Pyrénées : la nécessaire adaptation au changement climatique

  • Catégorie : Pays Basque - Pyrénées
Une centaine de professionnels recommandent des mesures d'adaptation au changement climatique dans les Pyrénées pour l'agriculture, l'élevage, la gestion forestière et le développement rural
Une centaine de professionnels recommandent des mesures d'adaptation au changement climatique dans les Pyrénées pour l'agriculture, l'élevage, la gestion forestière et le développement rural

Une centaine d'experts se sont réunis début juillet à l'occasion du premier séminaire de transfert et de replicabilité du projet européen LIFE MIDMACC visant à aborder la gestion intégrée du paysage de moyenne montagne et à réduire sa vulnérabilité au changement climatique.

Venant de cinq pays membres de l'Union européenne et avec une représentation des sept territoires pyrénéens, les participants ont consacré la journée à mettre en évidence les mesures spécifiques qui pourraient être développées dans la future politique agricole commune (PAC). La PAC définit, entre autres, les critères d'octroi des subventions au secteur de l'agriculture et de l'élevage en Europe et constitue l'une des politiques les plus importantes de l'Union européenne. Les détails de sa mise en œuvre pour la période 2021-2027 sont en cours de négociation.

Les trois mesures qui ont été classées par ordre de priorité au cours de l'atelier portent sur les questions d'agriculture et d'élevage, de gestion forestière et d'installation de la population sur le territoire. Dans le domaine de l'agriculture et de l'élevage, des actions ont été proposées afin de promouvoir la coexistence entre différents secteurs et activités, tels que l'élevage, la culture de la vigne et les zones boisées. En ce qui concerne la gestion des forêts, les propositions étaient orientées vers une gestion active et adaptative des forêts, qui réduit la charge combustible (la quantité d'énergie résultant de la combustion dans un incendie) et améliore la résilience des forêts au changement climatique tout en préservant leurs avantages environnementaux. Enfin, des mesures visant le développement rural et la fixation de la population sur le territoire ont été proposées, liées à l'amélioration de la viabilité et de la compétitivité des petites et moyennes exploitations agricoles, à la promotion de l'utilisation de technologies agricoles innovantes et à la gestion durable des forêts.

climat Pyrénées 02

Un autre objectif de l'atelier était d'identifier les territoires où les méthodologies et les résultats du projet MIDMACC pourraient être transférés et reproduits dans d'autres zones de moyenne montagne, contribuant ainsi à rendre ces territoires plus résilients au changement climatique. Au cours de la session, des possibilités de coopération ont été ouvertes avec d'autres territoires européens, comme les Alpes, la Região Alto Tâmega au Portugal et d'autres régions montagneuses de France et d'Espagne.

Il est intéressant de mentionner la participation d'Euromontana, l'Association européenne des zones de montagne, qui travaille pour l'amélioration des conditions de vie des populations de montagne en Europe et est particulièrement active sur des questions qu'elle considère comme prioritaires, telles que le développement durable des régions de montagne.

Le projet Midmacc

Le projet européen LIFE MIDMACC cherche des solutions à la vulnérabilité des paysages de moyenne montagne du sud de l'Europe, menacés par le changement global et le changement climatique, par le biais de recommandations concrètes basées sur des preuves scientifiques. Les expériences menées portent principalement sur la gestion des forêts, l'élevage extensif et l'utilisation de la vigne. Le paysage des Pyrénées évolue rapidement au cours des dernières décennies en raison des changements sociaux. Les champs sont cultivés différemment que par le passé, la masse forestière augmente, certaines pratiques traditionnelles disparaissent et la population vieillit.

Midmacc est dirigé par le Centre de recherches écologiques et d'applications forestières (CREAF) et bénéficie de la participation d'autres entités telles que la Communauté de travail des Pyrénées, à travers son Observatoire pyrénéen du changement climatique, l'IPE-CSIC, l'IRTA, le Bureau catalan du changement climatique, l'Université autonome de Barcelone, l'Université de Saragosse et l'Université de La Rioja.

La Communauté de travail des Pyrénées et l'Observatoire pyrénéen du changement climatique

La Communauté de Travail des Pyrénées (CTP) est un consorcio international dont l'objectif principal est de contribuer au développement du massif pyrénéen, en tenant compte de ses enjeux, en préservant ses richesses et en promouvant la coopération territoriale, notamment transfrontalière, pour améliorer la vie des habitants de ses territoires.

Les membres de la CTP sont les territoires pyrénéens : les deux régions françaises Nouvelle-Aquitaine et Occitanie/Pyrénées-Méditerranée ; les quatre communautés autonomes espagnoles de Catalogne, Aragon, Navarre, Euskadi ; et la Principauté d'Andorre.Logo CTP fondo blanco

La CTP a été créé en 1983 avec le soutien du Conseil de l'Europe dans le but de doter la zone pyrénéenne d'une structure de coopération transfrontalière similaire à celles existant aux autres frontières européennes. En 2005, la CTP a été transformée en consorcio, une entité juridique soumise au droit public espagnol, ce qui lui a donné un nouvel élan, notamment dans le domaine de la gestion des fonds et des programmes européens Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020) et POCTEFA 2007-2013. Depuis quelques années et à travers sa stratégie pyrénéenne, elle développe des initiatives importantes pour le territoire dans différents groupes de travail.

L'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC) est une initiative de coopération transfrontalière de la CTP lancée en 2010 sous la présidence de Midi-Pyrénées. Son objectif est de surveiller et de comprendre le changement climatique dans les Pyrénées afin d'aider le territoire à s'adapter à ses impacts. L'OPCC vise à être la plateforme de référence pour les connaissances sur l'adaptation au changement climatique dans les écosystèmes de montagne.


 

Articles similaires

Le programme néo aquitain "Les sentinelles du climat" se déc... Modification, disparition ou remplacement d’espèces, l’impact du changement climatique sur la biodiversité n’épargne pas nos régions. Lancé il y a 6 ans en Nouvelle-Aquitaine pour mesurer l’ampleur du...
Bordeaux : des photos pour sensibiliser au changement clima... Depuis le 23 juin 2021, 26 villes de France dont Bordeaux, accueilleront les photographies très grand format des banquises Arctique et Antarctique de Laurent Ballesta et Vincent Munier. Cette exp...
Les forêts : une source de bien-être Depuis toujours, la forêt inspire, réveille les sens et l’imaginaire, effraie parfois… mais ne laisse jamais indifférent. Sécheresses, parasites… La santé des forêts françaises se dégrade et les fores...
Vers une extinction du Lézard vivipare dans le massif des la... La question se pose alors même que nous célébrons le 02 février la journée mondiale des zones humides : le Lézard vivipare (Zootoca vivipara louislantzi) serait-il menacé d’extinction dans le triangle...
Bordeaux : imaginons demain avec Rob Hopkins Mardi 2 février 2021 à 10 heures, la Ville de Bordeaux invite le grand public, et les jeunes en particulier, à imaginer demain avec Rob Hopkins, le fondateur du mouvement international des villes en t...