Destination Vignoble : découverte des Côtes de Blaye et de Bourg

La route du vin de Blaye et Bourg vous fera découvrir des appellations, fières de leurs vins et de la richesse de leur patrimoine
La route du vin de Blaye et Bourg vous fera découvrir des appellations, fières de leurs vins et de la richesse de leur patrimoine

Blaye Bourg Terres d’Estuaire, c’est un territoire situé à deux battements d’ailes de Bordeaux et Royan. C’est aussi une terre paisible où la nature est préservée et le patrimoine sauvegardé. Mais c’est surtout une expérience à vivre aux côtés des viticulteurs, artisans, gourmets, explorateurs et habitants du terrroir.

Surplombant l’Estuaire de la Gironde, le vignoble de Haute Gironde compte trois appellations : Blaye Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg, et Bordeaux & Bordeaux Supérieur, qui s’étirent sur un plateau calcaire vallonné, autrefois protégé par les Citadelles de Bourg et Blaye.

Aux confins charentais de la Gironde, les pays Blayais et Bourgeais sont deux terres de vigneronnes qui longent la rive droite de l’estuaire dont les terres viticoles font miroir à celles du Médoc sur l’autre rive.

Quoi visiter dans les Côtes de Bourg et les alentours : des idées de visite !!!

A découvrir pour votre prochain séjour :  Culture, patrimoine, activités diverses, restauration, châteaux vinicoles, hébergement ...

Petits ports, villages de charme et châteaux viticoles séduiront les amoureux de vieilles pierres et les amateurs de vin des appellations Blaye Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg. La route du vin de Blaye et Bourg vous fera découvrir des appellations, fières de leurs vins et de la richesse de leur patrimoine.

De cette région très vallonnée se dégage une atmosphère intimiste, apportée par de nombreuses vallées et qui contraste avec l'horizon presque marin des bords de l'estuaire. Pays de l'esturgeon et du caviar, c'est aussi celui d'un vignoble qui depuis les temps gallo-romains contribue à son charme particulier.

Pendant longtemps, la production de vins blancs a été importante jusqu'au début du siècle dernier, ils étaient utilisés pour la distillation du cognac. Cette ancienne coutume a été ravivée par la création récente de la fine de bordeaux, eau-de-vie de vin distillée dans l'alambic charentais.

Mais aujourd'hui, les vins blancs sont produits en faibles volumes, car les rouges jouissent d'une prospérité économique beaucoup plus grande. Des différentes appellations nées de la géographie de  ces terroirs, on peut distinguer deux grands groupes : celui de Blaye, avec des sols assez diversifiés, et celui de Bourg, géologiquement plus homogène. 

Dès le Moyen-Âge, Bourg était un port viticole important et son vignoble d’estuaire s’est étendu au rythme de la vie et du commerce fluvial.
Route Blaye Bourg OenotourismeAu XVe siècle, Bourg jouissait à peu près des mêmes privilèges que Bordeaux. Autrefois fortifiée, elle supporta plusieurs sièges, fut pillée et incendiée par les protestants en 1562. Plusieurs rois de France ont séjourné dans cette ville, notamment Louis XIV (1650) avec la reine mère et sa cour.

 

Portes ouvertes annuelles Tous Ô CHAIS dans les Côtes de Bourg

Route Blaye Bourg Oenotourisme

Côtes de Blaye

Aquitaniae Stella Clavisque, Etoile et Clef de l'Aquitaine, ville de légende et d'histoire, terre de poètes et de grands vins, les origines de Blaye, petite cité guerrière, admirablement située sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde, remonte à la plus haute antiquité. Sur le promontoire rocheux, berceau de l'Antique Blavia « Belli Via », route de la guerre chantée par Ausone, les Romains vers l'an 25 avant J.-C. établirent un castrum qui devait servir de bouclier à Bordeaux.Route Blaye Bourg Oenotourisme

Un château-fort construit en ce même lieu par Wulgrin, fils aîné de Jaufré Rudel III, subit au cours des siècles de nombreux sièges. Il ne subsiste actuellement que de vénérables ruines, encloses dans l'imposante citadelle bâtie de 1685 à 1689 par le maréchal Vauban. Les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle y faisaient étape et contemplaient dans son église Saint-Romain, le tombeau du Paladin Roland et de la belle Aude.

