Joséphine Baker au panthéon : porter jusqu’au cœur de la Nation, l’idéal de Fraternité

Littéralement habitée par l’âme de Joséphine Baker, Angélique de Saint-Exupéry, propriétaire du château des Milandes, en Dordogne, se bat pour porter haut l’idéal de Fraternité de Joséphine Baker, l’étoile des Milandes. Angélique est une battante, une passeuse de mémoire engagée.

Joséphine Baker entre au Panthéon. Avez-vous œuvré dans ce sens et comment ?

Indirectement. Depuis que mes parents avaient acheté le château il y a une vingtaine d’années, je voulais rendre hommage à Joséphine. Chaque année je rajoutais une pièce, récupérais des effets personnels, robes, documents, photos. Mais les choses se font naturellement et chez moi rien n’est jamais très calculé. Ca fait vingt ans que je me bats pour montrer qui était réellement Joséphine Baker et que bien au-delà de la ceinture de bananes, il y a cette femme engagée, cette combattante pour la France Libre, cette militante pour les droits des noirs. Dans l’ensemble elle s’est battue pour l’égalité, la tolérance, la fraternité et la différence.

Le collège de la Fraternité Universelle

On m’a également fait don d’un document qui est un avant projet du collège de la Fraternité Universelle aux Milandes. Dans ce document on voit que Joséphine a souhaité créer un collège avec des enseignants qui pourraient enseigner la laïcité, la fraternité et auraient été engagés dans la lutte pour l’égalité et contre les discriminations. Je l’exposerai dans le château dès que je peux.

Pouvez vous me parler de la pétition Osez Joséphine ?

La pétition n’était pas à mon initiative mais j’ai tout fait pour la relayer. Régis Debray avait lancé l’idée en 2013. Puis elle a été reprise par Laurent Kupferman aidé de Jennifer Guesdon ; ils ont tous les deux beaucoup œuvré avec l’aide de Brian Bouillon Baker, l’un des fils de Joséphine. Ce dernier était tout particulièrement très investi, croyant fermement à l’idée que sa Maman, Joséphine Baker, puisse entrer au Panthéon et notamment faire en sorte, et je le crois, que son message de fraternité perdure à jamais. Joséphine aurait peut-être été gênée par cette idée mais elle aurait vite compris que au-delà de sa personne, ce sont ses combats tout entiers qui sont mis à l’honneur !

Photos Milandes 03

Photos Milandes 02

Entre Gisèle Halimi et Joséphine Baker, qu’est-ce qui a permis de faire basculer la décision du Président Macron en faveur de Joséphine ?

Je ne sais pas. Je ne pense pas que la couleur de peau ait eu la moindre incidence. Il a certainement pensé à la combattante de la France Libre, la résistante qui à tout moment aurait donné sa vie pour la France. Si elle n’avait pas été sous-Lieutenant des forces Libres de l’armée de l’air et si elle n’avait pas été décorée, je ne suis pas sure que le choix du Président aurait penché en sa faveur.

C’est une belle récompense pour Joséphine Baker et sa tribu arc en ciel ?

Oui, bien sûr. C’est aussi une revanche sur tout ce qui lui est arrivé à la fin de sa vie et tous les gens qui l’ont abandonnée... Les jaloux, ou ceux qui ne croyaient pas à son message.

J’ai habité en face du château toute mon enfance. On me parlait de la maman très généreuse. Et je me disais « comment une femme qui a eu une carrière artistique incroyable peut-elle tout à coup vouloir adopter autant d’enfants ? ». Maintenant, ils sont extrêmement fiers de leur mère. Je crois qu’ils ont pris la réelle mesure de l’action et du message de leur mère, avec cette panthéonisation. C’est du moins, mon avis personnel.

Qui est Joséphine pour vous, Angélique ?Photos Milandes 05

Profondément… c’est une battante. J’aime les battantes. Elles ne lâchent jamais et vont au bout de leurs rêves. Et Joséphine a toujours voulu aller au bout de ses rêves. Et moi aussi j’ai toujours voulu aller au bout de mes rêves. Je ne m’arrête jamais. J’ai envie d’entreprendre, envie de partager ce monument historique et cette chapelle. Et Joséphine aurait voulu tout cela. Elle aurait voulu tout restaurer. Malheureusement elle était un peu seule dans l’accomplissement de ses rêves. Donc voilà. Je poursuis son rêve pour lui donner corps.

