GENESEMS groupement d'employeurs bordelais secteur sanitaire et médico-social

  • Catégorie : Economie - Industrie

GENESEMS  groupement d'employeurs bordelais secteur sanitaire et médico-socialPénurie de main-d'œuvre dans le champ sanitaire et médico-social ? Le Genesems, un groupement d'employeurs bordelais dans le secteur sanitaire et médico-social œuvre depuis 2007 à promouvoir le travail en temps partagé auprès d'établissements sanitaires et médico-sociaux bordelais, tout en cherchant à pérenniser ....

... l'emploi de ses salariés. Pour un employeur, recruter dans le contexte actuel, est une décision délicate, soumise à de fortes contraintes financières. Institués par la loi du 25 juillet 1985, les groupements d'employeurs interviennent alors comme une solution pragmatique pour l'embauche de salariés.

Ces regroupements d'employeurs sont particulièrement adaptés aux besoins ponctuels des entreprises : accroissement temporaire d'activité, remplacements, etc. Ils leurs offrent la possibilité de disposer de salariés pour une période déterminée, qu’ils pourront recruter ensuite s'ils le souhaitent. Prenant la forme d'une association régie par la Loi du 1er juillet 1901 ou d'une société coopérative à but non-lucratif, les résultats dégagés par ces organismes sont réinvestis dans la formation et la pérennisation des emplois des salariés.

La deuxième promotion de la formation d’état d'aide-soignant débutera le 12 décembre. Des places restent à pourvoir...
Recrutement d'aides-soignants en contrat de professionnalisation
Mutualiser les compétences

GENESEMS  groupement d'employeurs bordelais secteur sanitaire et médico-social

L'objectif des groupements d’employeurs est d'agir contre la précarité de l'emploi en privilégiant le temps choisi. Le salarié, détaché pour une longue durée au sein de plusieurs établissements cumule ainsi l’équivalent d’un temps plein. Il enrichit ainsi ses compétences professionnelles, tout en bénéficiant d'un accompagnement personnalisé.

En intégrant le Genesems, l’employé sera alors salarié du groupement. Aucun lien juridique n'existe entre lui et l’entreprise d'accueil : les salariés bénéficient d'une couverture sociale unique, et du plan de formation élaboré par le groupement.

Les différents employeurs membres du groupement ont en effet développé une ingénierie de formation pour répondre rapidement à leurs besoins en main-d'œuvre qualifiée.

Pénurie de main-d'œuvre dans le champ sanitaire et médico-social

C'est tout particulièrement un manque de main-d'œuvre qualifiée qui est à l'origine de la création du Groupements d’Employeurs pour de Nouveaux Emplois Sanitaires Et Médicaux Sociaux.

Le Genesems existe depuis décembre 2007. Il a été constitué par 8 établissements de la Communauté Urbaine de Bordeaux : l'Institut Bergonié, le Centre de Rééducation et de Réadaptation Tour de Gassies, la Clinique Saint-Martin, la Clinique les Grands Chênes, la Maison de Santé Marie-Galène, la Maison de retraite du Sablonnat, la Maison de retraite Terre-Nègre et l'EHPAD Bon Pasteur Sainte Germaine.

Le dispositif résulte d’une carence criante, depuis quelques années, de personnels médicaux qualifiés dans notre pays. Pôle Emploi, dans sa récente enquête des Besoins en Main d'œuvre révèle d’ailleurs que les métiers d'infirmiers et d'aides-soignants font partie des plus recherchés dans les années à venir. Aquitaine Cap Métiers, via une étude menée début 2011, chiffre à 3600 le besoin en aides-soignants en Gironde d’ici à 5 ans, et à 4700 le nombre d'infirmiers.

Dans le champ sanitaire et médico-social, 8 recrutements sur 10 concernent ainsi des infirmiers et des aides-soignants. Le CHU de Bordeaux pâtit lui-même de cette insuffisance d’aides-soignants dans ses effectifs : les hôpitaux bordelais embauchent ainsi 300 infirmières chaque année, soit 10% de leur effectif, pour faire face à un important turn-over.

