Du vin dans l’espace pour nourrir notre avenir : dégustation du millésime de l’ISS

Mission WISE : Space Cargo Unlimited lève le voile sur les bouteilles de Bordeaux qui ont sejourné sur la Station Spatiale Internationale
Mission WISE : Space Cargo Unlimited lève le voile sur les bouteilles de Bordeaux qui ont sejourné sur la Station Spatiale Internationale

Après un séjour de 438 jours et 19 heures à bord de la Station Spatiale Internationale, à une altitude de 400 km, et après un voyage de 300 000 000 km (soit l’équivalent d’environ 300 voyages entre la Terre et la Lune) à 28 000 km/h et en apesanteur, 12 bouteilles de Petrus, millésime 2000, livrent leurs premiers secrets.

Space Cargo Unlimited révèle les premiers résultats des recherches scientifiques menées sur le vin qui a séjourné plus d’un an à bord de l’ISS, dans le cadre de la mission WISE. 

A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est déroulée à la Mairie de Bordeaux, Space Cargo Unlimited, a levé le voile sur le mystère qui entourait le vin ayant séjourné sur la station spatiale internationale durant 14 mois, dans le cadre de la Mission WISE, le premier programme privé de recherche spatiale appliquée. Face aux enjeux liés au réchauffement climatique, Mission WISE entend tirer parti des effets de la microgravité sur des systèmes biologiques complexes pour trouver des solutions p our la viticulture et l’agriculture de demain.

“Mission WISE entend faire avancer la recherche sur la viticulture autant que sur la vinification ” Précisent Nicolas Gaume et Emmanuel Etcheparre, cofondateurs de Space Cargo Unlimited. “ Ce processus ainsi que le vieillissement du vin restent largement un mystère. En les étudiant, le père fondateur de l'œnologie, Louis Pasteur, a fait des découvertes fondamentales pour les sciences de la vie. Aujourd'hui, nous pensons que les particularités uniques de l'environnement spatial peuvent nous aider à continuer ce travail de recherche. ”

DEGUSTATION 44
DEGUSTATION 44

C’est ainsi que 12 bouteilles de Petrus ont pris la direction de la Station Spatiale Internationale, le 2 novembre 2019, avec le soutien technique de Thales Alenia Space et de l’entreprise américaine Nanoracks, pour revenir sur Terre le 14 janvier 2021 à bord d’une capsule Dragon (SpaceX), avant de rejoindre Bordeaux pour démarrer un programme de recherche et d’analyses qui va se poursuivre plusieurs années.

La première d’entre elles s’est déroulée le 1er mars dernier, à l’ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) de Bordeaux, qui a organisé une dégustation organoleptique conduite par Philippe Darriet, Directeur de l’Unité de Recherche Oenologie de l’Institut. Un panel de 12 personnes, dont 5 panélistes familiers des dégustations professionnelles, parmi lesquels Philippe Darriet lui-même, ont procédé à une dégustation permettant de décrire le vin terrestre et le vin spatial selon des critères visuels, gustatifs et olfactifs.

“ C’est avec une émotion certaine que nous avons récupéré début février à Bordeaux les 12 bouteilles de Petrus millésime 2000, intactes et ayant résisté à toutes les contraintes de préparation, de voyage, et de stockage sur l’ISS,” indique Nicolas Gaume. “ Le travail d’analyse n’en est bien sûr qu’à ses débuts, mais les premières constatations sont très prometteuses quant à la suite du programme de recherche. Nous sommes extrêmement enthousiastes."

DEGUSTATION 66
DEGUSTATION 66

Space Cargo Unlimited a porté son choix sur Petrus et cela ne doit rien au hasard. Mondialement reconnu pour ses qualités exceptionnelles, Petrus offre un quasi mono cépage et un historique documenté qui permettent de mieux mesurer les effets du séjour du vin dans l’espace. Le millésime 2000 offre, en outre, une belle structuration qui permettra d’apprécier pleinement cet impact.

CANISTER PETRUS FIXE 01 NoBLUE“De manière unanime, les 2 vins ont été considérés comme de très grands vins, ce qui signifie que malgré le séjour, d’une période de 14 mois, sur la station spatiale internationale, le « vin de l’espace » a été très bien évalué sensoriellement.” explique Philippe Darriet, qui poursuit: “Des différences ont été perçues concernant la couleur des vins, avec une variation de reflets tuilés. A propos de leurs composantes d’arôme et de goût, les 2 vins ont été décrits avec un vocabulaire riche attestant d’une complexité olfactive et gustative remarquable ; des dimensions sensorielles de douceur, d’harmonie, de persistance ont particulièrement été notées.”