Je me sens très proche d’elle parce que je suis dans sa maison. On m’a toujours demandé depuis l’achat du château : « bon, alors vous êtes chez vous » ? Non. Je suis chez Joséphine. Elle me laisse un peu de place. Mais cette place me permet juste de la mettre en lumière. Elle m’aide à chaque instant de ma vie et aussi dans mon quotidien de femme et mère. Car la vie n’est pas facile. Et vous savez ce qu’elle disait… certes en chantant : « sourire, toujours sourire, malgré les soucis, malgré les ennuis ».

Et vous, Angélique, comment avez-vous participé à maintenir sa mémoire à travers les années ? Vous voyez-vous comme une passeuse de mémoire inspirée ?

Oui, je suis une passeuse de mémoire. J’espère que dans deux cents ans le château et la chapelle seront là, qu’il y aura toujours Joséphine Baker et qu’il y aura toujours sa maison. Elle rentre au Panthéon comme grand personnage de la Nation et j’espère vraiment que tout demeurera. Parler de moi n’est pas la question. J’espère simplement qu’on dira qu’ une famille a sauvé ce château et la mémoire de Joséphine Baker.  

Quelles retombées pour les Milandes que vous avez si bien sû valoriser ?

Les gens en vacances en ce moment viennent beaucoup aux Milandes. Ils ont entendu parler de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker et trouvent cela normal. Et ils découvrent le personnage. Ce qui est important c’est que maintenant ils ressentent davantage Joséphine et prennent plus de temps dans leur visite. Les gens, quel que soit leur âge, s’étonnent de tout ce qu’elle a fait dans sa vie. Le château est là pour ça. 

Quel est votre souhait le plus cher ?

C’est que les manuels scolaires présentent Joséphine Baker aux enfants. Dans la lutte contre les discriminations, les manuels scolaires parlent de Rosa Parks. Ce qui est juste et louable. Mais je souhaiterais que dans les manuels scolaires français, ce soit la figure de Joséphine Baker qui soit mise en avant, dans la lutte contre les discriminations et pour la Fraternité.

Photos Milandes 04Tatiana Seguin, Nathanaëlle Bedouet et Angélique de Saint-Exupéry devant la statue de Joséphine Baker aux Milandes durant l'opération "On danse chez vous" aux Milandes le 24 avril 2021

Page Facebook du Château des Milandes - https://www.facebook.com/lechateaudesmilandes

Articles similaires

Kairos Agency : agence de création et de design bordelaise Kairos Agency, l’agence de création et de design fondée et dirigée par Shirley Jagle continue son développement, porté par des projets de R&D ambitieux et éco-conçus. Son équipe se renforce avec l...
Mont-de-Marsan : ateliers de sculpteurs Wlérick / Charbonnel Jusqu'au 30 janvier 2022 dans la Galerie des expositions temporaires, le Musée Despiau-Wlérick de Mont-de-Marsan propose à ses visiteurs d'entrer dans l'univers de la création artistique en découvrant...
Destination Vignoble : découverte des Côtes de Blaye et de B... Blaye Bourg Terres d’Estuaire, c’est un territoire situé à deux battements d’ailes de Bordeaux et Royan. C’est aussi une terre paisible où la nature est préservée et le patrimoine sauvegardé. Mais c’e...
Destination Vignobles : les Vins des Côtes de Bourg, terroir... Les Côtes de Bourg sont non seulement une entité administrative et politique (situées sur un seul canton) mais surtout une entité géographique, de terroir et de climat, qui, malgré la présence de diff...
Nuit du Terroir en Côtes de Bourg Depuis 10 ans, La Nuit du Terroir rencontre un succès grandissant. Ce rendez-vous épicurien contribue d’année en année, à porter haut et en couleur les valeurs des terroirs. Organisée par les Jeunes V...