Nouvelle-Aquitaine : 29,3 M€ de fonds européens pour des nouveaux projets

Les territoires urbains et ruraux bénéficient du soutien de l'Europe
Les territoires urbains et ruraux bénéficient du soutien de l'Europe

En octobre 2016, la Région Nouvelle-Aquitaine a sélectionné 336 nouveaux projets dans le cadre des six programmes européens dont elle assure la gestion (deux par ancienne région). Cette programmation intervient à l'issue d'une consultation des partenaires régionaux associés à ....

... la mise en œuvre de ces programmes et elle poursuit la dynamique régionale engagée dans les territoires urbains et ruraux avec le soutien de l'Europe :

  • 158 opérations sélectionnées le 14 octobre 2016 dans le cadre des programmes européens dédiés à la compétitivité régionale (Fonds européen de développement régional - FEDER), à la formation et à l'emploi (Fonds social européen - FSE) pour la recherche/innovation, les PME, l'économie numérique, la transition énergétique, la protection de la biodiversité, la prévention des risques naturels liés aux changements climatiques, la création d'activités, l'économie sociale et solidaire, la formation, l'apprentissage et l'orientation,
  • 178 dossiers dans le cadre des programmes européens de développement rural (Fonds européen agricole pour le développement rural - FEADER), avec des cofinancements européens en faveur des exploitations agricoles situées en zones soumises à des conditions naturelles plus difficiles, de l'installation en agriculture et pour le soutien à la sylviculture.

Au total, ce sont plus de 484 millions d'euros de fonds européens structurels et d'investissement (FESI) qui cofinancent des actions au bénéfice des territoires de la Nouvelle-Aquitaine, soient plus de 19 % des financements européens dédiés à la Région sur 2014-2020.

Exemples de projets sélectionnés en octobre 2016
.... classés par département et par ordre alphabétique

CHARENTE (16)


Transition énergétique et environnementale

Bénéficiaire : Commune de l'Isle d'Espagnac

Action : Efficacité énergétique des bâtiments publics - Réhabilitation de la salle polyvalente Georges Brassens
Localisation : Isle d'Espagnac
Dans le cadre de sa politique d'économie d'énergie, la commune souhaite réhabiliter la salle polyvalente Georges Brassens afin d'améliorer la performance énergétique de ce bâtiment ainsi que son confort d'utilisation. La collectivité est aussi engagée dans la démarche TePos (Territoires à énergie positive) portée par le Grand Angoulême.
Cet investissement de plus de 445 900 € visant la performance énergétique est soutenu par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) à hauteur de    289 835 €.

Formation, insertion professionnelle et création d'activités

Bénéficiaire : Chambre départementale d'Agriculture de la Charente

Action : Accompagnement des porteurs de projets en création ou reprise d'une activité économique en agriculture - Chambre d'Agriculture
Localisation : Angoulême
La chambre d'agriculture de la Charente, qui participe à un programme d'actions en faveur de l'installation et de la transmission en agriculture, souhaite accompagner 110 porteurs de projet :
→ en aidant à la structuration des projets de création ou de reprise d'une activité économique en agriculture,
→ en conduisant des actions collectives de sensibilisation des porteurs à l'installation.
Ce programme d'actions d'un coût total de plus de 72 900 €  est soutenu par l'Union européenne (FSE - fonds social européen) à hauteur de 40 290 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine pour 3 300 €.

Forêt

Bénéficiaire : Commune de Saint-Romain

Action : Prévention des dommages causés aux forêts - mise aux normes de pistes DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies)
Localisation : Saint-Romain
Le massif desservi est essentiellement résineux et a fait l'objet de nombreux dossiers de reconstitution tempête. Ces jeunes peuplements sont sensibles aux feux de forêt.
Ce projet découle de la Charte Forestière du Sud Charente et du schéma DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies)  réalisé en 2013 en concertation avec le SDIS 16 (Service Départemental d'Incendie et de Secours). Il se trouve dans une commune forestière incluse dans le massif boisé de la Double et consiste à :
→ mettre aux normes 5 pistes DFCI de 10 m d'emprise sur 5 020 (mètres linéaires)  au total,
→ consolider la bande de roulement par empierrement sur 5 020 ml,
→ créer des aires de croisement,
→ poser des barrières et des panneaux indicateurs normalisés,
Ce projet d'un coût total de plus de 150 000 € est soutenu par l'Union européenne (FEADER - fonds européen agricole de développement rural) à hauteur de 75 600 €.