Témoignage : Julien de Toledo – Directeur de la maison Protestante de Bordeaux

« Face à l'actuelle pénurie d'aide-soignante et d’infirmières, j'étais au départ sceptique sur la capacité du Genesems à mettre à disposition de notre établissement du personnel diplômé. Par la suite, dans le cadre du projet d’embauche en contrat de qualification des élèves aide soignants par le Genesems qui seraient mis à disposition des structures en dehors des périodes de formation et de stages, j'ai accepté de rejoindre le groupement car nous avions de toute façon besoin de personnel supplémentaire pour effectuer des remplacements. Le personnel en formation pouvant assumer la fonction de remplaçant sans difficulté.
Le Genesems nous a permis de planifier sur l'année les périodes durant lesquelles une aide-soignante serait présente dans nos locaux. La coordination entre le Genesems, le centre Pierre Vaux et les établissements d'accueil était très bonne, d'autant que la formation dispensée par Pierre Vaux est extrêmement réputée.
L'accueil d'autres stagiaires de cette formation dans nos locaux s'est également très bien passé. Adhérer au Genesems était donc une prise de risque qui s'est avérée payante, car nous avons ensuite pu recruter la personne en CDI. La mise à disposition répondait pour nous à un réel besoin, qui s'est avéré plus pragmatique qu'un hypothétique recrutement que nous n'aurions pas pu assumer à l'époque ».

Un diplôme d’état d'aide-soignant en contrat de professionnalisation

GENESEMS  groupement d'employeurs bordelais secteur sanitaire et médico-socialLes premières années d'activité du Genesems, présidé par Christian Fillatreau (Directeur Général Adjoint de l'Institut Bergonié), ont mis en évidence l’émiettement du métier d'aide-soignant, couplé à une difficulté croissante à recruter sur des postes d'auxiliaires de soins.

Pour y remédier, le Genesems s'est associé au Centre de formation de l'Apdhès-Centre Pierre Veaux et à l'UNIFAF-Aquitaine (l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé de la branche professionnelle sanitaire, sociale et médico-sociale) pour la mise en place d'une formation diplômante. Durant 14 mois, 6 aides-soignantes ont ainsi alterné cours théoriques, mise à disposition, et stages cliniques dans les différents établissements partenaires de l'expérimentation. Au terme de cette expérimentation, toutes ont obtenu leur diplôme et quatre d'entre elles ont été recrutées, notamment par leur établissement d’accueil. Josiane Caberia est l'une des heureuses lauréates.

Témoignage : Josiane Caberia – Diplômé promotion 2010

« Je m'étais au préalable inscrite dans les écoles d'aide-soignante, mais le coût y est élevé et les délais d'attente assez longs. Le PLIE de Bordeaux m'a contacté pour me proposer d'intégrer la formation du Genesems. Cette opportunité a été pour moi un accélérateur de carrière : en s'effectuant à un rythme plus intensif que les formations en écoles, elle m'a permis d'évoluer plus vite que prévu.
J'étais jusqu'alors en maison de retraite, et je souhaitais évoluer. J'ai pu découvrir le milieu hospitalier au sein de l'Institut Bergonié, en oncologie et médecine. Il est vrai qu'entres les cours, les stages et le milieu professionnel, la formation est intensive, mais cela m'a apporté une stabilité professionnelle.
Nous avions la chance d'être en petit comité, ce qui me permettait d'entretenir une relation privilégiant tant entre nous qu’avec nos enseignants. Dans une école classique, nous aurions été dix fois plus nombreux. Avec le recul, je conseillerais à tout le monde d'intégrer cette formation : jamais je n'aurais obtenu ce CDI sans cette formation. Par la suite pourquoi ne pas devenir infirmière ».