Parmi les verbatim des panélistes, on citera :

  • « Différence de couleur, vin spatial légèrement tuilé »
  • « Tonalité rubis avec reflets tuilés »
  • « Pour ce qui est de la couleur de la frange, il y a des nuances de brique, légèrement plus rose le long du disque»

"Il s'agit de la dégustation et de l’analyse sensorielle d’un vin, de son appréciation par la vue, l’odorat et le goût. Ces 3 critères sont ceux qui permettent d’apprécier, de mémoriser et de différencier les vins les uns des autres, avec comme objectif de limiter, au maximum, toute subjectivité et idée préconçue. ” ajoute Emmanuel Etcheparre, Co-Fondateur de Space Cargo Unlimited et Coordinateur de la Recherche pour sa filiale Space Biology Unlimited.

“L’objectif du protocole rigoureux mis en place a permis de «confronter» chaque participant à cette dégustation, avec l’impossibilité de savoir par avance, s’il dégustait un vin terrestre ou spatial." Et Emmanuel Etcheparre de conclure " De réelles différences ont été constatées, notamment pour la robe et le goût. Ce fut plus compliqué pour les participants de faire la différence sur la dimension olfactive."

CANES GroundControl

Au même titre que les 12 bouteilles de Petrus, 320 sarments de vigne ont séjourné 10 mois sur la Station Spatiale Internationale, grâce à un partenariat avec le CNES et l’ESA et sont revenus sur Terre le 14 janvier dernier. Les sarments ont alors fait l’objet d’une analyse microscopique détaillée puis ont été plantés quelques jours après leur retour sur terre, pour partie dans les serres de l’ISVV, où ils sont étudiés sous la responsabilité de Stéphanie Cluzet, Professeur des Universités à l'Directrice du Programme de Recherche, et pour partie en Vendée, dans les serres du Groupe Mercier, leader mondial dans la production de plants de vigne et la création de vignobles, avec lequel Space Cargo Unlimited a scellé un partenariat stratégique. Après quelques semaines, les effets de l’absence de microgravité sur les sarments sont déjà visuellement perceptibles : on observe des bourgeons et une croissance plus rapide que sur les sarments restés sur Terre dans des conditions similaires.

Pour les sarments comme pour le vin,“même s’il est encore prématuré d’apporter des réponses scientifiques, ces premières observations valident l’approche innovante et inédite de Space Cargo Unlimited qui consiste à utiliser l’espace comme nouvelle dimension de la recherche pour l’avenir de l’agriculture sur Terre, d’une part, et à capitaliser, d’autre part, sur la vigne et le vin qui sont un incroyable terreau pour la recherche scientifique, comme Pasteur a pu le démontrer dans le passé” concluent Emmanuel Etcheparre et Nicolas Gaume.

Les prochaines étapes du programme de recherche se structurent autour d’analyses précises visant à l'identification de la composition des propriétés biochimiques du vin qui a séjourné dans l’espace. Cette recherche permettra d’identifier les clés déterminantes des modifications constatées. Elle constituera une pierre angulaire dans la compréhension de l’impact de l’environnement spatial sur le vieillissement d’un vin et de ses composants (goût, arôme, couleur, polyphénols, fermentation, bactéries, levures ...).

Les recherches se poursuivent également sur les sarments de vigne, en collaboration avec l'Université FAU Erlangen (Allemagne) et le Groupe Mercier, sous l'égide du directeur scientifique de Space Cargo Unlimited, Dr. Michael Lebert.

Fort de ces premiers résultats prometteurs, Space Cargo Unlimited élabore actuellement la quatrième expérience du programme Mission WISE, prévue l’année prochaine sur la station orbitale internationale.

