Façade Sud-Atlantique : un vivier d'emplois entre terre et mer

La façade Sud-Atlantique, un cocktail de soleil et de produits de la mer
La façade Sud-Atlantique, un cocktail de soleil et de produits de la mer

Les activités de l’économie maritime et littorale utilisent les ressources de la mer et du littoral pour répondre aux besoins des habitants, des touristes et des territoires : produits alimentaires, production énergétique, transports, santé, loisirs et minéraux.

L’économie maritime et littorale rassemble les activités utilisant les ressources marines ou qui ne pourraient exister sans la mer. Elles sont regroupées par domaines maritimes. La France métropolitaine est bordée par quatre façades maritimes réparties sur huit régions côtières. En Nouvelle-Aquitaine, seule région de la façade Sud-Atlantique, 50 000 personnes travaillent dans l’économie maritime et littorale.

La façade Sud-Atlantique : un vivier de 50 000 emplois maritimes entre terre et mer

Le tourisme est le premier employeur, suivi des activités des produits de la mer et de la « construction et réparation navale ». Les femmes et les employés sont majoritaires dans le tourisme littoral, les hommes et les ouvriers dans les autres activités du secteur. La part des non-salariés est élevée, portée par une forte activité ostréicole.

La façade Sud-Atlantique : un vivier de 50 000 emplois maritimes entre terre et mer

Au coeur des activités maritimes, l’emploi est stable depuis 2008, soutenu par l’aquaculture et la transformation des produits de la mer. Il a nettement mieux résisté à la crise que dans les autres façades maritimes. Les zones d’emploi littorales concentrent 95 % des emplois maritimes.

La façade Sud-Atlantique : un vivier de 50 000 emplois maritimes entre terre et mer

Tous les résultats de l’étude réalisée en partenariat avec la Direction interrégionale de la Mer dans l’Insee Analyses Nouvelle-Aquitaine n°59 : "La façade Sud-Atlantique : un vivier de 50 000 emplois maritimes entre terre et mer" - Consultable et téléchargeable gratuitement sur le site www.insee.fr

 

Articles similaires

Nouvelle-Aquitaine : la population augmente, les logements v... Depuis 1990, comme au niveau national, le nombre de logements croît plus rapidement que la population et au 1er janvier 2015, la Nouvelle-Aquitaine compte 3 416 000 logements. Il est à noter qu'un log...
Nouvelle-Aquitaine : les formes particulières d’emplois Les formes particulières d’emploi salarié (FPE) se définissent par opposition aux emplois dits « stables ». Elles recouvrent plusieurs formes de contrat : intérim, apprentissage, emplois aidés, contra...
Déménager ou pas : une alternative pour la poursuite d'étude... Motivés par la poursuite d’études supérieures ou l’insertion dans la vie active, les jeunes bacheliers néo-aquitains déménagent le plus souvent à 18 ans. Ils convergent principalement vers les trois p...
Nouvelle-Aquitaine : 95 % des seniors vivent à domicile La Nouvelle-Aquitaine compte 1 692 000 personnes de 60 ans ou plus en 2014. Ces seniors représentent 29 % de la population régionale, contre 25 % en moyenne nationale. Ainsi, la Nouvelle-Aquitaine se ...
Insee Nouvelle-Aquitaine : Bilan économique 2017 La reprise de l’activité économique, amorcée dès 2015, décolle en 2017, à l’image du PIB français qui progresse de 2,2 %. En Nouvelle-Aquitaine, de plus en plus d’indicateurs économiques sont au vert ...