Insee Nouvelle-Aquitaine : Bilan économique 2017

En 2017, le redémarrage de l’activité économique régionale se propage dans presque tous les secteurs
En 2017, le redémarrage de l’activité économique régionale se propage dans presque tous les secteurs

La reprise de l’activité économique, amorcée dès 2015, décolle en 2017, à l’image du PIB français qui progresse de 2,2 %. En Nouvelle-Aquitaine, de plus en plus d’indicateurs économiques sont au vert et retrouvent leur niveau d’avant la crise de 2008, suite à ....

... la nouvelle baisse du taux de chômage ou au regain de créations d’entre- prises et d’emplois dans l’industrie et la construction. En ce début 2018, le climat des affaires atteint son plus haut niveau depuis 2010.

Bilan Economique 2017 en Nouvelle-Aquitaine

Redémarrage de l’emploi salarié dans l’industrie et la construction

En 2017, l’emploi salarié marchand non agricole progresse à nouveau de 1,7 % en Nouvelle-Aquitaine, légèrement plus qu’en moyenne nationale. La région garde ainsi, pour la 2e année consécutive, un rythme de croissance d’avant la crise de 2008. Tous les secteurs s’orientent à la hausse, y compris la construction et l’industrie. Le tertiaire marchand soutient toujours la croissance de l’emploi mais l’intérim ralentit. La hausse de l’emploi profite à la grande majorité des départements, particulièrement la Gironde.

Redémarrage de l’emploi salarié dans l’industrie et la construction

En 2017, l’emploi salarié marchand non agricole progresse à nouveau de 1,7 % en Nouvelle-Aquitaine, légèrement plus qu’en moyenne nationale. La région garde ainsi, pour la 2e année consécutive, un rythme de croissance d’avant la crise de 2008. Tous les secteurs s’orientent à la hausse, y compris la construction et l’industrie. Le tertiaire marchand soutient toujours la croissance de l’emploi mais l’intérim ralentit. La hausse de l’emploi profite à la grande majorité des départements, particulièrement la Gironde.

Forte baisse des signatures de contrats aidés

En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés en fin d’année continue d’augmenter. Cependant, les signatures de nouveaux contrats sont en net recul par rapport aux années précédentes. Ce repli est dû à la fin de leur mise en œuvre et à leur remplacement par un nouveau dispositif dès 2018, le parcours emploi compétences. Autre nouvelle mesure, à destination des jeunes, le parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie se substitue en 2017 au contrat d’insertion dans la vie sociale. Sur l’année, ce nouveau dispositif bénéficie à plus de jeunes que le précédent. Par ailleurs, près de 25 000 contrats d’apprentissage sont signés en 2017 dans la région, soit la plus forte progression annuelle des cinq dernières années.

Le dynamisme des créations d’entreprises s’amplifie

En 2017, les créations d’entreprises remontent à leur niveau de 2010 en Nouvelle-Aquitaine. Tous les départements profitent de cette embellie. Les entreprises « classiques » bénéficient de cette progression énergique, mais également les micro-entreprises qui rompent avec la désaffection observée depuis 2015. Les bonnes performances concernent tous les secteurs d’activité. Le nombre de défaillances est le plus faible depuis dix ans.

La dynamique économique prend de l’ampleur et se diffuse largement

En Nouvelle-Aquitaine, l’embellie se confirme en 2017 avec la hausse tendancielle de la rentabilité et la contraction des défaillances d’entreprises. L’emploi progresse légèrement. Dans un mouvement assez homogène, la production atteint, pour tous les secteurs, un niveau supérieur à l’année précédente. Les perspectives s’expriment sur une trajectoire favorable, avec toutefois des disparités en matière d’investissement. La distribution du crédit aux entreprises poursuit sa croissance et les encours d’exploitation redémarrent. Les crédits aux ménages se développent, tant pour le logement que pour la consommation. En ce début 2018, le climat des affaires atteint son plus haut niveau depuis 2010.

