Anglet : exposition Vaste Monde #2 à La Villa Beatrix Enea

  • Catégorie : Pays Basque - Pyrénées
Centre d’art contemporain, la Villa Beatrix Enea contribue à la promotion de la scène régionale et nationale de l’art contemporain.
Centre d’art contemporain, la Villa Beatrix Enea contribue à la promotion de la scène régionale et nationale de l’art contemporain.

Rendez-vous unique : une rencontre inédite est proposée avec six artistes de l’exposition : Bertrand Dezoteux, Pablo Gosselin, Ibai Hernandorena, Ronan Lecreurer, Benoît Pingeot et Zigor. En proposant cette ouverture exceptionnelle de l’exposition, la Ville affirme son engagement auprès des artistes, les soutenant dans la diffusion de leurs productions.

Après une période de fermeture imposée par la situation sanitaire, La Villa Beatrix Enea invite le public à voir l’exposition Vaste Monde #2 lors d’une ouverture exceptionnelle de six jours en continu, avant démontage, du 19 au 24 mai. Le centre d’art prépare ensuite l’exposition de l’été, associée cette année à la biennale d’art, La Littorale #8.

Ronan Lecreurer, Over the line 3,  activation de sculpture volante, Wiels Art Book Fair  2017 © C. & M. LécrivainRonan Lecreurer, Over the line 3, activation de sculpture volante, Wiels Art Book Fair 2017 © C. & M. Lécrivain

Vaste Monde #2, un voyage qui se joue des frontières

Le Vaste Monde, c’est celui des artistes, de leurs recherches, de leur cartographie, de leur univers. Vaste Monde #2 est le deuxième volet d’un cycle d’expositions initié en 2018, visant à présenter le travail d’artistes issus de la scène artistique contemporaine, qu’ils soient émergents ou confirmés, ayant un lien avec le sud de la Nouvelle-Aquitaine.

Alors que le premier opus invitait au voyage, cette fois-ci, c’est dans l’atelier de l’artiste angloy Charles Carrère -décédé le 9 février dernier à l’âge de 93 ans-, à quelques encablures du centre d’art, que la notion de frontière est apparue comme fil conducteur. En cheminant d’une salle à l’autre, l’exploration des œuvres confronte le visiteur à cette idée.

Dans la première salle, le réalisme des portraits et des paysages cède la place aux créatures et ambiances fantasmagoriques de Charles Carrère. Un pan de mur massif de Pablo Gosselin, rendu dérisoire par le matériau friable qui le constitue, leur fait face. Dans l’angle, deux impacts de balle en plomb aux teintes irisées intriguent par leurs formes et oxydations variées.

Dans la seconde salle, avec la série de dessins d’Anne-Marie et Bertrand Dezoteux, c’est une histoire de famille qui se raconte au travers d’un conte pour enfants. Puis, un ensemble de dessins de Benoît Pingeot délivre un message énigmatique, hautement symbolique.

Dans la troisième salle, un personnage, autoportrait de Margaux Henry-Thieullent, semble déborder du trop-plein d’images auquel la « société du spectacle » l’expose. À quelques pas, « l’icône » d’Ibai Hernandorena prend place dans l’alcôve saturée des couleurs cyan, magenta et jaune. Une halte s’impose devant la montagne de Zigor qui hypnotise le visiteur par sa toute « puissance archaïque et universelle ».

Enfin, se perçoivent la sensation de la vitesse insufflée dans un carénage de moto d’Ibai Hernandorena ou encore la promesse d’un voyage imaginaire suspendu aux voiles fragiles d’une sculpture volante de Ronan Lecreurer…

Se jouant des frontières, ce Vaste Monde des artistes oscille entre le palpable et l’illusion. De ce glissement du tangible à l’imaginaire, apparaissent des interstices, infimes ouvertures sur un entre-deux-mondes. Il s’agit alors de découvrir les histoires de ces mondes cachés derrière les apparences.

6 artistes présents lors d’une rencontre inédite autour de l’exposition

Samedi 22 mai de 15 h à 17 h (jauges limitées)

Charles Carrère, Bertrand Dezoteux, Pablo Gosselin, Margaux Henry-Thieullent, Ibai Hernandorena, Ronan Lecreurer, Benoît Pingeot, Zigor

Vaste Monde 2 3

Vaste Monde 2 4

Vaste Monde 2 5

Photo Introduction : La Villa Beatrix Enea, vue d’une salle À gauche : Ibai Hernandorena, Icône, novembre 2020 production Ville d’Anglet - Centre d'art Villa Beatrix Enea À droite : Margaux Henry-Thieullent, La montagne vous regarde, la grande grande Histoire, juillet 2020, dessin fusain et pastel sur papier


EXPOSITION VASTE MONDE # 2 LA VILLA BEATRIX ENEA du 19 au 24 mai 2021

ENTRÉE LIBRE
Du mercredi 19 au lundi 24 mai, en continu 10h-19h
Ouverture dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur
VISITES COMMENTÉES
Tous les jours à 11h et 15h
RENCONTRE AVEC LES ARTISTES
Samedi 22 mai, 15h-17h
ADRESSE
2, rue Albert-le-Barillier 64600 Anglet
RENSEIGNEMENTS
T. 05 59 58 35 60


 

Articles similaires

Nouvelle-Aquitaine : mobilisation générale en faveur du tour... L’enjeu est important pour notre territoire, et pour travailler à un avenir plus écologique et plus "slow-tourisme". La région Nouvelle Aquitaine reçoit, bon an mal an, 27 millions de visiteurs, le to...
La Bastide de Domme, le village préféré des Français ? Cela dépend de vous, de nous… La fameuse Bastide a été choisie par l’équipe de Stéphane Bern pour représenter notre belle Nouvelle-Aquitaine cette année dans l’émission « Le village préféré des F...
Journées du patrimoine aux châteaux de Villandraut et Budos Les 19 et 20 septembre se dérouleront les journées européennes du patrimoine. Comme chaque année, l'association Adichats y participe afin d'ouvrir au public et valoriser trois sites dont elle a la ges...
Le Château de Villandraut : palais d'un pape maudit girondin Palais forteresse du XIVe siècle, le château de Villandraut se dresse fièrement du haut de ses sept cent ans d’histoire. Construit pour le pape Clément V originaire du village, il a connu une période ...
Château de Villandraut : réouverture et animations 2020 Après de longs mois d'hibernation et de confinement, l'association Adichats qui assure la gestion et l'animation du château médiéval de Villandraut est enfin heureuse de pouvoir de nouveau ouvrir ses ...