CHARENTE-MARITIME (17)


Transition énergétique et environnementale

Bénéficiaire : Communauté d'agglomération de La Rochelle

Action : Aménagement des abords et services de la halte ferroviaire à La Jarrie
Localisation : La Jarrie
Le territoire périurbain que constitue l'Aunis est en plein développement démographique, générant des besoins de déplacement importants à destination de l'agglomération de La Rochelle. Ainsi la communauté d'agglomération de La Rochelle souhaite aménager les abords et services de la halte ferroviaire à La Jarrie. Le site sera agencé afin de permettre l'intermodalité et le stationnement, et sera desservi par le réseau de transports urbains.
Cet aménagement multimodal d'un coût total de plus de 648 000 € est soutenu par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) à hauteur de 162 000 €.

Bénéficiaire : SYHNA

Action : Lutte contre le ragondin et entretien et protection des réseaux hydrauliques et des cultures du marais poitevin
Localisation : Longèves
Ce projet consiste à réduire les populations des espèces animales invasives (ragondins, rats musqués) afin de diminuer les coûts d'entretien et de remise en état des berges, des digues et petits ouvrages. Une fois les zones à traiter identifiées, des campagnes de piégeage et de tir sont mises en place, ce qui permet d'endiguer la prolifération de ces espèces indésirables et de limiter la dégradation des zones humides et de les préserver.
Ce projet d'un coût total de plus de 217 000 € est soutenu par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) à hauteur de 128 000 € et la Région Nouvelle-Aquitaine pour 44 600 €.

Agriculture durable

Bénéficiaire : L'Angelys

Action : Développement de l'Angelys : acquisition de matériel d'exploitation, travaux de modernisation et création d'emplois
Localisation : Fontcouverte
Entreprise de glaces, sorbets et desserts glacés de qualité artisanale, l'Angelys a été créée à Saint-Jean-d'Angély (17) en 1996 puis s'est agrandie et a déménagé à Fontcouverte en 2004. Elle est devenue une référence du marché des glaces et des sorbets à l'échelle nationale.
L'Angelys étend désormais sa politique commerciale vers les boutiques spécialisées, la restauration et l'export. L'outil de production doit donc être redimensionné pour absorber la forte progression de l'activité, notamment l'élargissement des gammes de produits. De même le nouvel ERP (progiciel de gestion intégré) permettra de répondre à l'évolution des besoins de production.
Cet investissement d'un coût total de plus de 184 000 € est soutenu par l'Union européenne (FEADER - fonds européen agricole de développement rural) à hauteur de 23 250 € et la Région Nouvelle-Aquitaine pour 14 190 €.

CORREZE (19)


Transition énergétique et environnementale

Bénéficiaire : Centre Communal d'Action Sociale de la commune de Chabrignac

Action : Travaux de maîtrise de l'énergie
Localisation : Chabrignac
Le projet porté par l'EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées) les Hortensias, géré par le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) de Chabrignac, a mis en place un projet de restructuration et d'extension de l'EHPAD, afin d'améliorer la qualité thermique du bâtiment.  
Ce projet se divise en deux actions :
→ Isolation des combles - Isolation par l'extérieur - Rénovation partiel de la ventilation mécanique : l'objectif est de diviser par deux la consommation d'énergie primaire, (en passant de 276.5 kWhep/m² à 133.0 kWhep/m²). Réduction des émissions de gaz à effet de serre : 136,1 t CO2 évitées.
→ Remplacement de la totalité des menuiseries extérieures - Isolation du plancher par le vide sanitaire.
Ce projet d'un coût total de 418 245 € est soutenu par le FEDER (fonds européen de développement régional) à hauteur de 155 476 €.