C'est entre les hauts murs de sa citadelle que fût emprisonnée, en 1832, la Duchesse de Berry. La citadelle due à Vauban est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les couchers de soleil sur cette majestueuse porte océane, sont certains soirs, d'une splendeur féérique.

Sous la protection, toute morale, de la citadelle de Blaye, le vignoble blayais s'étend sur environ 4 100 ha plantés de vignes rouges et blanches. Cette terre vineuse est bigarrée de vignobles opulents. Le vin rouge, obtenu avec les cépages des grandes appellations, de réputation mondiale, est corsé, souple, « aimable », d'une saveur fruitée, et acquiert en vieillissant un « bouquet » dont la finesse fait la délectation des gourmets. Le vin blanc, généralement sec, toujours fruité et séveux, servi froid mais non glacé, accompagne admirablement le poisson, les coquillages et crustacés.

Œnotourisme

Ces vignobles s’apprivoisent en douceur en empruntant, de Bourg à Blaye, la D669-E1 ou «Route de la Corniche fleurie», pittoresque itinéraire qui longe de charmants villages et des maisons troglodytiques toujours habitées, posés sur l’Estuaire de la Gironde.

Les Romains appréciaient déjà la majesté des lieux comme en témoigne la villa gallo-romaine de Plassac. Ils n’étaient pas les premiers : dès la préhistoire, les hommes ont orné de leurs gravures la grotte de Pair-Non-Pair à Prignac-et-Marcamps. Ici, un dicton précise « qu’il ne gèle, ni ne grêle ». Le climat clément et l’Estuaire qui borde les vignes donnent aux vins leur complexité. De nombreux cépages s’épanouissent, dont le malbec (rouge) et l’ugni blanc, le colombard et le merlot blanc, rares en Gironde. Ces vignobles sont bordés au sud par le vignoble du Cubzaguais, traversé par le 45e parallèle.

A Blaye, la citadelle imaginée par Vauban domine le paysage. Avec le Fort Pâté (sur l’île du même nom) et le Fort Médoc (sur la rive gauche de l’Estuaire), elle forme le «Verrou Vauban», inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est en naviguant qu’il se révèle le mieux. Au fil de l’eau, l’île Nouvelle et l’île de Patiras ont également de nombreux secrets à dévoiler.

Articles similaires

Château Bégot : une vision jeune du vignoble en Côte de Bour... Nous voici proches de la Dordogne, au cœur des côtes de Bourg, sur un très joli domaine de 18 hectares. Joachim HAAS, qui exploite le château depuis 2018, fait justement partie de ces jeunes génératio...
Mont de Marsan Agglo : une enquête pour construire la transi... Mont de Marsan Agglo s'engage pour développer et mettre en place une stratégie de transition écologique forte afin d’agir au plus près du terrain, sur le chemin du développement durable. Pour y parven...
Portes Ouvertes dans les Vignobles des Vins de Graves Les vins de Graves sont les seuls en France à porter le nom de leur sol : "Las Grabas de Bourdeus", littéralement "les Graves de Bordeaux". L’ancienneté et l’originalité de cette désignation rappellen...
Bordeaux : le FIFIB Festival du Film Indépendant Le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux, dit fifib, défend le cinéma indépendant mondial. Il a vocation à rendre compte de toutes les formes d’indépendances: d'esprit, de liberté de ...
Concours Complet Equitation : les 5 Etoiles de Pau Les 5 Etoiles de Pau regroupent les deux disciplines les plus spectaculaires des sports équestres : le concours complet et l’attelage. Rendez-vous du 27 au 31 octobre pour en prendre plein les yeux ...