Périgueux : exposition "Chamiers sur le motif" de Placid et Pierre Maurel

Dans le cadre de son Extraordinaire saison, et en partenariat avec les Requins Marteaux, l’Agence culturelle départementale de la Dordogne présente cet automne à Périgueux les oeuvres de Placid et de Pierre Maurel, auteurs et dessinateurs, qui ont résidé au coeur de la cité Jacqueline-Auriol à Coulounieix-Chamiers (24).

Au stylo, au fusain ou à la gouache, leurs dessins racontent leur vécu dans ce paysage urbain en mutation, leurs déambulations, les rencontres et les moments de partage...

Jean-François Duval, alias Placid, et Pierre Maurel ont tous deux été accueillis en résidence dans le cadre de « Vagabondage 932 », projet d’expérimentation artistique porté par la compagnie Ouïe/Dire, qui propose à des créateurs - dessinateurs, musiciens, écrivains, etc. - de séjourner régulièrement dans un appartement situé dans une cité HLM de Coulounieix-Chamiers, pour en observer les mutations, échanger avec ses habitants, créer et partager.

Placid 2020A l’occasion du Festival de la bande dessinée de Bassillac-et-Auberoche [9-11 octobre 2020], l’exposition « Chamiers sur le motif » de Placid et Pierre Maurel, présentée à l’Espace culturel François Mitterrand à Périgueux, témoigne de leur immersion dans la cité Jacqueline-Auriol et de leur fine observation de la vie quotidienne, conviant la poésie, l’humour et parfois - discrètement - la fiction....

Afin d’accompagner la découverte de ces nombreux dessins, des visites commentées, rencontres et ateliers sont proposés régulièrement ; par ailleurs, Pierre Maurel dédicacera l’ouvrage Passe Misère, inspiré de son séjour à Chamiers et co-édité par les Requins Marteaux et Ouïe/Dire, lors du dévernissage de l’exposition.

Placid

L’artiste

Pseudonyme de Jean-François Duval, Placid est venu au dessin très tôt, en reproduisant les dessins du Journal de Mickey. Une passion qui a orienté son parcours d’étudiant - des Beaux-Arts de Caen aux Arts déco de Paris - et le fait vivre aujourd’hui.

Adolescent, Placid se place du côté de la provocation, de la dérision et ses dessins flirtent volontiers avec le grotesque. Son pseudo est né à cette époque lorsqu’il signe avec Muzo le graphzine Le journal de Placid et Muzo, en référence aux aventures des deux personnages de Pif.

Très vite son trait vif et son style caustique attirent l’attention de Willem à Charlie Mensuel, de Gébé à Hara Kiri. Il collabore à des revues (Ferraille, l’Idiot International), signe les albums Rien chez les Requins Marteaux et J’y étais chez Alain Beaulet. Il poursuit aussi depuis des années une oeuvre personnelle faite de carnets au nombre de 126 aujourd’hui !

Autant de traces de ses déambulations dans le monde à croquer le quotidien, les lieux et quartiers traversés, mais aussi les personnages qu’il y croise. Pour ce faire, toutes les techniques sont valables, avec une prévalence du fusain et de la gouache privilégiée ces dernières années. Jean-François Duval, alias Placid, est né en 1961, il vit en Normandie.

Les dessins présentés

Invité au 932, l’artiste a mis à profit plusieurs séjours pour vagabonder dans Chamiers et en fixer quelques lieux emblématiques : gymnase ASPTT, hangars SNCF, Emmaüs, Av. Charles De Gaulle, réalisés à la gouache sur de petits formats, avec une fraîcheur désarmante. Ses personnages renvoient eux à une veine moins réaliste, plus humoristique avec leurs contours ronds, leurs visages joufflus et leurs dégaines savoureuses. Au fusain et de facture stylisée, ils sont rehaussés de touches de pastels colorés mettant en valeur un détail physique ou un accessoire.

