Inria et Unitec aux côtés des start-up de la Nouvelle-Aquitaine

  • Catégorie : Economie - Industrie
La création d’entreprise, un moyen privilégié pour transformer les résultats de recherche en activités économiques innovantes
La création d’entreprise, un moyen privilégié pour transformer les résultats de recherche en activités économiques innovantes

Inria s’inscrit dans la volonté d’établir une continuité entre recherche, développement des technologies, transfert industriel et applications. Pour cela, l’institut a mis en œuvre un ensemble de moyens pour renforcer ses actions de transfert de technologies et de compétences.

L’institut a notamment mis en place un circuit complet d’accompagnement à la création de start-up technologique dans le numérique. Celui-ci débute en amont par des actions de sensibilisation à la création d’entreprise pour les doctorant.e.s, les post-doctorant.e.s et les ingénieur.e.s puis se poursuit durant tout le processus de création. Les porteur.e.s de projets de start-up peuvent être accompagné.e.s par les différents dispositifs propres à Inria : formations (marketing, business, finance, RH, …), maturation technique, co-design du projet entrepreneurial, mise en relation avec les acteurs du financement français et européens.

photo d'introduction : Nicolas Roussel, Directeur du centre de recherche Inria Bordeaux - Sud-Ouest et Didier Roux, Président d’Unitec ont signé le vendredi 1er février une convention de collaboration officialisant le partenariat de longue date entre Inria et Unitec en Nouvelle-Aquitaine.

Unitec inria

Un ancrage territorial au service des start-up

Unitec est l’une des principales structures d’accompagnement de start-up de la Nouvelle-Aquitaine. Elle a pour but de contribuer au développement économique, au rayonnement et à l’attractivité de la région. 

Par ce partenariat, Inria et Unitec souhaitent encourager et accompagner la création de start-up en co-animant des actions de sensibilisation à l’entreprenariat, co-accompagnant de manière personnalisée les start-up issues d’Inria et en travaillant sur l’intégration de technologies Inria dans des sociétés existantes. En effet, Inria peut donner accès à son expertise, son savoir-faire et ses technologies à la communauté des entrepreneurs accompagnés par Unitec.

6 start-up sont déjà nées de cet accompagnement complémentaire ! 

UT4H est une start-up qui développe la solution Home-Assist issue de l’équipe-projet Phoenix. L'analyse des mesures récoltées par les capteurs installés au domicile, aussi appelée "altimétrie", permet un suivi de la vie quotidienne accessible depuis une tablette tactile ou un smartphone. Home-Assist permet d'obtenir des informations précises, comme d'estimer le degré d'autonomie de la personne ou de déceler des troubles comportementaux : insomnie, risques de chutes ... tout en préservant l'intimité des personnes. En cas d'accumulation de ces signaux, les seniors, les proches et aidants sont alertés. 
En savoir plus sur UT4H

NENUPHAR est une technologie qui permet à partir des données d’un patient et des algorithmes développés par l’équipe-projet Monc de prédire l’évolution d’une croissance tumorale et ainsi d’aider les cliniciennes et cliniciens dans leur prise de décisions. Finalement cette technologie a été achetée par Sophia Genetics avant la création de la start-up.
En savoir plus sur Sophia Genetics

POLLEN ROBOTICS est une start-up issue de l’équipe-projet Flowers. Elle propose d’apprendre à coder en créant des robots. Afin de démocratiser les sciences du numérique, Pollen Robotics conçoit des robots qui permettent d’appréhender la programmation et l’intelligence artificielle de façon ludique et interactive.
En savoir plus sur Pollen Robotics

REALITYTECH est une start-up qui s’appuie sur les travaux de l’équipe-projet Potioc pour proposer une technologie de réalité augmentée collaborative. Sa plate-forme de projection rend toute table interactive ; les objets physiques présents se retrouvent alors augmentés (propriétés/capacités). L’expérience utilisateurs/utilisatrices s’enrichit au contact de ces nouvelles qualités et modalités d’action, de quoi imaginer toute sorte d’usages : des nouveaux jeux de sociétés, des applications éducatives ou des présentations interactives inédites de produit. 
En savoir plus chez RealityTech

