BIOGAZPLUS : une opération exemplaire de méthanisation

  • Catégorie : Economie - Industrie

La méthanisation, un potentiel énorme en Aquitaine Limousin Poitou-CharentesInstallée dans une exploitation agricole familiale, l’unité de méthanisation “Biogazplus” de Castelmoron-sur-Lot (47) produit de la chaleur et de l’électricité en revalorisant un mélange de déchets agricoles et de fumiers bovins. Elle utilise une technologie innovante de poches imperméables.  Elle illustre parfaitement le concept d’économie circulaire ainsi ....

 .... que l’énorme potentiel de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (1ère région agricole et forestière) en termes de méthanisation et d’énergies renouvelables.Port ée par le GAEC de Lapourcal, une exploitation agricole familiale de 70 hectares, l’unité de méthanisation "Biogazplus" a été mise en service en 2014.

Une technologie innovante

L’unité traite des déchets composés pour 2/3 de fumiers issus de bovins et pour 1/3 de déchets de céréales issus de la coopérative voisine. Les intrants sont positionnés dans des bâches souples et imperméables, selon une technologie brevetée particulièrement adaptée aux petites installations. Ce procédé nécessite en effet des investissements moins lourds que les traditionnels digesteurs en béton. Il est également plus facile à installer et à entretenir.

Les déchets fermentent dans les poches et produisent d’une part un digestat (obtenu sous formes liquide et solide) et d’autre part un biogaz contenant du CO2 et du méthane :
- le digestat liquide est réutilisé comme engrais fertilisant par l’exploitation ;
- le digestat solide est revendu à des maraîchers et à des pépiniéristes locaux ;
- le biogaz est récupéré pour alimenter un moteur de cogénération de 75 kWe,
produisant de la chaleur qui est réutilisée sur place pour sécher le digestat et de l'électricité qui est revendue à EDF.

Des résultats probants

  • 3 600 tonnes de déchets traités dès la 1ère année
  • 120 000 € de chiffre d’affaires annuel (revente du digestat solide et de l’électricité)

Un soutien de l’ADEME Aquitaine : sur l’investissement global de 479 500 €, la Direction régionale de l’ADEME a apporté une subvention de 30%, soit 144 000 €.

La méthanisation, un potentiel énorme en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

Aquitaine Limousin Poitou-Charentes ...
.... 1ère région agricole et forestière

Sur les 84 800 km2 de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, 50% sont occupés par des activités agricoles et 34% par la forêt, pour un total de plus de 83 000 exploitations agricoles, 130 000 emplois et quelques 10 millions de m3 de bois produits par an. Or ce secteur est très varié :

  • deux grandes zones viticoles largement tournées vers l’export mais soumises à des problématiques d’adaptation au changement climatique et de réduction des intrants
  • des zones de grandes cultures concernées par l’impact des pratiques culturales sur les émissions de gaz à effet de serre et la production de biocarburants ;La méthanisation, un potentiel énorme en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
  • des zones d’élevage probablement impactées par les problématiques d’alimentation humaine, de stockage de carbone par le sol, mais qui pourront aussi saisir des opportunités comme la méthanisation ;
  • une agriculture sous serre qui constitue une opportunité de développement pour la valorisation de la chaleur fatale et de la biomasse ;
  • de larges zones forestières avec des enjeux différenciés selon les massifs ;
  • une industrie agro-alimentaire directement concernée par le gaspillage alimentaire.

Le dispositif Méthaqtion

Créé en 2011 par le Conseil régional Aquitaine et la Direction régionale de l’ADEME, renforcé en 2014 par le partenariat de la fédération régionale des CUMA, le dispositif Méthaqtion a pour ambition de promouvoir la méthanisation et d’accompagner les porteurs de projets locaux. Basée sur la production de biogaz grâce à la valorisation de déchets organiques, la méthanisation s’inscrit parfaitement dans les enjeux de la transition énergétique (développement des énergies renouvelables, réduction des gaz à effet de serre, etc.).

Elle constitue par ailleurs l’un des leviers qui permet d’aboutir à une économie décarbonée, comme l’attestent plusieurs études et rapports produits récemment par l’ADEME.

Chiffres clés en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

  • 23 unités de méthanisation en fonctionnement
  • 290 000 tonnes de déchets traités par an
  • 157 GWH d’énergie primaire produite par an
  • 59 unités en projet

En savoir plus www.methaqtion.orgwww.aquitaine.ademe.fr

Articles similaires

Bordeaux : Emploi, Economie sociale et solidaire et ville ci... Pour encourager les initiatives en faveur des emplois de demain, soutenir les acteurs de l'Economie sociale et solidaire (ESS) et leurs coopérations, favoriser le développement de l'économie circulair...
Rive Droite de Bordeaux Métropole : mutualisation d'un vélo-... Un vélo-cuisine à la rencontre des habitants pour donner envie à chacun de faire évoluer ses pratiques alimentaires. Baptisé Vélo Popote, ce vélo-cuisine va s'installer en pied d'immeub...
Rentrée Scolaire : les principes pour une rentrée écorespons... C’est la rentrée ! Fini la détente des vacances, il faut maintenant veiller à ne rien oublier pour que tout se passe au mieux pour les enfants. Entre le trajet pour aller à l’école, le goûter, le cont...
Épargne : nos conseils pour bien gérer votre budget mensuel Force est de constater que les difficultés économiques liées à la crise sanitaire s’amoncèlent en France – avec la levée des aides de l’État, c’est 6% des entreprises qui pourraient du jour au lendema...
Transformer lisier et effluents d’élevage en énergie verte Les 12 coopératives adhérentes à l’ACLCCP ont engagé avec la société Biolectric un partenariat pour la construction de micro-méthaniseurs dans les exploitations laitières. Ces installations permettron...