Année moyenne pour les grandes cultures, hétérogène pour la vigne, les fruits et légumes

Après de mauvais résultats en 2016, l’année 2017 est meilleure pour les grandes cultures de Nouvelle-Aquitaine. En revanche, la viticulture a souffert du gel, notamment dans le Bordelais. Malgré une récolte en repli, les exportations de Cognac poursuivent leur développement. En fruits, la baisse des volumes permet de maintenir certains cours. La production des légumes est perturbée par les fortes chaleurs de juin et leur commercialisation compliquée par la concurrence des autres pays d’Europe.

Encore une année difficile pour l’élevage

Engorgé en 2016 par l’apport de viande bovine de type laitier, le marché néo-aquitain de la viande bovine repart un peu en 2017. En dépit de prix en hausse, les livraisons de lait, hormis celles de lait brebis, reculent. La filière des palmipèdes gras est de nouveau touchée par une épizootie pénalisant la production. Les abattages de porcs et d’ovins sont en baisse. Pour la viande ovine, cette diminution se traduit par une hausse des cours.

Une croissance soutenue pour les logements

En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de logements commencés progresse de 11 % en un an. Pour la troisième année consécutive, les autorisations de construire des logements augmentent par rapport à l’année précédente. À l’inverse, les projets de locaux non résidentiels sont en recul, sauf ceux destinés à l’exploitation agricole et forestière qui représentent plus d’un tiers des projets. Le marché de la promotion immobilière confirme son dynamisme de l’année précédente. Les prix moyens des appartements et des maisons augmentent légèrement mais restent inférieurs à la moyenne nationale.

Croissance du trafic aérien, recul du fret céréalier dans les ports et hausse des immatriculations

En 2017, la hausse du nombre de passagers dans les aéroports de la région est portée par l’aéroport de Bordeaux et par la croissance des vols à bas coût. L’activité des ports de la région est touchée par la baisse du tonnage des céréales due aux mauvaises récoltes. Seul le trafic routier de marchandises intrarégional est en augmentation. Le nombre de nouvelles immatriculations continue à croître dans tous les départements de la région.

Une belle année 2017 pour les campings et hôtels de Nouvelle-Aquitaine

En 2017, la fréquentation des campings et hôtels de Nouvelle-Aquitaine progresse de 2,8 %. Elle atteint 40,8 millions de nuitées dont 9,4 millions de nuitées étrangères. L’hôtellerie de plein air bénéficie d’un bon début de saison et la fréquentation augmente de 3,3 %, les clientèles française et étrangère confirmant leur intérêt pour la région. Dans les hôtels, la croissance des nuitées dans les zones urbaines et le développement important de la fréquentation espagnole soutiennent l’activité.

Tous les résultats de l’étude dans l’Insee Conjoncture Nouvelle-Aquitaine n°13 est consultable et téléchargeable gratuitement sur le site
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3544033?sommaire=3550189

Articles similaires

La filière viti-vinicole en Nouvelle-Aquitaine Des grands châteaux de Gironde aux prestigieuses eaux-de-vie de Cognac, des Bergerac aux Buzet et autres Irouléguy, la NouvelleAquitaine propose un large éventail d’appellations issues de ses vignoble...
Emploi en Nouvelle-Aquitaine : infographie du 4e trimestre 2... Au 4e trimestre 2017, dans une dynamique économique mondiale favorable, la croissance française s’élève à + 0,7 % et l’emploi progresse de 0,5 %. En Nouvelle-Aquitaine, l’emploi salarié marchand non a...
Nouvelle-Aquitaine : infographie sur les femmes en familles ... Une famille monoparentale comprend un parent isolé et un ou plusieurs enfants célibataires (n'ayant pas d'enfant). En progression en 2014, les familles monoparentales représentent un quart des famille...
Démographie : Infographie sur la population en Nouvelle-Aqui... En 2016, la différence entre le nombre de naissances et de décès s'est accrue en Nouvelle-Aquitaine ; le déficit naturel, qui s'était déjà fortement détérioré en 2015, s'accentue encore. Sur longue pé...
Nouvelle-Aquitaine : regards sur les quartiers prioritaires ... La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014 a redéfini le périmètre d’intervention de la géographie prioritaire de la politique de la ville pour concentrer les moyens vers les...