Aide alimentaire d'urgence à destination des étudiants

La Région Nouvelle-Aquitaine s'associe à la Banque Alimentaire et aux Crous pour plus de solidarité. Compte tenu des circonstances liées à l'épidémie de la Covid-19 et de leurs répercussions sur les étudiants vulnérables, il s'avère nécessaire de renforcer et étendre les moyens mis à disposition des étudiants fragilisés par ce contexte.

Pour ceux-ci, la restauration universitaire, réduite depuis le début de l'état d'urgence sanitaire, leurs faibles moyens financiers, conjugués à la perte des emplois étudiants, n'ont pas permis de supporter un accroissement des dépenses consacrées à l'alimentaire.

C'est pourquoi, la Région Nouvelle-Aquitaine, les Crous des villes universitaires et les    Banques Alimentaires se sont accordés pour mettre en place un dispositif d'urgence ciblé sur des aides en nature, sur l'ensemble des sites universitaires de Nouvelle-Aquitaine.

L'aide du Conseil régional, d'un montant global de 325 000 euros, déclinée par ville universitaire, contribue à financer la distribution hebdomadaire d'aide alimentaire et de produits d'hygiène aux étudiants présents sur les sites universitaires, en situation de précarité, en particulier ceux et celles hébergés dans les résidences étudiantes gérées par les Crous.

Pour la Vienne, il s'agit de 360 étudiants répartis sur deux sites (Cité Descartes et Futuroscope) pour lesquelles la Banque Alimentaire de la Vienne va collecter, répartir, préparer, livrer et distribuer des denrées alimentaires suffisantes pour pallier à leurs difficultés pendant une période de 13 semaines soit jusqu'à la prochaine rentrée universitaire.

Il ne s'agit pas moins que de 4700 colis, soit 37 600 kilos, équivalant à 75 200 repas que les bénévoles de la Banque Alimentaire prépareront pour les étudiants, financés par la Région Nouvelle-Aquitaine et distribués dans des locaux mis à disposition par le Crous.

Cette action commune entre dans le cadre plus vaste de la solidarité de la région Nouvelle-Aquitaine et  des Banques Alimentaires pour assister les populations fragilisées par la crise et privilégier, chaque fois que cela sera possible, un approvisionnement local et de qualité, soutenant ainsi l'agriculture régionale.

Articles similaires

Coronavirus : ouverture de 2 centres de dépistage gratuit à ... Suite à une évolution significative du nombre de cas positifs au coronavirus ces derniers jours à Bordeaux, notamment dans les quartiers Chartrons et Grand Parc, Pierre Hurmic maire de Bordeaux encour...
Covid 19 : impact de la fermeture de la frontière sur les tr... La frontière entre la France et l'Espagne a réouvert le 21 juin, après trois mois de confinement pour contenir la pandémie. Pendant cette période, des contrôles stricts ont été mis en place à la ...
Nouvelle-Aquitaine : le coronavirus nous concerne tous, même... C’est l’été, mais cette année, jeunes et moins jeunes, nous devons tous rester vigilants. De plus en plus de cas groupés sont identifiés en Nouvelle-Aquitaine par l’ARS et Santé publique France. A l’o...
Coronavirus : rappel à la vigilance à Bordeaux Suite aux signaux d’alerte lancés cette semaine par Santé Publique France et l’Agence Régionale de Santé sur la circulation du Coronavirus dans la région et notamment à Bordeaux, Pierre Hurmic maire d...
Confinement Utile, une websérie bordelaise pour rendre le co... #CONFINEMENT UTILE est un magazine de 3 min composée de la rencontre d’Erik Thiéblemont, l’animateur, et d’un intervenant pour présenter une idée de confinement utile à destination des entreprises, de...