Au total, 40 gouaches, 15 fusains et 20 croquis reflètent son regard singulier sur un espace urbain qui n’en finit pas d’être sujet d’observation pour les artistes du 932.placid et maurel 2020 affiche

Pierre Maurel

L’artiste

Après des études infructueuses, Pierre Maurel a vécu quelques années à Montpellier, puis à Paris, avant de revenir dans le sud où il a accumulé les expériences en intérim ou en contrats courts, tout en réalisant parallèlement des livres pour des éditeurs « indépendants » (six pieds sous terre, L’employé du Moi…). Il a ensuite travaillé quelques années en CDI et dans la fonction publique avant de démissionner pour tenter de vivre de la Bande Dessinée.

Il s’est ensuite échappé 4 ans en Belgique avant de revenir s’installer à Toulouse où il continue à faire des livres (dernier en date : Michel, fils des âges farouches, éd. L’employé du Moi). Pierre Maurel est né en 1977, il vit à Toulouse.

Les dessins présentés

Accueilli en résidence au 932 dans la Cité Jacqueline-Auriol à Chamiers, Pierre Maurel a trainé ses yeux et ses oreilles un peu partout du bar PMU aux jardins familiaux, de la cabane de Mitch au Kebab de Saïd. Il a rencontré des habitants et s’est inspiré de ses observations pour inventer une histoire.

Librement inspiré du film de Jean-François Stévenin Passe montagne, Passe misère raconte l’histoire d’un représentant de commerce obligé de séjourner à Chamiers suite à une panne de voiture. Il réside quelques jours dans un appartement de la Cité et rencontre à son tour les habitants devenus personnages de BD. Pierre Maurel s’amuse des faux-semblants. Il décale légèrement la réalité et plonge son personnage fictif au cœur de la vie du quartier. Dans son exposition, l’auteur de Michel choisit de poursuivre ce jeu entre la fiction et le réel en proposant de refaire le lien entre les photos de repérage et les dessins qu’il a réalisés pour raconter son histoire. Le visiteur entre dans la fabrication du livre.

Le travail de Pierre Maurel a reçu le soutien du Ministère de la Culture dans le cadre de l’opération 2020 année de la bande dessinée.

 Placid 2018

Vagabondage 932
.... une résidence d’expérimentation artistique

La compagnie Ouïe/Dire (collectif d’artistes pluridisciplinaires) mène depuis 2016 « Vagabondage 932 »[1], un projet d’expérimentation artistique axé sur l’observation de rénovations urbaines, dans le quartier Jacqueline-Auriol à Coulounieix-Chamiers. Les différents artistes invités par Ouïe/Dire, résident à raison d’une semaine par mois dans 3 appartements et un jardin au cœur du quartier. Cette aventure artistique menée avec les habitants et les acteurs du territoire permet d’expérimenter une nouvelle relation à l’art, favorise la pratique et multiplie la création d’œuvres (dessins, enregistrements sonores, photographies et films, journaux, cartes postales, etc.), et les rendez-vous culturels (expositions, concerts…). Cette expérience a également engendré Le Voltigeur, journal d’information et de création du quartier prioritaire, nominé dans la catégorie bande dessinée alternative au festival de la BD d’Angoulême, et dont 3 numéros ont déjà vu le jour.

Exemplaire tant dans ses intentions que ses réalisations, ce projet ancré géographiquement et inscrit dans la durée ne cesse de s’amplifier et de se transformer au gré des venues d’artistes et des projets développés avec la diversité des populations qui y vivent.

Le 932, l’appartement de l’immeuble situé au cœur de la cité Jacqueline-Auriol, est occupé en permanence, depuis 4 ans, par des artistes de toutes disciplines. Cet espace étant devenu trop petit pour ce vivier de créateurs toujours plus dense, et au vu de l’activité prolifique qui s’y déploie, l’équipe de « Vagabondage 932 » dispose aujourd’hui d’espaces supplémentaires dédiés à des ateliers de dessin, pour les enfants mais aussi pour tous les habitants du quartier qui voudraient s’initier à cette discipline dont ils ont vu la présence de plus en plus tangible dans leur quotidien.