Brève synthèse de l’évaluation sensorielle du 1er mars 2021
Dégustation de deux bouteilles de vins du même lot ayant séjourné sur la station spatiale internationale ou étant resté sur terre
Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, Université de Bordeaux

Les deux bouteilles été débouchées avec un appareil permettant de mesurer la force nécessaire à l’extraction de bouchons de liège ; cette mesure n’a pas révélé de différences significatives dans les propriétés mécaniques des obturateurs. Le contenu des bouteilles a alors été reparti avec un volume uniforme d’une trentaine de millilitres dans des verres de dégustation de type verre AFNOR. Philippe Darriet ISVVPar ailleurs, des analyses œnologiques classiques conduites sur un volume de 1 millilitre ont permis de confirmer qu’il s’agissait de 2 vins du même lot.  L’évaluation sensorielle s’est ensuite déroulée avec un panel de 12 personnes, une partie des panelistes étant familiers des dégustations professionnelles, l’autre étant plus habituée à des dégustations d’amateur. 

Au cours de cette évaluation sensorielle, les dégustateurs ont été plus spécifiquement invités à décrire les caractéristiques visuelles, olfactives, gustatives des 2 vins. De manière unanime, les 2 vins ont été considérés comme de très grands vins, ce qui signifie que malgré le séjour, d’une période de 14 mois, sur la station spatiale internationale, le « vin de l’espace » a été très bien évalué sensoriellement. Des différences ont été perçues concernant la couleur des vins, avec une variation de reflets tuilés. A propos de leur composante d’arôme et de goût, les 2 vins ont été décrits avec un vocabulaire riche attestant d’une complexité olfactive et gustative remarquable ; des dimensions sensorielles de douceur, d’harmonie, de persistance ont particulièrement été notées. Des différences dans les nuances d’odeurs, de goût ont néanmoins été soulignées par les dégustateurs, avec des termes propres à chacun en fonction de sa sensibilité. Ces observations préliminaires ont vocation à être étayées par des évaluations sensorielles complémentaires et plus encore à être confrontées par l’analyse physico-chimique de composants d’arôme, du goût, de la couleur avec une instrumentation sophistiquée, en vue d’une publication des résultats dans une revue scientifique internationale.       

Pr Philippe Darriet
Unité de recherche Œnologie Institut des Sciences de la Vigne et du Vin

Space Cargo Unlimited

Fondée en 2014, Space Cargo Unlimited est une start-up européenne fondée par des investisseurs privés réputés et des entrepreneurs passionnés par l’espace. Encouragée par la nouvelle dynamique spatiale en cours, les avancées technologiques et la baisse des coûts de l’accès à l’orbite basse, Space Cargo Unlimited entend exploiter, en s'appuyant sur le haut niveau d'expertise de l'industrie spatiale européenne, le potentiel de la recherche en microgravité pour des applications pratiques et commerciales sur Terre. Les domaines ciblés sont l'agriculture, la santé et l'alimentation. Space Cargo Unlimited travaille avec des équipes et des partenaires à Bordeaux et Toulouse (France), Erlangen (Allemagne) et Turin (Italie). Parmi les partenaires de Space Cargo Unlimited : l’ESA, le CNES, Thales Alenia Space, Nanoracks, ou encore les universités FAU (Erlangen Nuremberg) et ISVV (Bordeaux).

Pour plus d'information : http://www.mission-wise.com
Suivez Space Cargo Unlimited sur Twitter

Source et Photos SPACE CARGO UNLIMITED

Articles similaires

Espace dans ma Ville, une semaine spatiale pour les jeunes Pour la deuxième année consécutive, la direction de la Politique de la Ville de Mont de Marsan Agglo organise en partenariat avec le CNES (Centre National d'Études Spatiales) et Lacq Odyssée - relais ...
Nouvelle-Aquitaine : 1 personne sur 10 vit à plus de 1 km d'... En 2020, les confinements liés à la crise sanitaire se sont, par moments, accompagnés de restrictions de déplacements dans un rayon d'un kilomètre pour les promenades et les activités physiques. La...
Jumelage Dordogne - Planète Mars Si vous allez sur Mars, en ce mois de Mars, vous atterrissez (je sais, on dit amarssisez, mais ça sonne mal) sur un paysage de Dordogne. Il est vrai que les échanges entre le Département et la Planète...
ActInSpace 2020 : les lauréats pour Bordeaux & Limoges Malgré la crise sanitaire, 2 300 participants au hackathon dans le monde, dont plus de 500 français, avec 9 équipes à Bordeaux et 3 à Limoges ! Rendez-vous en 2021 pour les finales ! Les 13 et 14 n...
Le SpaceHub : ici s'invente la mobilité de demain dans l'esp... La prise de conscience mondiale du fait que l'espace est aussi un formidable moyen de progrès et de développement économique est mesurable au travers du nombre d'agences spatiales gouvernementales qui...