Jumping International de Bordeaux 2019

INDEX DE L'ARTICLE

Le Jumping International de Bordeaux poursuit sa conquête vers un large public au grand galop
Le Jumping International de Bordeaux poursuit sa conquête vers un large public au grand galop

L’histoire continue : autour de la prestigieuse Coupe du monde Longines FEI de saut d’obstacles, le Jumping International de Bordeaux poursuit son incessante évolution alliant tradition, excellence sportive et dernières technologies de la filière équestre au travers de son Salon du Cheval.

Sans oublier l’art équestre, une nouvelle fois sublimé par un grand spectacle « Nuit Ibérique ». Cette année, il réunira les académies de Jerez, Lisbonne et Saumur avec les Hasta Luego autour du thème du cheval ibérique. Sport, salon et spectacle : ces trois composantes font du Jumping International de Bordeaux un rendez-vous incontournable au Parc des Expositions de Bordeaux, du 7 au 10 février.

Jumping International de Bordeaux au Parc des Expositions de Bordeaux Lac

Le meilleur des sports équestres

L’ADN du Jumping International de Bordeaux reste résolument le sport de haut niveau avec une étape emblématique du circuit de la Coupe du monde Longines FEI, la dernière en Europe avant la finale. Depuis 1978, cette épreuve livre chaque année un scénario riche en émotions grâce aux meilleurs cavaliers de la planète, particulièrement fidèles au Jumping. Ils ont constitué en plus de 40 ans un palmarès qui résume à lui seul l’histoire du saut d’obstacles mondial ! L’étape bordelaise de la Coupe du monde a toujours été très courue : elle constitue un des objectifs majeurs de la saison pour les sportifs et représente stratégiquement un tournant important dans la course à la qualification pour la finale (du 3 au 7 avril 2019 à Göteborg, en Suède).

Une épreuve qui sera à nouveau en 2019, le point d’orgue d’un programme sportif riche en épreuves de haut niveau avec notamment le retour de la très populaire finale de la Coupe du monde FEI d’attelage et le Devoucoux Indoor Derby, deux compétitions attirant à Bordeaux les meilleurs meneurs et les meilleurs cavaliers de concours complet du monde. Pendant quatre jours, la piste ne désemplit pas et parfois les stars laissent la place aux amateurs (Championnat Antarès), mais également aux jeunes cavaliers avec les épreuves Super As Poney Elite by Equithème ou aux jeunes étalons de 7 et 8 ans avec les Bordeaux Young Sires Masters.

infographie jumping2019a

Un Salon du cheval, carrefour des pros et des amateurs

Le Salon du Cheval de Bordeaux grandit encore avec une augmentation de 16% de sa surface ! Une offre plus élargie alliant les nouvelles technologies autour de la pratique de l’équitation et au bien-être du cheval, la sellerie, mais également des accessoires de mode et des produits lifestyle.

Jumping International de Bordeaux au Parc des Expositions de Bordeaux LacCe Salon du Cheval fera découvrir à un large public – cavaliers de compétition ou de loisir – une riche palette des disciplines équestres. Une programmation de plus de cinquante heures d’animations sur deux carrières où ils retrouveront entre autres des démonstrations de pony-games, de voltige et d’équifeel. Les équitants, cavaliers amateurs ou professionnels, propriétaires de chevaux de sport ou de loisir, tout comme les spécialistes d’autres secteurs pourront s’informer et échanger avec les experts au cours du tout nouveau Forum Santé Équine.

Autre temps fort pour les professionnels : le Salon des Etalons de Sport de Bordeaux, le vendredi 8 et le samedi 9 aux côtés du Salon du Cheval, permet aux éleveurs du Sud-Ouest, nationaux et internationaux d’aller à la rencontre des grands haras. Ils peuvent assister à la présentation des reproducteurs qui font la réputation de ces établissements prestigieux et de l’élevage français, mais aussi effectuer leur choix de croisements sur un catalogue non pas virtuel, mais bien vivant.

infographie jumping2019b

Spectacle : Nuit Ibérique

Avec ses allures naturellement relevées, un passage presque naturel, sa présence en piste, le cheval ibérique, qu’il soit Lusitanien ou Pura raza español, est celui le plus utilisé en représentation. On les retrouve dans les plus grandes écuries de spectacle, chez Bartabas, à l’Académie de Versailles, aux Grandes écuries de Chantilly, chez les Hasta Luego, chez Alizée Froment, Frédéric Pignon, Mario Lurashi et même au Cadre Noir de Saumur. Cette année, il sera la star du spectacle intitulé Nuit Ibérique, jeudi soir, à travers les deux grandes académies équestres qui le magnifient le mieux et dont elles sont un peu les « conservateurs » : l’Ecole Royale Andalouse d’Art Équestre de Jerez et l’École Portugaise d’Art équestre de Lisbonne. Une mise en scène grandiose où l’on retrouvera également les chevaux ibériques du Cadre Noir de Saumur ainsi que ceux de la troupe des Hasta Luego. Une rencontre unique entre les trois grandes académies d’art équestre et une famille d’artistes.