Bénéficiaire : Conservatoire d'espaces Naturels du Limousin

Action : Elaboration d'un plan de gestion sur la zone humide Rebière Nègre
Localisation : Rebière Nègre
Le projet vise deux objectifs majeurs :
→ La réactualisation d'un plan de gestion de zones humides sur le site de Rebière-Nègre et de lande du Gué, en lien avec le projet d'effacement du plan d'eau de Peyrelevade (19);
→ La réalisation d'une étude d'acquisition de connaissances sur une typologie de milieux humides emblématiques du plateau de Millevaches : les zones humides boisées. Cette étude portera sur le territoire de Contrat Territorial Milieux Aquatiques Sources en action afin notamment de construire le programme du Conservatoire d'espaces naturels dans le cadre du futur contrat.
Le projet d'un coût total de 34 230 € est soutenu par le FEDER (fonds européen de développement régional) à hauteur de 6 846 €.

Forêt

Bénéficiaire : Communes de Palisse et Lamazière Basse

Action : Route forestière de Lestauvert et une place de dépôt
Localisation : Palisse et Lamazière Basse
Le projet consiste en la création d'une route forestière de Lestauvert sur la commune de Palisse. Les communes de Palisse et de Lamazière Basse ont décidé de créer une route forestière d'une longueur totale de 1 660 m, incluant une place de dépôt. Cette route permettra de desservir et de désenclaver le massif forestier.
Le programme d'un coût total de 148 582 € est soutenu par le FEADER (fonds européen agricole de développement rural) à hauteur de 65 524 €.

CREUSE (23)


Agriculture durable

Bénéficiaire : LEH

Action : Création d'une unité de produits sucrés bio par la construction d'un bâtiment et l'acquisition de  machines diverses
Localisation : Boussac Bourg
L'entreprise porte un projet d'investissements immobiliers et matériels consistant à développer son activité sucrée. Ainsi, il s'agit de construire une chocolaterie et d'acquérir diverses machines de production. Avec cette force productive en plus, LEH pourra développer l'export, mieux répondre aux demandes clients, développer de nouvelles gammes notamment avec la partie chocolaterie.
Cet investissement d'un coût total de 5 691 167 € est soutenu par le FEADER (fonds européen agricole de développement rural) à hauteur de 510 488 €.

Innovation et compétitivité des entreprises

Bénéficiaire : Scierie Labourier

Action : Développement de l'entreprise/investissements matériels
Localisation : Blessac
Afin d'améliorer sa compétitivité, la Scierie Labourier souhaite réaliser des investissements immobiliers et matériels :
→ Valorisation de la production de sciages bruts et améliorations de la productivité,
→ Développement de la production de sciages, améliorations de la productivité et de l'ergonomie,
→ Amélioration des conditions de travail du personnel productif.
Ce programme d'un coût total de 1 382 181 €  est soutenu par le FEDER (fonds européen de développement régional) à hauteur de 165 861 €.

Agriculture durable

Bénéficiaire : GAEC du Veau d'or

Action : Construction d'une étable entravée
Localisation : Mainsat
Le projet consiste à construire une étable entravée, salle de tétée pour 70 veaux de lait avec un système économe en paille (système lisier pour les vaches) et une pailleuse suspendue pour le paillage des veaux. Ces investissements permettront de réduire la pénibilité et le temps de travail, tout en assurant la sécurité des éleveurs. Le projet devrait permettre de gagner en qualité sur l'élevage et donc de développer le chiffre d'affaires de l'exploitation.
Ce programme d'un coût total de 262 947 € est soutenu par le FEADER (fonds européen agricole de développement rural) à hauteur de 90 720 €.

DORDOGNE (24)


Formation, insertion professionnelle et création d'activités

Bénéficiaire : Travailleur indépendant
Action : Accompagnement à l'installation en agriculture
Localisation : Dordogne
En Aquitaine, le schéma global à l'installation en agriculture, validé en 2014, prévoit un accompagnement en amont de l'installation et dans les années qui suivent afin de renforcer la pérennité des nouvelles installations. Il s'agit d'un des enjeux majeurs de la politique rénovée de l'Installation/Transmission. Trois types de prestations sont prévus :
→ Diagnostic préalable à l'installation
→ Etude économique avant installation
→ Suivi post installation
23 structures ont été agréées pour réaliser ces prestations, au titre de la période 2015-2017.
Exemple de financement d'un porteur de projet : Projet d'un coût total de 22 500 € soutenu par l'Union européenne (FSE - Fonds Social Européen) à hauteur de 18 500 €, le Conseil départemental de la Dordogne pour 4 750 € et le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine pour 2 500 €.

