Premier Forum Transpyrénéen de la Jeunesse

  • Catégorie : Pays Basque - Pyrénées
L’emploi, la durabilité et les droits sociaux. principaux sujets de préoccupation de la jeunesse pyrénéenne
L’emploi, la durabilité et les droits sociaux. principaux sujets de préoccupation de la jeunesse pyrénéenne

L'emploi, la durabilité, la protection de leurs droits et la diversité culturelle sont quelques-unes des questions auxquelles sont confrontés les jeunes vivant dans les Pyrénées.

L’incorporation d’échanges de travail, la création d’un parc pyrénéen et transfrontalier ou l’engagement définitif en faveur de l’écotourisme sont quelques-unes des propositions les plus appréciées par les représentants institutionnels.

Dans le cadre du premier Forum Transpyrénéen de la Jeunesse, la Communauté de Travail des Pyrénées a réuni vendredi matin 1ier octobre 2021 plus de 60 jeunes des sept territoires frontaliers ainsi qu’une dizaine d’agents publics et de représentants politiques, dans le but de partager avec eux leurs principaux problèmes et besoins en tant que jeunes pyrénéens.

CTP 159

La Catalogne, qui assure actuellement la présidence de la CTP avec le but de placer les Pyrénées sur la carte européenne des politiques de la montagne et de la coopération transfrontalière, a souhaité la bienvenue aux jeunes pyrénéens en les appelant à faire entendre leur voix : « Vous, les jeunes de l’Europe, êtes le moteur de l’intégration et l’avant-garde de la citoyenneté européenne. Je vous demande d’oser, de présenter vos idées et vos désirs pour construire une Europe plus verte, plus connectée, plus juste et plus féministe », a déclaré Victòria Alsina, la ministre catalane de l’action extérieure et du gouvernement ouvert.

Provenant de Nouvelle-Aquitaine et d'Occitanie en France ; d'Euskadi, de Navarre, d'Aragon et de Catalogne en Espagne et de la Principauté d'Andorre, cette représentation de la jeunesse pyrénéenne a présenté les problèmes quotidiens qui les préoccupent le plus et la manière dont ils pensent qu'ils pourraient être résolus.

La Commission des jeunes pour le travail et l'émancipation a déclaré qu'il y a un problème fondamental avec une économie centralisée qui a un impact direct sur l'offre d'emploi et de logement, et a exhorté la classe politique à mettre en œuvre de nouvelles mesures telles que les échanges de travail. En ce sens, Adrián Gimeno, directeur de l'Institut aragonais de la jeunesse, a souligné que les jeunes avaient raison et a soutenu que "lier les questions de dépeuplement, de logement et d'emploi est vital pour le gouvernement d'Aragon car ce n'est qu'ainsi que nous trouverons une solution". De son côté, Àlex Sastre i Prieto, directeur de la jeunesse de la Generalitat de Catalunya a répondu que "la décentralisation des institutions est déjà en cours en Catalogne pour fournir des services afin que les gens n'aient pas à se rendre à Barcelone. L'arrivée de la fibre optique partout est vitale pour éviter l'exode rural".

D'autre part, la Commission sur le féminisme, le racisme, les droits LGTBIQ+ et autres questions sociales a évoqué l'existence du racisme institutionnel, du conflit avec le système binaire femme-homme, du langage inclusif et de l'inégalité dans les postes élevés. "La Navarre inclut et aborde déjà le féminisme depuis l'éducation. Nous savons qu'il existe parfois un racisme institutionnel et nous devons le changer", a déclaré Carlos Amatriain Busto, directeur de l'Institut de la jeunesse de Navarre.

CTP 202

CTP 202

La Commission de Culture, des langues et de l'identité et la commission du tourisme et de la mobilité ont constaté un problème de communication et un manque d'information sur l'offre culturelle des différents territoires. "En Nouvelle-Aquitaine, nous organisons un festival de la jeunesse et nous allons réfléchir à la manière dont nous pouvons impliquer des jeunes d'autres territoires", a déclaré Cécile Bienes, responsable de la participation et de la citoyenneté à la Région Nouvelle-Aquitaine. De même, la commission s'est engagée à faire des langues régionales un moteur et un outil pour les relier. "Ce n'est que par le dialogue que nous pouvons communiquer les uns avec les autres", ont soutenu les jeunes. Dans le même ordre d'idées, Agurtzane Llano Cuadrado, directrice de la jeunesse du gouvernement basque, a déclaré qu'"il est très important de les valoriser car ils nous permettent de comprendre les valeurs et le mode de vie d'un peuple. Il est essentiel de sortir la langue du débat politique".

Enfin, c'était le tour de la durabilité, lorsque les jeunes ont souligné la nécessité de prendre en compte les zones de montagne dans la mise en œuvre des politiques énergétiques et n'ont pas hésité à réclamer une gestion correcte des terrains forestiers et des espèces autochtones, ainsi que des infrastructures permettant un transport durable et une collecte différenciée des déchets en porte-à-porte. Jordi Olivé Cadena, directeur du Departament d'Infància, Adolescència i Joventut del Ministeri d'Assumptes Socials, Joventut i Igualtat del Govern d'Andorra a annoncé : "Nous sommes engagés dans l'écotourisme, les voies vertes pour attirer le tourisme durable. Nous avons également lancé une carte à tarif unique pour les enfants et les jeunes. Nous sommes également engagés dans le recyclage".