infographie jumping2019c

Sport, Salon, Spectacle… trois bonnes raisons pour venir au Jumping International de Bordeaux… et y rester au moins quatre jours !

La finale européenne de la coupe du Monde !

Le Jumping International de Bordeaux est une part de l’histoire des sports équestres français, mais aussi mondiaux. C’est en 1978 que la compétition bordelaise est devenue internationale, avec la création du circuit Coupe du monde Longines FEI, et a gardé ce label depuis désormais plus de quarante ans.

Jumping International de Bordeaux au Parc des Expositions de Bordeaux LacBordeaux s’est inscrit dès le début dans cette histoire mythique du saut d’obstacles, en devenant l’une des étapes fondatrices de la Coupe du monde Longines FEI. Ils ne sont plus aujourd’hui que trois concours de ces premières heures de la saison 1978-1979 : Göteborg, site régulier de la finale, Londres et Bordeaux. Chaque année, l’étape Coupe du monde de Bordeaux représente un tournant important dans la saison. 2019 ne dérogera pas à la règle, le Jumping International de Bordeaux sera la dernière étape de la ligue d’Europe de l’Ouest avant la finale, qui aura lieu à Göteborg du 3 au 7 avril 2019. On peut parler ici de « finale européenne » où se jouent les derniers sésames pour Göteborg : un enjeu qui confère cette année une nouvelle dimension au rendez-vous bordelais…

Cependant, bien que déjà qualifiés, de nombreux cavaliers feront le déplacement jusqu’à Bordeaux, car ils tiennent toujours à y briller. C’est le cas de Kevin Staut, vainqueur du Grand Prix Coupe du monde de Bordeaux à deux reprises (en 2012 avec Silvana*HDC et en 2016 avec Rêveur de Hurtebise*HDC) : « Bordeaux a ce parfait équilibre entre la proximité que l’on peut avoir avec le public -l’occasion d’échanger avec les gens- et le côté confidentiel, confortable où l’on peut s’isoler et rester concentré et garder la possibilité de faire son sport sereinement. Ici, on veut donner le meilleur de nous-mêmes ». C’est également le cas de Steve Guerdat, double vainqueur de la finale Coupe du monde Longines FEI en 2015 et 2016 et en quête d’une première victoire à Bordeaux : « Il faudrait beaucoup de circonstances défavorables pour que je ne vienne pas à Bordeaux. C’est vraiment un concours auquel je tiens à participer tous les ans. J’adore particulièrement le fait que l’épreuve de Coupe du monde se dispute le samedi soir, c’est vraiment une ambiance à part, la salle est toujours pleine » … Ces deux sportifs hors-pairs, champions olympiques, vénèrent cette compétition où prime le sport à l’état pur.

Jumping de Bordeaux

Si le Grand Prix Coupe du monde est l’épreuve phare du week-end que tous les cavaliers ayant fait le voyage jusqu’à Bordeaux se disputeront le samedi 9 février, ce ne sera pas la seule épreuve du plus haut niveau mondial de ce rendez-vous. Comme le veut la tradition, le Jumping International de Bordeaux se clôturera sur le Grand Prix Land Rover, du même niveau technique, dans lequel les cavaliers déçus de leur performance de la veille auront à cœur de prendre leur revanche. La compétition fera également la part belle aux champions de demain : équidés ou cavaliers ! Les jeunes étalons de sept et huit ans qui seront présentés au Salon des Etalons de Sport de Bordeaux participeront à des épreuves qui leur sont dédiées le jeudi et le vendredi : les Bordeaux Young Sires Masters. Les jeunes cavaliers les plus performants du circuit poney français, quant à eux, se retrouveront sur la piste internationale pour la Super As Poney Elite by Equithème ! Les amateurs ne seront, eux non plus, pas en reste puisque cette année encore, ils pourront partager la piste avec leurs idoles dans le Championnat Antarès des Partenaires. Un programme très riche en saut d’obstacles pour cette nouvelle édition du Jumping International de Bordeaux.

En savoir  plus : http://www.jumping-bordeaux.com/