GIRONDE (33)


Innovation et compétitivité des entreprises

Bénéficiaire : TRANSTECH AQUITAINE

Action : Détection et accompagnement des inventeurs 2016
Localisation : Gradignan
Transtech Aquitaine accompagne les inventeurs porteurs de projets innovants. L'association est soutenue par l'Union européenne pour l'année 2016 et met en œuvre les actions suivantes : accueil et suivi des projets innovants, développement économique des projets, l'organisation de la 8ème édition d'INOV PRO consistant en des rendez-vous d'affaires B to B entre des partenaires potentiels et des inventeurs, un espace forum (stands de professionnels afin de rencontrer des porteurs de projets), un concours d'inventeurs puis la réalisation de la revue des inventifs 2016.
Cette action d'un coût total de plus de 143 100 €  est soutenue par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) à hauteur de 76 500 €, la Région Nouvelle-Aquitaine pour près de 31 800 €, Bordeaux Métropole pour 9 000 € et la commune de Mérignac à hauteur de près de 5 300 €.

Formation, insertion professionnelle et création d'activités

Bénéficiaire : ATELIER REMUMENAGE

Action : Déménagement par le vélo et atelier de reconditionnement de cartons
Localisation : Bordeaux
L'Atelier Remuménage a pour objectif de proposer des déménagements à des prix bas à un public ciblé qui s'avère être en difficulté, notamment des personnes âgées vivant seules et/ ou des familles monoparentales. A travers ce projet, l'association propose de conforter ce service par l'utilisation du vélo pour les déménagements s'organisant dans un rayon de 10 km autour du siège de l'association (Bordeaux). Le déménagement via le vélo est un moyen non polluant avec peu de frais de fonctionnement, ce qui engendrera des tarifs extrêmement réduits par rapport à une prestation traditionnelle.
Le déménagement par le vélo permettra d'augmenter une activité en touchant davantage un public qui n'est pas assez pris en compte. Il est également  plus adapté que le camion pour les plus faibles volumes, ce qui peut permettre une plus grande réactivité. Par ailleurs, dans la prolongation d'une démarche écologique entamée et d'insertion affirmée, Remuménage envisage d'utiliser des cartons ayant déjà été utilisés (coopération avec des partenaires en Gironde de type commerçants, grande distribution etc.) et reconditionnement des cartons.
Ce projet d'un coût total de plus de 27 300 € est soutenu par l'Union européenne (FSE - Fonds Social Européen) à hauteur de 16 000 € et de 4 000 € par les financeurs publics partenaires du dispositif Cap Amorçage.

LANDES (40)


Formation, insertion professionnelle et création d'activités

Bénéficiaire : SCIC INTERSTICS

Action : Parcours de formation des entrepreneurs de la coopérative d'activité et d'emploi
Localisation : Tarnos
Le projet est dédié au parcours de formation reçu par les porteurs de projet de la Coopérative d'Activité et d'Emploi INTERSTICES (CAE). Il s'inscrit dans l'objectif général de la structure d'insertion et de création d'activités avec pour finalité d'apporter une contribution au développement socio-économique des territoires. La SCIC propose son activité du Sud des Landes et au Sud du Pays basque.
Plus globalement la CAE a pour impact :
→ de former les créateur-e-s pour générer des créations d'activités pérennes,
→ de participer à la construction des projets professionnels,
→ de générer des retours à l'emploi,
→ de développer un écosystème favorable au développement d'activités.
En 2015, les objectifs suivants ont été réalisés : 145 porteurs de projet accueillis, 39 porteurs intégrés en CAPE (Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise) et au total 85 porteurs accompagnés, 492  formations individuelles et 6 formations collectives ont été réalisées.
En 2016, le projet vise à l'accompagnement de 30 nouveaux porteurs de projet.
Ce projet d'un coût total de plus de 130 300 € est soutenu par le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine pour 39 000 €, l'Union européenne (FSE - fonds social européen) pour plus de 38 500 €, la communauté d'agglomération Côte Basque Adour à hauteur de 10 000 € et la communauté d'agglomération Sud Pays basque pour 3 750 €. 

