FAB : Festival International des Arts de Bordeaux Métropole

  • Catégorie : Gironde
Théâtre, danse, art dans l’espace public, musique, performances, le FAB fait vibrer Bordeaux et sa métropole du 4 au 20 octobre 2019
Théâtre, danse, art dans l’espace public, musique, performances, le FAB fait vibrer Bordeaux et sa métropole du 4 au 20 octobre 2019

Théâtre, danse, arts du cirque, musique, performances, arts visuels et ... indisciplinés ! Le nouveau Festival International des Arts de Bordeaux Métropole fait bouger Bordeaux, Saint-Médard-en-Jalles et toute la Métropole. Résolument tourné vers la création, c’est une quarantaine de .....

.... propositions artistiques, pluridisciplinaires et inscrites dans une démarche collaborative locale, régionale et internationale, qui se dérouleront sur scène ou dans l’espace public.

Du 4 au 20 octobre, le Festival International des Arts de Bordeaux revient pour une 4ème édition sous le thème WE CAN BE HEROES. Ce sujet d’inspiration artistique et philosophique intarissable, promet de belles émotions. Le FAB continue donc son ancrage dans le paysage bordelais comme un rendez-vous culturel international d’envergure et de référence.

Le « QG », un lieu de vie éphémère

Dressé dans un lieu inattendu de l’agglomération, un QG éphémère, festif et décalé, est le point de rendez-vous du public pendant tout le festival. Un véritable lieu de vie, de bouillonnement, de rencontres et d’échanges. La ligne éditoriale du festival est axée sur une programmation internationale, la création régionale. À chaque édition, le festival dessine une thématique engagée et développe des projets dans l’espace public.VISUEL FAB 2019

SUPER préfixe du latin super : exprimant la possibilité de passer un moment dingue, exceptionnel, extraordinaire, Magic, hors du commun. QG subs. masc. : lieu de ralliement, lieu de croisement, lieu de retrouvailles, lieu de mixité, lieu de métissage, lieu de vie, lieu d’inédits, lieu de joie, lieu d’envie, lieu de désir, lieu de fête, lieu unique, lieu pas pareil, lieu éphémère, lieu d’émotion.

Pendant 10 jours, à l’ombre du Magic Mirror se mêlent et se croisent dans ce SUPER QG :

  • une super programmation en complicité avec l’IBOAT, le FIFIB, la Fabrique Pola
  • des performances d’artistes internationaux
  • des musiques d’ailleurs et d’ici, concerts électro, grunge, hip-hop
  • des soirées trash
  • une pola mobile
  • les abat-jours géants des OEils, des tables à assembler avec 2m26 et boijeot.renauld
  • un vide-grenier décalé en partenariat avec Chahuts
  • le Héros du jour, cycle de conférences en partenariat avec Rue89
  • un super-recyclage assuré par l’équipe du FAB et Aremacs
  • des Super bénévoles
  • des petits plats de Gang of Food
  • Batman, Robin et leurs potes Superman et Wonder Woman ;

Vous n’avez peur de rien… alors rendez-vousez au SUPER QG !

CEChPhi PRESSA 1

"We can be Heroes"

Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole est né de la mutualisation de deux festivals : le festival Novart, créé en 2002 à Bordeaux, et le festival Des souris, des hommes, créé en 2008 à SaintMédard-en-Jalles. Le festival fédèrera le grand public, les artistes et les professionnels durant trois semaines d’effervescence, autour de spectacles et projets artistiques pluridisciplinaires : théâtre, danse, arts du cirque, musique, performances, arts visuels et... insdisciplinés.

Ce qu'il faut retenir de cette édition:

  • 17 jours d’effervescence
  • 32 spectacles sur scène et hors les murs
  • + de 30 lieux
  • 30 jours de Traversée de Bordeaux Métropole
  • 10 jours dans un SUPER QG artistique et festif
  • 4 journées professionnelles
  • 10 concerts gratuits
  • 10 DJ SET
  • 4 conférences / le Héros du jour

ChroniquesExBanquière HD 1 Stéphane Dujardin RoxaLux

Les grandes lignes de la programmation

Entretien avec Sylvie Violan Directrice du Festival International des Arts de Bordeaux Métropole Directrice du Carré-Colonnes, Scène conventionnée d’intérêt national « Art et Création »

