Pessac : Festival du Film d'histoire

INDEX DE L'ARTICLE

Autour du thème de l'année décliné à travers les époques et à travers le monde, le Festival international du film d'histoire propose une programmation foisonnante
Autour du thème de l'année décliné à travers les époques et à travers le monde, le Festival international du film d'histoire propose une programmation foisonnante

Le Festival international du film d’histoire propose chaque année une sélection de films autour d'un thème d'actualité en proposant un panorama du cinéma français et étranger, avec des œuvres du patrimoine, des classiques, des films rares ou inédits, des avant-premières, films de fiction ou ....

...  documentaires. C’est encore le cas pour cette nouvelle édition. La 30e édition du Festival International du Film d’Histoire aura lieu du 18 au 25 novembre 2019 au Cinéma Jean Eustache de Pessac.

Au centre de cette nouvelle édition, l’Amérique Latine, Terres de feu, thème qui résonne dramatiquement avec l’actualité, se déclinera autour de 70 films de patrimoine et de 40 débats en présence de nombreuses personnalités (journalistes, historiens et réalisateurs).

Indépendamment du thème, le Festival propose toujours une dizaine d'avant-premières, en lice pour le Prix du Film d'Histoire en compétition Fiction. Une sélection de documentaires inédits est également proposée pour la compétition Documentaire. Le Prix de la Ville de Pessac sera remis par un jury, composé de pessacais, récompensera le meilleur documentaire historique de l'année précédente. Sans oublier la compétition documentaire d’histoire du cinéma qui récompense un film consacré à l’histoire du cinéma.

La création du Festival International du Film d’Histoire de Pessac en 1990 est l’affirmation du progrès qui installe la réflexion sur les images au cœur de la recherche historique. Le cinéma est désormais une source essentielle pour la compréhension de notre XXème siècle : mouvements sociaux, transformations politiques, évolutions culturelles, systèmes de représentations.

Pour les fondateurs du Festival, l’Histoire est plus qu’un regard sur le passé, c’est aussi une fabuleuse et perpétuelle leçon civique et culturelle, d’où un ancrage toujours fort dans l’actualité des thèmes choisis chaque année. Le Festival de Pessac est aussi une volonté d’ouverture et de débat où la parole peut couler fraîche et libre faisant de cette manifestation un lieu de rencontres et de dialogues autour des projections. Dans les films à trame historique, où se trouvent la fiction et la réalité ? Quelle fragile frontière les sépare ? C’est précisément le centre des débats du Festival.Affiche FFH Pessac 2019

Amérique latine, terres de feu
par Jean -Noël Jeanneney, président d’honneur du festival

Voilà bien longtemps qu’à Pessac nous aimons à voguer vers des terres lointaines, où les rudesses de l’Histoire s’entrelacent avec les extravagances du rêve. Notre chronique le rappelle, notre vocation le garantit. Il était donc grand temps que nous dirigions notre boussole vers l’Amérique latine. Car nous y trouvons la certitude qu’entre les livres et l’écran s’organisera ce commerce intime et fécond qui nous est cher depuis bien longtemps déjà.
Tout y invite : la fascination de ces anciennes civilisations, puissantes, coruscantes, raffinées, violentes, qu’écrasa la brutalité de la conquête européenne, par les armes et par les microbes ; le choc des religions entremêlées et, jusqu’à nos jours, superposées ; la geste des indépendances, à la rencontre des Lumières et d’aventures fabuleuses ; la puissance d’économies prédatrices accompagnant les oppressions les plus impitoyables ; l’invention de régimes spécifiques déchirés entre les dictateurs et les révoltés ; les espérances de démocratie et les dévergondages concussionnaires ; la générosité des soulèvements et les exigences de la réforme ; des ressources naturelles menacées sans relâche par les concupiscences du marché ; des littératures sans pareilles où l’enracinement national garantit un accès magnifique à l’universel ; des passions sportives parlant bien audelà d’elles-mêmes...
Sans compter, naturellement, les ressorts d’un cinéma dont nous allons, autant que jamais, nourrir nos bonheurs de découvertes. Car, de longue main, il a su capter, peut-être faut-il dire capturer, les fragrances et les couleurs de ce continent multiforme, en exprimer et en diffuser les frustrations et les vaillances, les mythes et les douleurs. Je gage que, comme toujours, avec une intensité particulière peut-être, nous allons rassembler nos curiosités autour de ce projet qui est le nôtre depuis l’aube du festival : mieux comprendre, à la lumière du passé, les défis d’une actualité que bousculent, là-bas comme ailleurs, les formidables incertitudes d’un monde déséquilibré, tout en retrouvant, selon un contraste qui nous est habituel, le plaisir des belles histoires d’autrefois que le septième art nous raconte. Nous allons goûter, cette année encore, parmi bien des angoisses reflétées, la félicité d’une pleine semaine à laquelle, au coeur de cette rencontre d’amitié et de confiance, nous ne songerons jamais à renoncer. Et d’ailleurs – n’estce pas ?- de cela il n’est pas question.