LOT-ET-GARONNE (47)


Très haut débit, transformation  numérique des entreprises et e-services aux citoyens

Bénéficiaire : Société CADRALBRET

Action : Chèque transformation numérique
Localisation : Nérac
La coopérative Cadralbret est née en 1979 à l'initiative de jeunes agriculteurs de melons du Néracais. Elle regroupe un peu plus d'une centaine d'adhérents.
La coopérative est dans l'obligation de revoir son organisation au regard des exigences croissantes de sa clientèle (2/3 Grande distribution) et la nécessaire réactivité dont elle doit désormais faire preuve.
En s'engageant dans ce projet de transformation numérique, Cadalbret va améliorer sa performance globale et délivrer un service de meilleure qualité à ses clients en lien avec les producteurs. En s'appuyant sur des solutions logicielles open source, le projet vise à permettre le déploiement maîtrisé, échelonné par brique fonctionnelle, d'outils permettant des gains dans la chaîne logistique, une gestion des flux en interaction avec les producteurs (prévisionnel, ordonnancement, traçabilité...), une meilleure gestion des stocks en temps réel, une optimisation des prix de vente, un règlement des producteurs facilité...
Ce projet nécessite un investissement sur 2 ans comprenant notamment le développement du nouveau système d'information de gestion des processus et l'équipement des stations de matériels de collecte de données en temps réel (douches, bornes wifi).
D'un coût total de 364 265 € le projet est soutenu par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) pour plus de 145 700 €.

PYRENEES-ATLANTIQUES (64)


Formation, insertion professionnelle et création d'activités

Bénéficiaire : SCIC PAU PYRENNES

Action : Formation des créateur-trice-s d'activités de la coopérative d'activités et d'emploi
Localisation : Pau
L'objet de la Société Coopérative d'Intérêt Collectif Pau Pyrénées, créée en mai 2013, est de favoriser de façon solidaire le développement d'activités et la création d'emplois sur le bassin d'emploi de l'agglomération paloise.
Il est proposé aux créateurs un programme de formation individuel et collectif qui accompagne le développement effectif de leur activité. Ainsi en 2015, 102 porteurs de projet ont été accueillis pour une première information (principalement originaire de l'agglomération paloise), 50 ont été accompagnés dont 20 nouveaux contrats CAPE (Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise). Chaque bénéficiaire bénéficie en moyenne de 130 heures d'accompagnement par an (à la fois individuel et collectif) et d'un suivi personnalisé. En 2015, 5 personnes ont créé leur activité, 3 ont retrouvé un emploi salarié, 2 ont abandonné leur projet.
Les objectifs 2016 sont les suivants : 110 nouveaux porteurs de projet à rencontrer en réunion collective ou en entretien individuel, signer 20 nouveaux contrats, accompagner 60 créateurs sur l'année.
Ces formations d'un coût total de plus de 106 600 € sont soutenues par la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées pour plus de 33 000 €, le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine pour plus de 18 800 €, l'Union européenne (FSE - Fonds Social Européen) pour près de 16 100 €, et l'Etat pour près de 6 600 €.

Transition énergétique et environnementale

Bénéficiaire : EPTA FRANCE

Action : Projet compétitivité énergétique Epta France
Localisation : Hendaye
Epta France souhaite augmenter sa productivité tout en respectant l'environnement et les générations futures. A ce titre, l'entreprise est soutenue par l'Union européenne en investissant dans des machines/solutions innovantes, ayant moins de rejets dans l'environnement. Epta France entend profiter des énergies renouvelables et améliorer son rendement énergétique.
Ce investissement d'un coût total de plus de 2,3 M€ est soutenu par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) à hauteur de 500 000 € et le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine pour 200 000 €.

DORDOGNE / GIRONDE / LANDES / LOT-ET-GARONNE / PYRENEES-ATLANTIQUES


Forêt

Bénéficiaires : Propriétaires forestiers

Action : Plan Chablis
Localisation : 24-33-40-47-64
Suite à la tempête Klaus qui a frappé le massif landais le 24 janvier 2009, l'Union européenne par le biais du FEADER (fonds européen agricole de développement rural) a participé à la reconstitution de la forêt dans le cadre du plan Chablis. Grâce à ce soutien, 75 500 ha ont pu être remis en l'état depuis le 1er janvier 2014.
Plus de 90 millions d'euros (35,3 millions de FEADER et 55 millions de l'Etat) ont été ainsi alloués à 3445 propriétaires.