NUREA est une start-up issue de l’équipe-projet Memphis. Elle développe des logiciels d’aide à la décision et de personnalisation d’implants pour la chirurgie cardio-vasculaire et thoracique (ex : endoprothèses aortiques, implants de trachée, etc…). Grâce à une technologie innovante de simulation numérique, différentes informations sont fournies de manière automatique aux chirurgiens à partir des scanners lui permettant de fiabiliser son diagnostic et sa décision d’opérer ou non, comme dans le cas d’anévrismes aortiques. De plus, la possibilité de simuler l’impact d’un implant une fois posé, permettra par la suite de le personnaliser automatiquement à partir des scanners des patients et de les fabriquer par impression 3D.

La start-up Nurea est co-accompagnée par Unitec et Bordeaux Technowest.
En savoir plus sur Nurea

ATOPTIMA est une start-up issue de l’équipe-projet RealOpt. Elle propose une solution logicielle aux entreprises pour optimiser leur stratégie de routage de véhicule et leurs règles de gestion de flottes
En savoir plus sur Atoptima

À propos d’Unitec

Unitec est l'une des principales structures d’accompagnement des start-up sur l’agglomération bordelaise et en Nouvelle-Aquitaine. Unitec a contribué à la création de plus de 445 start-up sur le territoire. Forte d’une équipe de 12 start-up managers et de 20 sites d'hébergement, Unitec conseille sur 3 filières (numérique, sciences de la vie, sciences de l’ingénieur) en accompagnant de l’idée à la création de l’entreprise (incubateur), dans sa structuration et son développement (pépinière) et dans sa croissance stratégique (développement). En 2018, Unitec a accompagné 128 start-up et affiche un taux de pérennité des entreprises suivies de 86% à 5 ans.

À propos d’Inria

Inria, l’institut national de recherche dédié aux sciences du numérique, promeut l'excellence scientifique et le transfert pour avoir le plus grand impact. Il emploie 2400 personnes. Ses 200 équipes-projets agiles, en général communes avec des partenaires académiques, impliquent plus de 3000 scientifiques pour relever les défis des sciences informatiques et mathématiques, souvent à l’interface d’autres disciplines. Inria travaille avec de nombreuses entreprises et a accompagné la création de plus de 160 start-up. L'institut s’efforce ainsi de répondre aux enjeux de la transformation numérique de la science, de la société et de l’économie.

 

Articles similaires

Bordeaux : soutien à la création numérique et aux nouveaux f... Bordeaux et sa métropole sont très actives en matière de création audiovisuelle, notamment au travers des nombreux tournages accueillis. Pour renforcer cette dynamique culturelle et économique de la f...
Eliraweb : la french tech à la campagne marque des points La particularité de Eliraweb, entreprise basée près de Poitiers, c'est qu'elle vient d'être classée parmi les 500 entreprises les plus dynamiques de France et que Stéphane Lormeau applique des idées d...
Segment : un outil de création de jeux-vidéo à la portée de ... Un nouvel outil, réalisé par le Scrime (Université de Bordeaux) : SEGMent 2. SEGMent est un moteur de jeu vidéo rendant accessible la création d’expériences vidéo-ludiques qui incorporent un...
TDF inaugure un nouveau datacenter à Bordeaux-Bouliac Cinq ans après l'ouverture de son premier datacenter à Bouliac, TDF a inauguré le 27 novembre 2018, un deuxième bâtiment permettant de proposer aux grandes entreprises, collectivités locales et ESN (E...
La Banquiz : Open source start-up program La Banquiz, accélérateur de startup numériques du logiciel et des technologies du libre, continue son déploiement sur toute la Nouvelle-Aquitaine avec un nouvel appel à candidatures pour l’ensemble de...