Bayonne : Fêtes et Férias 2019 en rouge et blanc

  • Catégorie : Euskal Herria - Pays Basque - Pyrénées Atlantiques

INDEX DE L'ARTICLE

Ses fêtes font de Bayonne le 5ème plus gros rassemblement populaire au monde. La ville se pare en rouge et blanc.
Ses fêtes font de Bayonne le 5ème plus gros rassemblement populaire au monde. La ville se pare en rouge et blanc.

Bayonne ne serait pas Bayonne sans ses célèbres fêtes. Courses de vaches, pelote basque, concerts, musique et danses traditionnelles, feux d’artifice, gastronomie et culture basque, défilés de chars, activités sportives, bals …

La ville de Bayonne, célèbre par son titre de "capitale du pays Basque français", organise ses fêtes annuelles du 24 juillet au 28 juillet 2019. Les "festayres", de l’Aquitaine et d’ailleurs et de tous âges, porteront l’habit fétiche des fêtes : pantalon blanc, chemise blanche, foulard et "cinta" rouges. Mais c’est le rouge qui prédominera comme depuis 1932.

Cinq jours et cinq nuits pour faire la fête dans un engouement populaire qui transforme la ville de Bayonne en carrefour de rencontres, de chant et de danse pour tout le sud-ouest. Si les fêtes de Bayonne ont une renommée nationale, elles attirent aussi des jeunes qui viennent d’Espagne, du Portugal et d’ailleurs pour faire la fête.

Des centaines de milliers de « festayres » sont attendus à la fin du mois de juillet pour profiter du programme alléchant mis en place. Comme chaque année plus d’une centaine de bals, concerts, animations et spectacles sont offerts au public. Les organisateurs restent sur la même approche, à savoir toujours proposer des animations gratuites, pour tous, tout au long de la journée et de la nuit.

Fêtes de Bayonne Pays Basque

L’impressionnante histoire des Fêtes de Bayonne

C’est le mercredi 13 juillet 1932 que les premières fêtes de Bayonne ont été officiellement déclarées ouvertes. Elle ont vu le jour grâce une bande de copains de la section rugby de l'Aviron Bayonnais qui fréquentaient les fêtes de Pampelune. Ils proposent de créer celles de Bayonne dans le même état d’esprit, c’est à dire des fêtes festives, conviviales mais la tradition de la ville.

L'idée est adopté par le Comité des fêtes de l'époque qui propose à la municipalité un programme de fête qui accompagnerait la célébration du 14 juillet. Pour cette première, le programme des fêtes est déjà audacieux avec une grande journée basque proposant aubades, passes-rues, concerts, partie de pelote basque, et une autre grande journée du commerce local avec courses de vaches dans les rues du Petit Bayonne. Mais aussi journées des fleurs avec corso de voitures fleuries et concours d'élégance automobile aux allées Paulmy.

87 ans plus tard, le même état d’esprit prime, mais l’engouement lui n’a fait que s’accroître. Ce qu’il faut retenir surtout, c’est que durant toutes ces années, les fêtes ont toujours eu lieu, elles ne se sont interrompues que pendant les années de guerre de 1940 à 1944.

Le Maire confie les clefs de la ville

Depuis 1947, et de tradition, le maire procède à la remise des trois clés de la ville à ses habitants. Dans un geste symbolique, devenu tardition, les clés sont jetées du balcon de la mairie par des invités vedettes. Trois clefs pour trois quartiers de la ville : Grand-Bayonne, Petit-Bayonne et Saint-Esprit. Des grands du spectacle ont ouvert les différentes fêtes : Luis Mariano, Mireille Darc, Johnny Halliday, Bernard Lavilliers Hélène Segara, Julien Clerc, Jean-Jacques Goldman

Fêtes de Bayonne Pays Basque

Au programme

Des courses de vaches aux mutxikos, bals, en passant par le corso, les corridas, la mascleta, la journée des enfants et les nuits trépidantes où tout le monde fait la fête dans les rues, les bodegas et autres peñas. La ville étant membre de l'Union des villes taurines françaises, Bayonne marque le point durant les fêtes en organisant deux grandes corridas.affiche fetes de bayonne 2019

Les fêtes de Bayonne sont devenues par leur histoire et leur statut le rendez-vous incontournable de l’été dans le tout Sud-Ouest. Elle font partie aujourd’hui des grands rassemblements populaires de toute l’Aquitaine, avec ses musiques, ses danses et ses chants traditionnels exprimant l’identité culturelle de la région.

A l’occasion, toutes les associations bayonnaises se mobilisent et des centaines de bénévoles s’activent avant, pendant et après les fêtes pour offrir des moments magiques sur les terres de Pyrénées-Atlantiques.

Pour la petite histoire, qui a poussé les organisateurs à revoir leurs fiches pour parer à la grande affluence lors des fêtes, en 2004, ces fêtes avaient réuni entre 1,3 et 1,5 million de visiteurs, les plaçant en haut du podium.

A partir de cette année, elles deviennent les fêtes les plus importantes de France. Il faut également retenir que cette pratique festive des fêtes de Bayonne est inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel français.

Les peñas, se sont des groupes d’ami(e)s

Peña signifie, en espagnol « groupe d’amis ». Pendant les fêtes c’est un groupe de personnes qui participent ensemble aux fêtes populaires. Cette notion fait également référence aux « sociedades » du nord de l'Espagne, clubs réservés aux hommes où ces derniers se réunissaient afin de passer un moment entre eux.

À Bayonne et dans tout le sud de la France, ce terme désigne toute société festive et amicale ayant pignon sur rue, englobant même son local ou siège social. Il désigne également à Bayonne, les locaux, les plus emblématiques étant des caves nichées au sein des remparts ou installés dans les recoins du centre ancien.

À l'occasion des Fêtes de Bayonne, les festayres initiés s'y retrouvent entre amis. Près de 3000 personnes sont membres d'une Peña à Bayonne. Des casemates, caves, locaux sont aménagés dans les recoins de la vieille ville, les festayres s'y retrouvent pour prolonger les nuits de fête jusqu'au petit matin.

En savoir plus http://www.fetes.bayonne.fr

 Crédit photo Ville de Bayonne