Eposition des MonkeyBird à Bayonne : "contre-jour"

  • Catégorie : Pays Basque - Pyrénées
ARTISTESMonkeyBird est né de l’association de deux artistes français : Louis Boidron et Edouard Egea, qui ont choisi de transcrire des thèmes sociaux en fables murales, grâce à la représentation d’animaux totems à la symbolique élaborée.
ARTISTESMonkeyBird est né de l’association de deux artistes français : Louis Boidron et Edouard Egea, qui ont choisi de transcrire des thèmes sociaux en fables murales, grâce à la représentation d’animaux totems à la symbolique élaborée.

Dans le cadre de la troisième édition du festival Points de vue qui se déroulera du 16 au 20 octobre prochain, Spacejunk invite le duo MonkeyBird pour une exposition monumentale au DIDAM, espace d'art contemporain de la ville de Bayonne.

Après nous avoir offert en octobre dernier une rétrospective ébouriffante de l’oeuvre photographique de Martha Cooper, mémoire vivante du street art international depuis les années 1970, Spacejunk Bayonne nous entraîne cette année dans les pas d’un duo bordelais lui aussi devenu référence : les MonkeyBird.

Cette exposition gratuite et ouverte à tous sera l'occasion de découvrir ou de redécouvrir le travail de ces artistes, premiers à avoir réalisé un partenariat avec le centre d’art Spacejunk pour la création d’une fresque dans l’espace public bayonnais : intitulée «Le Passeur » et réalisée au n°16 de l’avenue Jean-Jaurès en 2016.

06 Le MUR Oberkampf Paris 2017Le MUR Oberkampf Paris 2017Passionné de représentation animale en zone urbaine, le duo MonkeyBird, apparu sur la scène street art en 2012, est composé de deux artistes se faisant appeler pour l’un Temor (le Singe) et pour l’autre Blow The Bird (l’Oiseau). Incarnant les deux visages de l’Humanité, le premier représente la part spirituelle et intellectuelle de l’homme et le second, la part la plus terrestre, plus charnelle de celui-ci.

MonkeyBird est né de l’association de deux artistes français : Louis Boidron et Edouard Egea, qui ont choisi de transcrire des thèmes sociaux en fables murales, grâce à la représentation d’animaux totems à la symbolique élaborée.

Passionné de représentation animale en zone urbaine, le duo MonkeyBird, apparu sur la scène street art en 2012, est composé de deux artistes se faisant appeler pour l’un Temor (le Singe) et pour l’autre Blow The Bird (l’Oiseau). Incarnant les deux visages de l’Humanité, le premier représente la part spirituelle et intellectuelle de l’homme et le second, la part la plus terrestre, plus charnelle de celui-ci.

Ce sont des artistes à l’originalité graphique marquante, qui alimentent le paysage urbain international par la poésie de leurs oeuvres.

« Notre intention sera de composer une scénographie à l’intérieur de la galerie, en nous référant à notre expérience sensible issue de nos interventions extérieures. En collectant matières et motifs, nous nous approprierons les éléments urbains et végétaux qui nous inspirent et nous les grefferons dans un tissu d’échafaudages édifiés convulsivement. Les tableaux de singes et d’oiseaux, se référant à l’iconographie sacrée et religieuse, seront intégrés dans l’architecture, et occuperont des places centrales. Ils auront la fonction de balise, procurant un rythme, une tonalité et un visage à l’exposition. » MonkeyBird

07 Le Passeur 2016 Bayonne photo Martha CooperLe Passeur 2016 Bayonne - Photo Martha CooperLeur emblématique technique du pochoir croise plusieurs séries d’épreuves singulières telles que la sérigraphie, la dorure, la photogravure sur cuivre et la risographie. Ils jouent sur une palette extrêmement réduite de noirs, de blancs, de gris et de dorures tout en réussissant le tour de force d’apporter des variations infnies et des détails de plus en plus précis et délicats. Au fil du temps, les espèces de singes et d’oiseaux se sont également énormément diversifées dans la pratique des MonkeyBird.

Aujourd’hui, leurs œuvres sont présentes dans de nombreuses villes européennes mais également dans des musées et des galeries. Les deux plasticiens ont enchaîné les expositions et les installations monumentales, avec l’accomplissement d’une immense fresque de 32 mètres de haut réalisée lors de l’édition 2019 du Grenoble Street Art Fest, reconnue aujourd’hui comme l’un des plus grands pochoirs jamais créés. 

  • LIEU I DIDAM, 6 quai de Lesseps, 64100 Bayonne 
  • VERNISSAGE I Vendredi 27 Septembre 2019 à 18H30
  • EXPOSITION I Du vendredi 27 septembre au dimanche 3 novembre 2019
  • HORAIRES I Entrée Libre, du mardi au dimanche de 13h à 19h, jours fériés inclus

Ville patrimoniale, riche de collections précieusement conservées au sein de ses trois Musées de France, Bayonne s’est dotée depuis deux ans d’une véritable galerie à ciel ouvert, « son 4e musée », qui se découvre en levant les yeux vers des fresques monumentales ou en cherchant les trésors cachés d’interventions plastiques plus discrètes.

Accessibilité, diversité et ouverture à tous les mouvements issus du street art, sont les maîtres-mots de Points de Vue, festival international qui propose une vision de la création urbaine contemporaine et attire chaque année un public plus nombreux. C’est pourquoi la Ville propose depuis l’an dernier au centre d’art Spacejunk de se lancer à l’assaut des murs du DIDAM, espace d’art contemporain que le festival retrouve à la croisée d’une programmation qualitative et attractive.

Spacejunk Art Bayonne

Spacejunk est administré par l'association Praxis. L'objectif de cette association est de soutenir et diffuser la création contemporaine, en particulier de faire découvrir les mouvements Pop Surrealism, Lowbrow, Street Art. Spacejunk est un pôle ressources conventionné par la ville de Bayonne et le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques.

05 GSAF A.RAYMOND 2017 photo Andrea BerleseGSAF A.RAYMOND 2017 - Photo Andrea Berlese

Articles similaires

Bayonne : le centre d'art reste fermé, mais l'art est dans l... Le centre d’art Spacejunk, c’est 5 expositions par an accessibles gratuitement, des programmes d’actions culturelles en direction de tous les publics (scolaires, jeunes, seniors, quartiers prioritaire...
Points de Vue : Street art week à Bayonne Points de Vue, rendez-vous culturel du Street Art à Bayonne, permet de découvrir les facettes de ce courant qui a profondément évolué et que Spacejunk contribue à mettre en lumière. Du graffiti j...
Réouverture du centre d'art Spacejunk Bayonne Après avoir mis en sommeil pendant plus de deux mois l’exposition COMBO – Censuré : un street artiste face à l’intolérance, le centre d'art Spacejunk de Bayonne a décidé de la prolonger pour la périod...
Bayonne : Combo, un street artiste face à l'intolérance Spacejunk Bayonne vous propose du 24 janvier au 14 mars 2020, une exposition immersive du street artiste français Combo. Engagé, son travail s’articule autour du racisme, de la religion, du féminisme ...