Le « laboratoire » du 932 a également trouvé une extension de verdure aux Jardinots de Chamiers, confiée à la créativité de Joël Thépault, enchanteur d’espaces, qui y a réalisé une cabane et s’attèle à un futur potager qu’on imagine déjà onirique ; il y a planté cet été la première rizière de Chamiers ! La dessinatrice Louise Collet, accueillie en résidence cette année, poursuit son travail aux jardins ; elle présentera une exposition au Château des Izards au printemps 2021 et débute en parallèle une bande dessinée qui prend pour décor la ville de Chamiers.

Pendant ce temps et sans relâche, les autres artistes résidents, nouveaux venus ou pas, poursuivent l’aventure entamée avec la population du quartier, au centre social, à la crèche, dans les écoles, chez les compagnons d’Emmaüs... Autant d’interventions artistiques et sociales que retracera un film en cours de réalisation par le cinéaste-vidéaste Kamel Maad, lui-même en résidence au 932.

Le projet « Vagabondage 932 » est soutenu par l’Agence culturelle départementale depuis son origine.

. Projet réalisé dans le cadre d’un partenariat multiple associant la Ville de Coulounieix-Chamiers, l’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord/Conseil départemental de la Dordogne, la DRAC Nouvelle-Aquitaine, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, la Communauté d’agglomération du Grand Périgueux et, dans le cadre du Contrat de ville du Grand Périgueux 2015-2022, la Préfecture de la Dordogne et Périgord Habitat. La résidence bénéficie également du soutien de l’ADAGP et de la SOFIA.


 
AOL Complement InfoEspace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
Entrée libre du mardi au vendredi, de 13h à 18h, le samedi de 11h à 18h
Ouverture exceptionnelle dimanche 11 octobre de 14h à 18h
Dévernissage mercredi 7 octobre à 18h
Visites commentées (sans réservation) - samedi 12 septembre, à 17h, avec Placid et Marc Pichelin - puis tous les samedis à 14h, avec la médiatrice de l’Agence culturelle. Visites et ateliers pour les groupes (sur réservation au 06 75 64 58 98) 
Un mardi / une œuvre, pour les 6-11 ans, tous les mardis de 16h45 à 17h30 (sans réservation) • Atelier en famille samedi 3 octobre à 15h (sur réservation 06 75 64 58 98)

 

 

Articles similaires

Périgueux : clôture du Salon du livre Gourmand 2018 Périgueux gardera un magnifique souvenir de la 15e édition du Salon du livre Gourmand 2018. Du 23 au 25 novembre, la capitale du Périgord était le carrefour des plus grands talents culinaires. Trois j...
Périgueux : Salon du livre gourmand Le Salon international du Livre Gourmand de Périgueux se laisse mijoter deux ans pour livrer les années paires la passion des mots et des mets afin de proposer des parcours ludiques et savoureux. Un g...
Salon Studyrama Bordeaux En terminale ou étudiant ? A la recherche d’une formation supérieure initiale ou en alternance ? Studyrama, le salon des Etudes supérieures, a pour objectif de vous informer sur les possibilités d’ori...
Périgueux : Tourisme en Dordogne Périgueux, ville accueillante, aux couleurs de Toscane. Pierre précieuse du Sud Ouest, à l’avant garde des Arts et du Patrimoine, la préfecture des bords de l'Isle est une terre de traditions et de ga...
Festival Sinfonia musique baroque en Périgord Au cœur du Périgord, Sinfonia réinvente le répertoire baroque avec des concerts éblouissants, des artistes internationaux, de vraies découvertes musicales dans les lieux magiques de cette si belle et ...