GENESEMS  groupement d'employeurs bordelais secteur sanitaire et médico-social

Formation accélérée, mise à disposition et stages en établissements médicaux

Le contrat de professionnalisation s'est rapidement imposé pour rendre opérationnel les participants. Ce type de contrat s’adresse à la fois aux personnes âgées de 16 à 25 ans révolus, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. Sous forme de formation modulaire, les apprenants alternent 14 semaines d'apprentissage théoriques, 40 semaines de mise à disposition, et 12 semaines de stage clinique. Chaque apprenti est rémunéré un pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de son niveau de formation préalable. Le coût de la formation est intégralement pris en charge par l’OPCA. L’établissement d'accueil ne s'acquittant que du salaire des périodes de mises à disposition effectuées par le salarié.

Ouvert à tous, les postulants à ce contrat de professionnalisation doivent cependant bénéficier au préalable de prérequis : mention d'aide à domicile, diplôme d'état d'Auxiliaire de vie sociale ou titre professionnel d’Assistant de vie aux Familles. Ils sont ainsi dispensés d'une partie des 8 unités de formation du diplôme d’état d'aide-soignant.

L’appui d’Emploi-Bordeaux

Emploi-Bordeaux (fusion de la Maison de l’Emploi de Bordeaux et du PLIE de Bordeaux) est à l’origine de la création du Genesems. A ce titre, Emploi-Bordeaux :
- lui fournit les moyens matériels et humains.
- l’aide dans son recrutement, en identifiant des profils susceptibles d’intégrer la formation.

Emploi-Bordeaux a été créée le 1er janvier 2011, à l'initiative de la ville de Bordeaux et de l'État. L'association regroupe les dispositifs Maison de l'Emploi et Plan local pour l'Insertion et l'Emploi. Sa mission est d'animer le territoire, de coordonner les initiatives en matière d'accès à l'emploi et de mettre en place des synergies entre les acteurs locaux de l’emploi et de l'insertion. Son but est d’apporter un service à valeur ajoutée aux entreprises et aux demandeurs d’emploi.
- intervient dans l’étude et l’observation du marché local de l’emploi, dans l’animation du territoire en coordonnant l’ingénierie et le montage de projets.
- participe à l’accueil, à l’orientation et à l’accompagnement des demandeurs d’emplois bordelais afin de favoriser leur insertion professionnelle.
- développe l'entrepreneuriat au travers de la Pépinière d'entreprises éco-créative des Chartrons (destinée aux jeunes entreprises) et la Plateforme de l'initiative (dédiée à l'amorçage, l'accueil et l'orientation des porteurs de projets, notamment ceux issus des quartiers prioritaires.

Articles similaires

Café Douceur de Cognac L'été et les vacances se dessinent et on prend le temps de se prélasser en terrasse entre amis, collègues ou en famille … Voici une recette de café-digestif inspirée de la célèbre recette du cocktail ...
Dégustation du vin de Château Larrivet Haut-Brion élevé en m... Après les premières dégustations en 2012 et 2014 ; en 2018, le Château Larrivet Haut Brion a examiné et dégusté à nouveau les trois bouteilles du millésime 2009 : le Tellus élevé 6 mois supplém...
Oenofolies de l’Impératrice au Château Larrivet Haut-Brion De juin à septembre, le Château Larrivet Haut-Brion invite tous les premiers samedis du mois les aventuriers du goût à ses Oenofolies de l’Impératrice. Une expérience sensitive et gourmande pour explo...
Recette d'encornets ou chipirons, farcis au jambon de Bayonn... Les encornets ont différents noms : calamars, calmars, chipirons … Ils n’en restent pas moins délicieux. A l’automne, c’est la période d’abondance sur nos côtes. Cette recette est une recette fam...
La forêt ancienne du Bager d’Oloron : un nid de biodiversité La forêt du Bager d’Oloron, au sud de la Nouvelle-Aquitaine, sur la commune d’Oloron-Sainte-Marie (64), est un patrimoine, un joyau du Béarn et du piémont Pyrénéen. Couvrant  les pentes du bassin...