Château de Vayres : un balcon sur la Dordogne

Dominant la Dordogne, Vayres est l'un des plus beaux châteaux d’Aquitaine. Parc labellisé Jardin Remarquable avec jardin à la française et jardin médiéval.
Dominant la Dordogne, Vayres est l'un des plus beaux châteaux d’Aquitaine. Parc labellisé Jardin Remarquable avec jardin à la française et jardin médiéval.

A 15 minutes de Bordeaux, le Château de Vayres est l’un des plus beaux monuments d’Aquitaine. Il a appartenu à la famille d’Albret et à son illustre représentant, le roi Henri IV. Monument historique classé. Un patrimoine magnifique et bien vivant avec des jardins remarquables. Le Château de Vayres,  ....

..... Monument Historique classé dont le parc a reçu le label Jardin Remarquable, est une propriété privée qui a toujours été habitée. Les propriétaires successifs se sont efforcés, avec passion, de l’entretenir. Des jardins à la française au jardin médiéval, des bords de la Dordogne aux appartements qui vous feront parcourir les siècles, nous vous invitons à la découverte d’un patrimoine magnifique et bien vivant.

Le château de Vayres est un véritable balcon sur  la Dordogne …

Outre un jardin à la française et un jardin médiéval, Vayres présente un patrimoine naturel environnemental unique : grâce à son implantation en bordure de rivière, la ripisylve, forêt de bord de l’eau, crée un paysage où l’intervention humaine est minimalisée. Quelques plantes rares et protégées se sont invitées là, comme l’Angélique des estuaires ou la fragile Fritillaire. Elles côtoient des arbres remarquables, chênes et cèdres quadri-centenaires.

Dominant la Dordogne, Vayres est l'un des plus beaux châteaux d’Aquitaine. Parc labellisé Jardin Remarquable avec jardin à la française et jardin médiéval.

Historique

Les origines

L’emplacement où se situe l’actuel village de Vayres a été occupé depuis l’époque proto-historique par une population dense. Un oppidum gallo-romain s’appelant Varatedo était situé sur cette voie Bordeaux-Limoges, via Périgueux. Les habitants avaient installé sur les bords de la Dordogne (aujourd’hui emplacement des jardins à la française et du parc) une officine importante de fabrication de poteries en céramique, à usage culinaire. Les fouilles archéologiques effectuées en 1992 permirent de découvrir une douzaine de fours, des urnes, des pots et des assiettes. Quant au Château lui-même, on pense qu’il a toujours existé depuis le camp retranché que les Romains avaient établi.

Dominant la Dordogne, Vayres est l'un des plus beaux châteaux d’Aquitaine. Parc labellisé Jardin Remarquable avec jardin à la française et jardin médiéval.

Le haut Moyen Age

Dès le XIème siècle le Château de Vayres est en pierre, comme en atteste un écrit datant de 1092. Il était alors propriété de Raymond Gombaud. Il ne reste rien de ce premier château. Simple donjon se dressant au milieu de la cour d’honneur actuelle, entouré d’une palissade en bois, il se trouvait sur un site stratégique évident : un promontoire naturel entre la Dordogne et le Gestas (petite rivière en contrebas).

Au XIIIème s., Rose de Bourg, descendante de Gombaud par sa mère, apporte Vayres en dot à Amanieu VII d’Albret (1288) qui devient seigneur de Vayres. Il fortifie le château en créant la Tour du Moulin qui subsiste aujourd’hui. C’est un moment important dans l’histoire de Vayres puisqu’il va rester possession de la famille d’Albret pendant 300 ans, jusqu'au roi Henri IV.

La forteresseDominant la Dordogne, Vayres est l'un des plus beaux châteaux d’Aquitaine. Parc labellisé Jardin Remarquable avec jardin à la française et jardin médiéval.

C’est avec l’un des fils de Amanieu, Bérard d’Albret, qui prend parti pour l’Angleterre contre son père et s’empare du château, que Vayres devient une vaste forteresse.

A la demande du roi d’Angleterre Edouard II, Bérard d’Albret érige en 1326 cette forteresse. Pour la Guyenne, sous domination anglaise (domination anglaise de 1258 à 1453 – Guerre de Cent Ans de 1337 à 1453) depuis le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri Plantagenet devenu ensuite Henri II d’Angleterre, Vayres est un site stratégique essentiel dans la défense de Bordeaux, capitale de l’Aquitaine. De cette période subsistent aujourd’hui le donjon, le châtelet d’entrée et les douves qui ont toujours été sèches. Le château fut considérablement endommagé durant la Guerre de Cent Ans.

