Festival de Biarritz Amérique Latine

  • Catégorie : Euskal Herria - Pays Basque - Pyrénées Atlantiques
Biarritz Amérique Latine est un festival sans équivalent en France. Il est une référence pour le cinéma latinoaméricain, un passage prisé par les grands réalisateurs.
Biarritz Amérique Latine est un festival sans équivalent en France. Il est une référence pour le cinéma latinoaméricain, un passage prisé par les grands réalisateurs.

Le Festival Biarritz Amérique Latine est un festival de référence pour le cinéma latino-américain. Véritable plateforme des cultures latino, il est le rendez-vous des passionnés du Cinéma et de la musique de ce continent. Pendant une semaine, Biarritz s'en fait le témoin des évolutions artistiques.

Il propose trois compétitions de films longs-métrages, courts-métrages, et documentaires. Outre les films en compétition, le festival présente chaque année des focus autour de différentes thématiques.

Le festival propose également de découvrir la culture latino-américaine sous d’autres formes avec des rencontres littéraires, des rencontres animées par l’IHEAL (Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine), des expositions et des concerts. Le fameux Village du festival, lieu de convivialité et d’échanges situé face à l’océan, permet d’assister aux expositions, aux conférences et tous les soirs aux concerts gratuits. Il est ouvert de 9h à 2h du matin.

ambiance gare midi - Photo Nicolas Mollo

En matière de cinéma, colonne vertébrale du Festival, on y découvre non seulement des créations inédites de longs métrages, courts métrages ou documentaires, mais encore on y revoit certains films cultes de ces cinématographies, au travers des hommages ou rétrospectives proposés. Avec trois compétitions de films, fiction long-métrage, court-métrage et documentaire, le meilleur de la production cinématographique de l’Amérique Latine sera présenté à Biarritz.

Le festival de Biarritz est aussi un miroir de la diversité culturelle, au travers de nouvelles expositions (peintures, photographies), de concerts gratuits de musique latino-américaine et également de rencontres-débats autour de la littérature ou de questions d'actualité.aldo garay 03nicolas mollo 1600x1119

Echanges, partages, découvertes, talents et convivialité sont les maîtres mots du festival de Biarritz qui accueillera cette année encore des milliers de visiteurs, fin septembre au pays basque.

Le Festival Biarritz Amérique Latine c’est le choix pertinent d’une programmation riche en longs-métrages, courts-métrages et documentaires en compétition autour d’un jury passionné et exigent pour le plus grand plaisir des spectateurs chaque année plus nombreux.

Créé en 1991, le festival est donc un important point de rencontre et d’échanges entre l’Europe et l’Amérique latine dont le Pays Basque est un symbole.

Cette année la 28e édition se tiendra du 30 septembre au 06 octobre 2019.

Zoom sur .....

Cette année, le festival n’a pas souhaité mettre à l’honneur, comme il le fait d’habitude, un pays mais une vaste région à cheval sur deux états importants, le Chili et l’Argentine,
immense langue de terre, elle aussi entre océan et montagne, un lieu mythique qui fut célébré à l’écrit comme sur l’écran par de nombreux auteurs et même souvent chanté : la Patagonie.

Un nom qui fait rêver et qui permettra de découvrir de jeunes auteurs et des réalisateurs de film que le festival a invités.

Aux confins du monde, la Patagonie occupe une place à part dans l’inconscient collectif. Glaciers, montagnes, détroits, icebergs en sont les empreintes matérielles. Mais elle est
aussi l’objet de nombreux mythes et utopies : s’y dessine un imaginaire fécond, en mutation constante, qui exerce un puissant magnétisme sur les créateurs de toute sorte. La sélection cinématographique et littéraire qui lui est consacré cette année en atteste passionnément.

FALB 2019b

Edition 2019

Lucile de Calan, en charge du Comité de sélection, nous en dit plus sur cette édition 2019

Cette année à Biarritz, c’est d’abord la vitalité du jeune cinéma latino-américain qui sera perceptible. La sélection 2019 fait en effet la part belle aux auteurs émergents en mettant à l’honneur sur dix films en compétition, cinq premières oeuvres, La Fièvre, Ceniza negra, Canción sin nombre, Las Buenas Intenciones, 1100 ; et deux deuxième longs-métrages de fiction, Alelí et Litigante. Bien qu’il s’agisse de nouveaux gestes cinématographiques, tous étonneront par leur grande maîtrise formelle, par leurs points de vue scénaristiques exigeants et sincères, sincérité due en grande partie à l’aspect autobiographique de certains films (Litigante, 1100, Canción sin nombre, Las Buenas Intenciones). FALB 2019aOn se réjouira aussi de constater que le dynamisme de cette production cinématographique touche largement l’Amérique Latine ; en témoigne la présence de films venus du Costa Rica, du Pérou ou encore du Guatemala.

Nous avons également valorisé des réalisateurs confirmés, pour nous interroger sur la manière dont une nouvelle oeuvre s’inscrit dans un parcours artistique déjà significatif. Après Ixcanul et Temblores, Jayro Bustamante nous surprendra avec La Llorona, qui tend subtilement vers le film de genre. Si l’aspect mélodramatique et le souffle épique de La Vie Invisible semble rompre avec les oeuvres précédentes de Karim Aïnouz, le film prolonge l’engagement de l’auteur qui considère le cinéma comme « un instrument essentiel de la lutte politique ». En choisissant de tourner La Bronca au Canada, les frères Vega bousculent les frontières du cinéma péruvien tout en retrouvant une thématique chère à leurs films précédents, celle de la famille et des liens familiaux.