Les incontournables du festival

PARMI LES INVITES

Patricio Guzmán, Kleber Mendonça Filho, Carmen Castillo, César Diaz, Melina León, Julie Gayet, Jean Labib, François Caillat, Maud Chirio, Gilles Bataillon, Anaïs Flechet, Jean Medelson, Stéphanie Beucher, Philippe Golub, Armelle Enders, Charlotte de Castelnau, Olivier Compagnon, Clément Thibaud, Johann Chapoutot...

PARMI LES 60 FILMS SUR LE THÈME - SÉLECTION PIERRE HENRI DELEAU

Festival International du Film d'Histoire de Pessac

Agnus Dei (Lucía Cedrón, 2008) - Bacurau (Kleber Mendoça Filho, 2012) - Les Bruits de Recife (Kleber Mendonça Filho, 2012) - Carnets de voyage (Walter Salles, 2004) - Le Cas Pinochet (Patricio Guzmán, 2001) - La Cienaga (Lucrecia Martel, 2001) - Le Courage du peuple (Jorge Sanjinés, 1971) - L’Étreinte du serpent (Ciro Guerra, 2015) - Guantanamera (Juan Carlos Tabio et Tomas Gutierrez Alea, 1994) - L’Histoire officielle (Luis Puenzo, 1985) - Même la pluie (Iciar Bollain, 2010) - Missing, porté disparu (Costa-Gavras, 1982) - No (Pablo Larraín, 2012) - Los Olvidados (Luis Buñuel, 1950) - La Première Charge à la machette (Manuel Octavio Gómez, 1969) - Salvador Allende (Patricio Guzmán, 2004) - Los Silencios (Beatriz
Seigner, 2017) - Soy Cuba ( Mikhail Kalatozov, 1964) - La Terre des hommes rouges (Marco Bechis, 2008) ...

TEMPS FORTS

Avec la revue L’Histoire
→ Portraits de dictateurs avec Maud Chirio et Gilles Bataillon
→ XIXe : Le siècle des fondations des nations lation-américaines avec Clément Thibaud et Annick Lempérière
→ La Conquête: une catastrophe avec Alain Hugon, Gregorio Salinero et Carmen Bernand
→ Le Chaudron brésilien ou le grand mythe du métissage avec Anaïs Fléchet, Armelle
→ Enders, Charlotte de Castelnau et Yves Saint-Geours
→ Cuba : Che Guevara, Fidel Castro, la force du mythe avec Olivier Compagnon et Jean Medelson
 
Avec Le Monde
→ L’Amazonie animé par Nicolas Bousier

Avec Science-Po Bordeaux
→ Grand Oral Science-Po/Sud Ouest avec Jean Mendelson

Les Compétitions

→ fiction cinéma (inédits)
→ documentaire (inédits)
→ panorama du documentaire
→ documentaire d’histoire du cinéma

Journées Étudiantes - Jeudi 21 et vendredi 22 novembre

Journées consacrées aux étudiants avec de nombreux débats, des avant-premières et deux soirées musicales.

Une affiche 2019 signée Floc’h

Illustrateur, affichiste de cinéma, dessinateur de bande dessinée et romancier français, Floc’h est l’un des héritiers de la ligne claire : outre son sens de l’épure, du détail, de la précision, son art s’appuie également sur ses compositions dépouillées, singulières, audacieuses parfois, sa mise en couleurs à plat, nette, assumée. à son anglophilie, s’ajoute sa cinéphilie gourmande tournée vers le cinéma britannique et américain. Rien d’étonnant donc qu’il soit l’auteur de l’affiche de cette nouvelle édition du Festival du film d’histoire.

En savoir plus et retrouvez tous les films sur le site cinema-histoire-pessac.com

FFH Pessac 2018
Aff FIFH 2017 L105x150 mm 300 dpi fill 400x572
Festival International du Film d'Histoire de Pessac
Bordeaux: Le festival du film d'histoire de Pessac