Fermés au public depuis le 31 octobre 2020, i...