On soulignera enfin la place centrale des femmes au sein de cette sélection. Derrière la caméra, avec cinq des dix films sélectionnés réalisés par des femmes. Mais plus encore face à la caméra : plusieurs oeuvres sont des portraits de femmes, qu’elles soient mères ou adolescentes, ce sont des personnalités fortes qui luttent pour la justice, rendent justice pour mieux réaliser leurs rêves et leurs idéaux. Elles incarnent toutes à leur manière et magnifiquement les propos de Luis Buñuel : « quelque part entre le hasard et la nécessité, il y a l’imagination, la seule chose qui protège notre liberté ».

Les 10 longs-métrages en compétition

Voici les longs-métrages de fiction provenant de sept pays qui seront présentés cette année au Festival en compétition.
  • 1100 de Diego Castro, Argentine
  • Alelí de Leticia Jorge Romero, Uruguay, Argentine
  • Canción sin nombre de Melina León, Pérou, Espagne, Etats-Unis
  • Ceniza negra de Sofía Quirós Ubeda, Costa Rica, Argentine, Chili, France
  • La Bronca de Daniel et Diego Vega, Pérou, Espagne, Colombie
  • La Fièvre de Maya Da-Rin, Brésil, France, Allemagne
  • La Llorona de Jayro Bustamante, Guatemala, France
  • La Vie invisible d’Eurídice Gusmão de Karim Aïnouz, Brésil, Allemagne
  • Las Buenas Intenciones de Ana García Blaya, Argentine
  • Une Mère incroyable de Franco Lolli, Colombie, France

photo groupe 01nicolas mollo 1600x1109

Hommage à Júlio Bressane par Nicolas Azalbert

"Comment se fait-il que Júlio Bressane reste ce grand inconnu et que son oeuvre (37 films, quand même) sorte à peine d'un long purgatoire ? Le refus de cet immense cinéaste brésilien de se convertir au militantisme politique qui était de rigueur à l'époque du Cinema Novo lui a valu d'être mis en quarantaine (pendant 40 ans, quand même) aussi bien par le milieu du cinéma brésilien et la dictature que par la critique européenne. Si Bressane a fait longtemps l'unanimité contre lui, il le doit à son indépendance (liberté de ton et de style) et à sa manière d'envisager la question identitaire.

Eloigné de tout nationalisme (qu'il soit de gauche ou de droite), le cinéma de Bressane se nourrit de références étrangères qu'il confronte à la culture brésilienne. Nietzsche en 2001, Cléopâtre en 2007 ou encore Saint-Jérôme en 1999 sont passés au prisme du Manifeste anthropophage d'Oswald de Andrade. Unique question philosophique brésilienne aux yeux de Bressane, l'anthropophagie consiste, à travers un rituel défini, à s’emparer des forces de ce qui est ingurgité. C'est à l'aune de cette préoccupation et de ce rituel qu'il faut découvrir son nouveau film (inédit en France), Sedução da Carne (2018), grand film dialectique qui surprend sans cesse son spectateur, agréablement dérouté par tant d'audaces visuelles et conceptuelles. En dialogue permanent avec toutes les Muses de l'art et de la pensée, ses films dialoguent aussi entre eux, s'alimentant les uns les autres et provoquant une auto-transformation qui est aussi celle du couple dans Beduino (2016), présenté lui aussi en première française.

Chaque film de Bressane témoigne de la nécessité d'une quête de l'origine, de toujours recommencer à zéro. L’origine, chez lui, relève du Chaos, où tout est déjà dans tout. Film à ne pas rater, Educação Sentimental (2013) est une initiation au cinéma de Bressane, un cinéma traversé par le désir et le savoir, la théâtralisation et l'expérimentation, la beauté et l'horreur, le sexe et la mort.

Il alterne ensuite la captation de spectacles de théâtre ou de danse pour l’INA et Arte, avec notamment des mises en scène d’Antoine Vitez. Son dernier film Le Ciel du Centaure (2015), tourné à Buenos Aires, a été présenté à Biarritz en compétition."

En savoir plus https://www.festivaldebiarritz.com

Articles similaires

31,1 millions d’euros de FEDER pour le territoire transfront... Suite au Comité de Programmation du POCTEFA 2014-2020 qui s’est tenu le 15 octobre, 31,1M€ du Fonds européen de développement régional (FEDER) ont été programmés pour le territoire transfrontalier à t...
Etoiles de Pau Concours Complet Equitation Le Concours Complet 5 étoiles place Pau au plus haut niveau de compétition puisque seulement six villes au monde ont le plus label international. Mais l'organisateur Centaure Production propose mieux ...
Bordeaux : Salon des Futurs Mariés Le temps d’un week-end le Hangar 14 sur les quais de Bordeaux se pare des couleurs de l’amour pour offrir aux futurs mariés de Bordeaux et sa région, un rendez-vous mariage à la hauteur de leurs exige...
Le Festival Ravel 2019 : une édition remarquable Le Festival Ravel, co-produit par Musique en Côte Basque et l’Académie Internationale de Musique Maurice Ravel, a ancré sa 3e édition sur un projet artistique ambitieux. Le pari audacieux des 2 entité...
Eric Quilleré, Directeur de la danse de l'Opéra de Bordeaux A l’issue de ses études à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris, Eric Quilleré est engagé en 1984 dans le corps de ballet de l’Opéra de Paris par Rudolf Noureev. Repéré par Maurice Béjart, ce dernier l...