Bayonne : Combo, un street artiste face à l'intolérance

  • Catégorie : Pays Basque - Pyrénées
Engagé, le street artiste français Combo articule son travail autour de thèmes puissants comme le racisme, la religion, le féminisme ou encore l’homosexualité.
Engagé, le street artiste français Combo articule son travail autour de thèmes puissants comme le racisme, la religion, le féminisme ou encore l’homosexualité.

Spacejunk Bayonne vous propose du 24 janvier au 14 mars 2020, une exposition immersive du street artiste français Combo. Engagé, son travail s’articule autour du racisme, de la religion, du féminisme et de l’homosexualité.

L’exposition met en perspective le droit à la prise de parole et les difficultés que Combo rencontre pour défendre son discours. Par le biais du détournement et de l’humour, l’artiste confronte le public aux sujets sociétaux tels que le racisme, la religion, le féminisme et l’homosexualité.

Censure

Combo a fait de l’espace public son terrain de jeux, dans le but de faire interagir, d’éveiller les esprits, mais bon nombre de ses œuvres de rue sont réprimées et subissent la censure. Elles sont ainsi arrachées ou retirées dès lors que le message affiche une vérité trop dérangeante, réprouvée, tantôt par l’État, tantôt par la société.

À travers une scénographie immersive, l’exposition invite le visiteur à se plonger dans l’ambiance de la rue. De manière ludique et pédagogique, elle met l’accent sur les réactions dont les fresques de l’artiste font l’objet depuis le début de sa carrière et questionne :  Est-il inévitable que la prise de parole autonome soit censurée au nom d’une certaine  morale ? Une façon pour le visiteur de mieux comprendre les enjeux artistiques liés à la censure dans l’espace public50X50CM 4 Image WEB

Combo, ou Combo Culture Kidnapper, est un street artiste français, originaire de Paris, dont le travail se concentre essentiellement autour du détournement. Afin de toucher tous les publics et d’interpeller sur les injustices de notre société, il manipule des images médiatiques ou iconiques issues de la pop culture. Il en modifie radicalement le sens afin de heurter les tabous, en proposant une lecture subversive et engagée, mais jamais moralisatrice.

En dehors de ses réalisations dans l’espace urbain, Combo pratique la peinture sur toile en atelier. Sur ses toiles se mêlent peinture acrylique, collages, aquarelles : un mélange de matières qui rappelle les diverses textures qu’offre la rue.

Exposition I Du 24 janvier au 14 mars 2020
Horaires I Du mardi au samedi 14h -18h I Entrée libre
Visites comentées I Les samedis 01 février et 14 mars à 16h30

Articles similaires

Réouverture du centre d'art Spacejunk Bayonne Après avoir mis en sommeil pendant plus de deux mois l’exposition COMBO – Censuré : un street artiste face à l’intolérance, le centre d'art Spacejunk de Bayonne a décidé de la prolonger pour la périod...
Hamid Ben Mahi : chorégraphe de la Compagnie Hors-Série Dans les années 80, Hamid Ben Mahi découvre la danse hip-hop qu’il commence à pratiquer en autodidacte. Après des études au Conservatoire de Bordeaux, sa curiosité à s’ouvrir sur d’autres techniques, ...
Julie Lagarrigue : auteure-compositrice et interprète Julie Lagarrigue, auteure-compositrice-interprète et art-thérapeute poursuit son chemin avec un quatrième album « Amours Sorcières ». Son écriture directe et désarmante se déploie sur des rythmes et d...
Projet d'itinérance : Artistes en commun(e) à Mugron Le projet d’itinérance "Artistes en commun(e)" porté par le Théâtre de Gascogne, débute en 2020 à Mugron, avec la compagnie Veilleur ®. Les artistes seront en résidence du 13 au 25 janvier 2020. Démar...
Boul Rostan, nom de code "Le Bon à Rien" à Hossegor Il n’a rien du poète maudit et encore moins de l’artiste névropathe. Il n’a rien non plus du "Bon à Rien" dont il signe ses toiles. Boul Rostan c’est plutôt un OVNI Vietnamo-Auvergno-Hossegorien qui v...