Cette 4e édition propose un panel de créations internationales et régionales, fraichement sorties des têtes et des corps de nos meilleurs metteurs en scène, chorégraphes, circassiens, et performers de tout poil : Massimo Furlan et Thomas Ostermeier à Saint-Médard, Salia Sanou à Floirac, Angelin Prejlocaj à l’Opéra, OpUs avec Chahuts, Martin Palisse à Bègles. Des Premières françaises aussi : Bisonte à la Manufacture- CDCN, Je crois que dehors c’est le printemps à Pessac, 18 à Blanquefort, Gentry au Glob, Scelùs au TnBA...Crédit Caméra Plume - Sylvie Violan
De plein pied dans le monde d’aujourd’hui, le FAB dialogue avec l’actualité, qui nous rappelle les aspirations de justice sociale, climatique, économique. Le défi parait titanesque. La vision et la pensée globale du monde, que nous avons pourtant la chance d’avoir, paraît finalement nous desservir, tant toute action peut nous sembler vaine ou microscopique, nous poussant ainsi à l’inaction ou à l’attentisme.
Et si nous n’attendions plus l’intervention d’un homme ou d’une femme vêtu d’une cape et de superpouvoirs, et si nous décidions d’être ce héros ?
De manière décalée, provocante, humoristique, les artistes nous incitent à l’engagement, à lancer l’alerte, à être créatif, à retrousser nos manches pour inventer l’avenir. Tandis que des Superman fatigués s’amusent des stéréotypes, La Traversée explore notre humanité, quand d’autres dénoncent la finance internationale, les violences faites aux femmes ou celles engendrées par les migrations.
Le FAB 2019, c’est aussi plus de spectacles gratuits dans l’espace public et au Super QG et beaucoup plus d’occasions de participer à l’aventure, en tant qu’acteur, danseur, chanteur, vendeur de vide-grenier, et bien sûr bénévole !

TRAVERSEE DE BORDEAUX METROPOLE boijeot.renauld

La Traversée de Bordeaux Métropole

Départ de la place de la liberté à Saint-Médard
Arrivée au SUPER QG du FAB - Quai de la Grave à Bordeaux

Performance artistique et humaine

Après New York, Tokyo, Venise, Dresde, Bâle, la Seine-Saint-Denis et Paris, Laurent (Boijeot) et Sébastien (Renauld) se lancent dans une nouvelle traversée, la plus longue en Europe à ce jour, celle de Bordeaux Métropole. Chacun muni de son « petit intérieur en pleine rue » (un lit, une table, des chaises, une valise), ils habitent littéralement l’espace public et invitent les habitants à prendre place. Questionnant les limites de l’intime, du privé et du public, ces habitations communes de rue créent des souvenirs partagés, des marqueurs d’une mémoire synchronique et collective. Le but de cette performance artistique est de créer un espace de rencontre où les conversations se nouent avec les habitants de chaque quartier, un espace où « l’on cesse d’être indifférent les uns aux autres ».

Formés à l’architecture, à la sociologie et au théâtre d’intervention, Sébastien Renauld et Laurent Boijeot pratiquent l’espace commun de manière alternative : constructions d’architectures mobiles, jeu sur et dans l’espace public, toujours avec humour et décalage. Ils expérimentent, à travers des actions activistes et revendicatives tournées vers une société d’habitants, la notion de commun, de cohabitation, génératrice de mémoire partagée et de lieux de vie publique. Si vous les croisez au détour d’une rue, ou sur une place publique, n’hésitez pas, venez les saluer, prenez le temps de partager un moment, de discuter de choses et d’autres, de participer à votre manière à cette étonnante traversée de Bordeaux Métropole…

En savoir plus http://fab.festivalbordeaux.com/

Articles similaires

Bordeaux : plus de 200 enfants préparent un opéra de A à Z  "A posteriori, on peut se dire que c'était un projet fou ...". Voilà plus d'un an que les 206 enfants issus de 8 collèges et écoles classés REP+ de la métropole bordelaise préparent ce spec...
Bordeaux : le fifib Festival du Film Indépendant Le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux, dit fifib, défend le cinéma indépendant mondial. Il a vocation à rendre compte de toutes les formes d’indépendances: d'esprit, de liberté de ...
Opéra de Bordeaux : il n'y a pas d'âge pour s'y rendre Il faut en finir avec certains préjugés qui ont la peau dure : non, l’Opéra n’est pas réservé aux plus riches, et le classique n’est pas un "truc de vieux". Impossible de passer à côté du macaron colo...
Sarlat : journées du goût et de la gastronomie Quel meilleur endroit que Sarlat pour célébrer le goût ? Sarlat mitonne chaque année des événements, principalement autour de la gastronomie, dont les retombées dépassent largement les limites de la c...
Les origines du gâteau basque Aux origines du gateau basque, le “biskotxak” de Cambo. Dans son ouvrage "L’inventaire du patrimoine culinaire de la France, région Aquitaine"" publié en 1997, le Conseil national des arts culinaires ...