CTP 235

Dans le cadre du projet de coopération européenne "Pyrenean Youth", piloté par la Communauté de Travail des Pyrénées et cofinancé par le programme Erasmus+, l'objectif du premier Forum transpyrénéen de la jeunesse est d'accueillir un dialogue structuré entre les jeunes des Pyrénées et les représentants de leurs institutions publiques afin de donner une voix aux jeunes dans l'agenda public transfrontalier. C'est sous cette prémisse que, tout au long de la matinée, des fonctionnaires et des représentants politiques sont intervenus pour présenter les actions de leurs territoires dans différents domaines, ainsi que l'importance de la coopération transfrontalière pour répondre aux problèmes communs des jeunes du territoire. Un dialogue dont les conclusions ont été tirées, telles que l'incorporation d'échanges de jeunes en termes d'emploi, de sport et de culture, la création d'un parc pyrénéen transfrontalier et un engagement définitif en faveur de l'écotourisme.

Cette rencontre sert de point de départ à un voyage dans lequel jeunes et représentants institutionnels marcheront main dans la main vers le renforcement de la coopération transfrontalière et qui aura son prochain rendez-vous le 13 octobre lors de la 19e Semaine européenne des régions et des villes (EU Regions Week). Dans le cadre de cet événement de la Commission européenne, la Communauté de travail des Pyrénées organise l'atelier en ligne "Le présent et l'avenir de l'Europe : la contribution des jeunes aux territoires transfrontaliers".

Des jeunes des Pyrénées et des Alpes participeront à l'événement, ainsi que la coordinatrice jeunesse de l'Union européenne, Biliana Sirakova.

De sa part, le Forum transpyrénéen de la jeunesse poursuit son agenda jusqu'à demain, lorsque les jeunes présenteront le "Manifeste de la jeunesse pyrénéenne", un document qui rassemblera les besoins communs des jeunes des Pyrénées et leurs propositions pour les résoudre. "Nous comptons sur l'élan et les capacités de négociation de tous les jeunes pour rédiger le premier manifeste de la jeunesse pyrénéenne qui sera présenté le 13 octobre en Europe", a conclu Rafael Giménez Capdevilla du secrétariat général du CTP.

CTP 235

Forum transpyrénéen de la jeunesse

Le Forum transpyrénéen de la jeunesse ou Pyrenean Youth est né dans le cadre du programme Erasmus+ dans le but de donner un espace aux réflexions des jeunes des Pyrénées, de communiquer leurs besoins et de renforcer l'impact de la jeunesse dans les politiques publiques des territoires pyrénéens.

Cette initiative découle des travaux du groupe de travail Jeunesse de la CTP (Communauté de Travail des Pyrénées) qui vise à encourager la participation des jeunes du territoire transfrontalier composé de la Nouvelle-Aquitaine, de l'Occitanie, d'Euskadi, de la Navarre, de l'Aragon, de la Catalogne et d'Andorre.

La Communauté de Travail des Pyrénées

Le consorcio de la Communauté de travail des Pyrénées (CTP) est un organisme de coopération transfrontalière interrégionale créé par le Conseil de l'Europe en 1983. Depuis plus de trois décennies, il cherche à favoriser les échanges entre les territoires et les acteurs du massif pyrénéen, à trouver des solutions communes à leurs problèmes communs et à mettre en œuvre des actions transfrontalières.

Formée par deux régions françaises (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie), quatre communautés autonomes espagnoles (Aragon, Catalogne, Euskadi et Navarre) et la Principauté d'Andorre, la CTP a pour objectif de contribuer au développement des Pyrénées, en tenant compte de leurs défis et en s'appuyant sur leurs atouts.

CTP 212 VictoriaAlsina

Articles similaires

Nouveau(x) visage(s) pour Blaye Côtes de Bordeaux A l'occasion de Bordeaux Vinipro, le nouveau salon dédié aux vins de Bordeaux et du Sud-Ouest, l'appellation Blaye Côtes de Bordeaux a lancé début mars sa nouvelle campagne publicitaire. Un nouveau vi...
Matthieu Coaching Conseil : rencontre avec un coach professi... Récemment installé à Biganos, sur le Bassin d’Arcachon, Matthieu Chauvet, coach professionnel et personnel, accompagne entreprises et collectivités mais aussi particuliers et jeunes dans leur besoin d...
Inova : une pépite de tradition et d’innovation au cœur du P... Menuisier et Compagnon du Devoir à Campagnac-les-Quercy, Périgord Noir, Philippe Martegoutte a créé Inova en 2005. Son arrière grand-père, également menuiser, s’était installé à Campagnac en 1902. Ino...
Sylvia Escure a changé de vie en changeant de métier Une aventure réussie, comme beaucoup, aujourd’hui rêvent d’en vivre… Sylvia est une sarladaise, amoureuse de son « pays », et aussi de la vie, de sa famille, du voyage… C’est une histoire de celles qu...
Bordeaux : Salon des Futurs Mariés Le temps d’un week-end le Hangar 14 sur les quais de Bordeaux se pare des couleurs de l’amour pour offrir aux futurs mariés de Bordeaux et sa région, un rendez-vous mariage à la hauteur de leurs exige...