L’hôtel des Deux Vallées : roman de Sandrine Biyi

  • Catégorie : Pays Basque - Pyrénées

Romancière néo-aquitaine, Sandrine Biyi écrit sur les XI et XII siècles, période de prédilection pour cette auteure qui a ses racines bien ancrées dans cette terre d’eaux, entre Gascogne et Entre-deux-Mers girondin.

Cela lui a valu le surnom mérité de La Dame de l’Entre deux Mers puisque sa saga, La Dame de La Sauve qui l’a révélée aux lecteurs, s’y déroule. Rééditée en 2016 aux éditions du halage, cette saga compte aujourd’hui 7 Tomes.

Elle a également écrit sur les Cathares en Aquitaine et sur les Sorcières en Périgord.

Révéler l’autre histoire, celle que l’on ne connait plus car oubliée, est une passion qui l’anime et la pousse à faire des recherches toujours plus étonnantes. Ces romans permettent d’entrer dans la vie des gens, petit peuple et puissants, les faisant évoluer dans leur quotidien et permettant de comprendre leurs actes.

Avec son prochain livre, L’hôtel des Deux Vallées qui sort fin Mars, elle fait une incursion dans les Pyrénées Béarnaises durant la seconde guerre mondiale en mettant à l’honneur, les passeurs pour les évadés d’alors.

Le roman se déroule dans la vallée d’Ossau, au col du Pourtalet, qui fut le théâtre de bien des passages entre 40 et 44. Au-delà de la dimension dramatique, c’est le témoignage d’un vieux monsieur aujourd’hui, âgé de 16 ans à l’époque, qui lui a inspiré ce roman, la vie dans les montagnes, les lieux toujours existants. On découvre ce qui s’est passé dans ces années terribles, alors que des centaines de personnes fuyant le nazisme, passaient en Espagne, pays de tous les dangers également car sous Franco, pour rejoindre le Maroc et s’embarquer vers Londres rejoindre le général de Gaulle.

hotel des 2 Vallées 03
hotel des 2 Vallées 02

Ce roman est une épopée !

L’auteur nous raconte la génèse de L’hôtel des Deux Vallées.

« Depuis quelques années, je voulais écrire sur les passeurs des Pyrénées. Je savais, à peu près, qui ils étaient mais il me manquait des bouts d’histoire. Les conditions de vie, les routes, les chemins, etc. J’ai rencontré un des derniers passeurs, Monsieur Haure, qui m’a tout raconté et a répondu sans ambages à mes questions, parfois saugrenues ou indélicates.  Quand il a terminé l’entretien, j’étais ébranlée. Je lui ai demandé pourquoi il avait fait ça ? SB

Il m’a répondu simplement qu’il avait fait ce qu’il avait à faire. C’est tout.

Qu’il en soit remercié.

Cette phrase a trotté dans ma tête durant toute l’écriture du livre.

Faire ce que l’on a à faire.

Lorsque je fais une randonnée dans ces belles montagnes, dans ces puissantes montagnes, avec mes chaussures dernier cri, mon sac à dos et ma doudoune d’une marque de sport bien connue, j’imagine souvent ces hommes passant pour l’Espagne. Les randonnées sont difficiles, alors que je suis bien équipée.  C’est là que j’imagine ce qu’il en fut pour eux. Terrible caminada. 

J’ai voulu écrire pour un message, celui de ne jamais oublier ce que donne la haine de l’autre. Penser, toujours au sacrifice de celles et ceux qui ont combattu le nazisme, le racisme, l’antisémitisme. Leur rendre  hommage alors que les années passent, les souffrances et les souvenirs aussi.

En écrivant, j’ai aimé la vie des familles dans la vallée, cette âme, cette identité. qui ressemble à celle de ma famille dans la campagne. J’aime la montagne, la Nature sublime que je décris, du moins que j’essaie de décrire au mieux. J’aime aussi quand Miguel cueille des iris sauvages pour Mady… Quand Christian joue de l’orgue à le messe de Noël, quand Françoise boit son café dans la belle cuisine face au pic du midi d’Ossau, quand Tante Augustine fait sa garbure. 

Et si je dois retenir un beau souvenir, c’est la rencontre avec monsieur Haure, le dernier passeur. Ce fut un moment très intense en émotion avec la certitude de rencontrer un Juste. J’ai voulu que son témoignage, ses mots soient dans le livre. Chapeau monsieur. »

Sandrine Biyi est éditée aux éditions Savine Dewilde, nouvellement créée, dont le siège est en Gironde à Lignan de Bordeaux. Cette petite maison d‘édition fait de l’éclectisme son atout principal.

En savoir plus https://www.facebook.com/SAVINEDEWILDE

L'hôtel des Deux Vallées sort le 15 mars. Il peut d'ores et déjà être réservé en pré-commande chez vos libraires habutuels.

Articles similaires

Laura Carpentier-Goffre : lauréate du concours d'écriture So... Organisée dans le studio Master Films à Toulouse, ville de naissance du collectif, vendredi 15 janvier dernier s’est tenue la cérémonie de remise de prix du concours "Sororistas – Les femmes écrivent ...
Visite virtuelle de l'église Saint-Pierre d'Aulnay en Charen... L'église Saint-Pierre à Aulnay (en Charente-Maritime) est célèbre pour son remarquable décor sculpté qui se développe tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine ...
Sarlat : La Lanterne des Morts en visite virtuelle Située derrière le chevet de la cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat en Périgord, cité médiévale, la lanterne des morts intrigue non seulement de par son architecture mais aussi par son origine. La ...
Podcast : En avant première d’un aller-retour dans le noir  En avant première d’un aller-retour dans le noir, les 2/3/4 Octobre 2020 à Pau, se tient le 12ème Festival de la littérature noire et policière.  L’un des protagonistes de cet événement est&...
Nouveauté roman : réédition de Bataillons noirs de Joseph Pe... Dans l’œuvre de Joseph Peyré, l’histoire de la France est transmise sous les grandes valeurs qui ont fait l’honneur de l’Armée française au Sahara, parmi lesquels, l’humanisme a joué un rôle prééminen...