La Renaissance – XVIème siècle

Les propriétaires successifs de Vayres se ralliant tantôt aux Français, tantôt aux Anglais, au cours du XIVème s., en représailles Vayres fut saisi et donné à différents personnages comme Gaston de Foix, puis plus tard à une autre branche de la famille d’Albret, et vint même par mariage en 1499 à César Borgia. La fille de César Borgia restitua Vayres à Henri d’Albret, roi de Navarre (grand-père du roi de France Henri IV) en 1535.

Henri de Navarre, futur roi Henri IV, hérite du Château de Vayres par sa mère Jeanne d’Albret. Il y séjourne à plusieurs reprises avant de le vendre, le racheter puis le vendre définitivement en 1583 à Ogier de Gourgue, président des trésoriers des finances de Guyenne. Ogier de Gourgue est un personnage riche et puissant : le château est alors en mauvais état et le futur roi de France ne souhaitait pas financer les indispensables réparations.

Les bâtiments sont remaniés par le nouveau propriétaire : on perce de grandes croisées à une ou deux traverses surmontées de frontons et on couronne le tout de mâchicoulis.

La forteresse est transformée en château d’agrément dans le style de la Renaissance française. Des toitures en ardoise des Pyrénées viennent coiffer certains bâtiments. Le muret à 12 niches, séparant la basse cour de la cour d’honneur, date de cette période.

En 1586, Ogier de Gourgue fait appel à un architecte renommé, Louis de Foix, qui fut l’ingénieur du phare de Cordouan et travailla à la cour d’Espagne. Louis de Foix créa la magnifique façade, à décor maniériste (fin Renaissance) d’un grand raffinement donnant sur la cour d’honneur.

Dominant la Dordogne, Vayres est l'un des plus beaux châteaux d’Aquitaine. Parc labellisé Jardin Remarquable avec jardin à la française et jardin médiéval.

Le XVIIème siècle

En 1648 éclate la Fronde parlementaire, suivie de la Fronde des Princes. Les Gourgue prennent parti pour les Frondeurs en révolte contre Mazarin et le jeune roi Louis XIV.

C’est le frère du propriétaire Monseigneur Jacques-Joseph de Gourgue, évêque de Bazas, qui entreprendra ensuite la restauration du château. Il fait apporter des modifications notables au monument côté Dordogne : harmonisation des corps de bâtiments, création du petit bâtiment central surmonté d’un dôme à l’impériale, et création du grand escalier enjambant les douves.

Au début du XVIIIème siècle

Le pont-levis et la barbacane sont remplacés par un pont « dormant » et l’élégant portique à la Vauban par où on pénètre désormais dans le château. Celui-ci n’a pratiquement plus subi de modification depuis lors.

La famille de Gourgue est restée propriétaire de Vayres jusqu’aux environs de 1900. Les jardins, qui avaient disparu à l’exception des charmilles, furent recréés en 1938. Le château de Vayres est classé Monument historique et a reçu le label « Jardin remarquable ».

En savoir plus

Articles similaires

Pessac : lancement d'un plan de sécurité renforcé Suite aux évènements du 31 décembre survenus sur les quartiers Arago/ La Châtaigneraie et Saige et la dégradation du climat ambiant en matière de tranquillité constatée depuis plusieurs années sur ces...
Labellisation de la Réserve de Ciel Etoilée du Pic du Midi 40 000 points lumineux concernés par l’amélioration des éclairages, 251 communes dont d'aussi importantes que Lourdes et Lannemezan, 87 500 habitants, 65% du département des Hautes-Pyrénées… la labell...
Plan de relance et décarbonation de l’industrie : 2 lauréats... Dans le cadre du plan France Relance présenté en septembre 2020, une enveloppe de 1,2 milliard d’euros est mobilisée pour accompagner la décarbonation de l’industrie, réduire son impact environnementa...
Château Rousselle les Côtes de Bourg, en mode direct Le Château Rousselle porte, sur sa partie la plus ancienne, l'année de sa construction : 1636, preuve s'il en était besoin que sa vocation viticole ne date pas d'hier. Mais lo...
Souscription pour les orgues de la Cathédrale de Bordeaux Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, la Cathédrale est le monument le plus visité de Bordeaux. Elle reçoit des centaines voire des milliers de personnes lors d'événements culturels et de concer...