Transition énergétique et environnementale

Bénéficiaire : BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières)

Action : Observatoire de la Côte Aquitaine - Actions BRGM - Année 2016
Localisation : 24-33-40-47-64
La connaissance de l'évolution géologique et morphologique de la côte aquitaine est essentielle pour définir les politiques d'aménagement et de planification territoriale. Le littoral est particulièrement mobile et soumis à des énergies importantes, principales causes d'érosion côtière et de submersion marine, notamment dans le contexte du changement climatique. À cet effet, l'Observatoire de la Côte Aquitaine est une démarche régionale de connaissance et d'expertise mise en place par l'État, la Région Aquitaine, les Conseils départementaux de Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, le SIBA (syndicat intercommunal du Bassin d'Arcachon), ainsi que 2 opérateurs principaux : le BRGM et l'ONF (Office National des Forêts). Ce programme s'inscrit dans le CPER (Contrat de plan État-Région) et le Programme Opérationnel FEDER (fonds européen de développement régional)  2014-2020.
Ce projet d'un coût total de plus de 251 900 € est soutenu par l'Union européenne (FEDER - fonds européen de développement régional) à hauteur de 158 000 €,  l'État et le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine pour 37 998 € chacun.

DEUX-SEVRES (79)


Formation, insertion professionnelle et création d'activités

Bénéficiaire : Association de Gestion de l'Ecole de la 2ème chance de Vienne et Deux-Sèvres

Action : Formation des jeunes de l'Ecole de la 2e chance

Localisation : Châtellerault (86) et Niort (79)

L'École de la 2ème Chance (E2C) était une initiative européenne et un choix de la Région. Elle a pour objectif de permettre à de jeunes adultes, sans diplôme ni qualification, en rupture avec le système scolaire et/ou l'emploi depuis plus d'un an, de réenclencher un parcours éducatif d'acquisition de compétences les conduisant à une insertion sociale et professionnelle. Ce dispositif fonctionne en entrées et sorties permanentes.
L'Association de Gestion de l'École de la Deuxième Chance Vienne et Deux-Sèvres (la seconde antenne de l'E2C située à Niort a été ouverte fin 2015) a pour objectif, en 2016, de développer l'opération « Formation des jeunes de l'École de la Deuxième Chance » afin d'accompagner 185 jeunes de 18 à 35 ans.
La mise en œuvre de cet objectif s'articule autour de deux axes :
→ un projet pédagogique, basé sur l'alternance (60% du temps en centre et 40% du temps en entreprise) et l'individualisation des parcours,
→ un projet d'insertion professionnelle, centré sur l'entreprise et l'acquisition de connaissances fondamentales indispensables à l'exercice d'un métier.
Cette initiative d'un coût total de plus de 424 000 € est soutenue par l'Union européenne (FSE - fonds social européen) à hauteur de 250 000 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine pour 118 470 € sur ce projet.

Articles similaires

Bordeaux : les Journées du patrimoine, préparez votre week-e... Des lieux insolites, des espaces habituellement fermés au public et des monuments emblématiques vont rivaliser de créativité pour s'offrir à vous. Pour les Journées européennes du patrimoine la Ville ...
Histoires parallèles : deux camps durant la Seconde Guerre m... A l’occasion de la Journée de l’Europe et des 60 ans du traité de Rome, les Archives départementales présentent l’exposition Histoires parallèles, deux camps durant la Seconde Guerre mondiale, en prés...
Le Joli mois de l’Europe en Nouvelle-Aquitaine Un mois pour parler de l'Europe grâce à une centaine d'événements organisés sur l'ensemble du territoire régional. Le Joli mois de l’Europe valorise auprès du grand public les idées et les a...
La Maison du Makhila : exposition du photographe Daniel Vele... La Maison du Makhila accueille une exposition temporaire du photographe Daniel Velez. "Savoir(-)faire du lien" est le thème des Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) cette année. C’est ce...
Bordeaux : plébiscite pour les Journées du patrimoine Les Journées du patrimoine 2016 : un succès à Bordeaux. Les Journées du patrimoine 2016, samedi 17 et dimanche 18 septembre, ont une nouvelle fois rencontré un grand succès populaire. A Bord...