Sarlat : deuxième acte du Festival des Jeux du Théâtre 2015

  • Catégorie : Dordogne

La 64ème édiFestival des Jeux du Théâtre de Sarlat-la-Canédation du Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat se poursuit ! Non content de vous avoir proposé une première partie riche en découvertes, le Comité du Festival vous propose une deuxième semaine chargée de diversité et d’originalité. Vous retrouvez des pièces classiques mais aussi des œuvres beaucoup plus contemporaines, et  .....

.... passerez du tragique au comique en un clin d’œil.

Vendredi 24 juillet, on se retrouve sur la Place de la Liberté à 21h30 avec le libertin Dom Juan, incarné et mis en scène par Arnaud Denis. Entre costumes d’époque et effets spéciaux, le spectateur est transporté dans l’univers du célèbre « épouseur à toutes mains ». (Tarifs : première série – 29€, deuxième série – 25€, troisième série – 19€)

Soucieux de mélanger les genres, le Festival fait place à l’histoire de France à travers la décolonisation de l’Indochine. CAFI retrace la vie de Louise, 9 ans, née d’une mère vietnamienne et d’un père français, et la suit dans son exil depuis Hanoï jusqu’au camp de Sainte-Livrade-sur-Lot. Les témoignages mêlés à l’imaginaire de Vladia Merlet font ressentir au public l’isolement, tandis que la musique remplit les cœurs de douceur. Cette véritable tranche de poésie a lieu samedi 25 juillet à 21h45 au Jardin des Enfeus. (Tarif unique : 20€)

La Vénus 4 crédit Basile DellDimanche 26 juillet à 21h30 Place de la Liberté, la fascinante Marie Gillain incarne La Vénus à la fourrure avec Nicolas Briançon dans le rôle du metteur en scène envoûté et bouleversé. La mise en abyme à laquelle le spectateur assiste embrouille les esprits et dévoile les rapports homme / femme à travers ceux du metteur en scène et de l’actrice. La pièce a été récompensée du Molière 2015 du Meilleur Spectacle et de la Meilleure Comédienne. (Tarifs : première série – 29€, deuxième série – 25€, troisième série – 19€)

Retour sur les bancs de l’école pour une Leçon pas ordinaire puisqu’il s’agit de celle de Ionesco, lundi 27 juillet à 21h à l’Abbaye Sainte-Claire. Sur scène, le trio d’acteurs rend toute l’étrangeté à cette farce tragique et restitue l’absurdité décrite par le dramaturge. (Tarif unique : 17€)

Mardi 28 juillet à 21h45 au Jardin des Enfeus, on rit d’un sujet pourtant grave avec Le serment d’Hippocrate. Le metteur en scène Patrick Pelloquet traite de la maladie et des médecins avec finesse et humour dans le quotidien intime d’une famille malmenée par le système médical. Entre diagnostics différents et médecins intergénérationnels, les personnages de la pièce ne savent plus qui écouter. Une comédie qui maitrise le rire tout en instaurant un certain malaise grâce au « vrai expérimenté ». (Tarif unique : 23€)

Mercredi 29 juillet à 21h à l’Abbaye Sainte-Claire, le spectacle Aucassin et Nicolette nous transporte dans l’univers du roman de chevalerie grâce à une chantefable menée par l’amour. L’histoire est celle de deux amants qui ne peuvent s’aimer au grand jour, ils doivent surmonter divers obstacles mis en travers de leur chemin afin de se retrouver. (Tarif unique : 17€)

Direction les steppes afghanes jeudi 30 juillet à 21h45 au Jardin des Enfeus avec l’adaptation du roman de Joseph Kessel, Les Cavaliers mis en scène par Eric Bouvron et Anne Bourgeois. A travers le voyage initiatique d’Ouroz, le public voyage dans l’univers de l’Afghanistan des années 50. (Tarif unique : 23€)

N’oubliez pas de réserver, le nombre de places disponibles diminue de jour en jour ! La billetterie du Festival vous accueille tous les jours de 10h à 13h et de 15h à 19h à l’Hôtel Plamon, rue des Consuls, en face de la place du Marché aux Oies. Vous pouvez également réserver vos places sur les lieux de la représentation 30 minutes avant le début du spectacle. Pour tous renseignements ou réservations, l’équipe du Festival vous répond au 05.53.31.10.83.

Tous les matins à 11h, Jean-Paul Tribout chargé de la programmation du Festival vous attend, spectateurs, amoureux du théâtre ou même curieux, à l’Hôtel Plamon en compagnie des artistes de la veille et du soir même. Ces rencontres sont l’occasion d’échanger librement avec les auteurs, les comédiens ou les metteurs en scène. Le Comité du Festival vous retrouve ensuite autour d’un apéritif convivial de 12h à 13h.

Articles similaires

Station de ski dans les Pyrénés : se réinventer pour continu... Confortée par ses nombreux investissements en neige de culture depuis plusieurs années, dotée d’un parc de dameuses dernier cri et d’outils technologiques très pointus de mesure de hauteur de neige, l...
Les zones humides, trésors de biodiversité – Migné-Auxances ... La loi pour la reconquête de la biodiversité promulguée en août 2016 est le témoin d’une prise de conscience collective de l’importance de la préservation de la biodiversité. Elle prévoit d’appuyer le...
Andernos : "Les Chatouilles" au Théâtre la Dolce Vita Première représentation théâtrale "Les Chatouilles ou la danse de la colère" au Théâtre La Dolce de Andernos. Ce spectacle contemporain remporte un grand succès et a été récompensé par un Molière, et ...
24 citoyen·n·es repeignent le CIVB pour dénoncer les pestici... Des activistes du collectif ANV Action Non Violente COP21 Gironde ont "repeint en vert" le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux). Leurs objectifs, mettre en lumière l'utilisation massiv...
Peyragudes : le Winter Pyrénées Park Dans Demain ne meurt jamais, James Bond sauvait le monde à partir de la station de ski de Peyragudes. Ce formidable coup de projecteur planétaire fit faire un vrai "bond" à cette station alors fraîche...