Sarlat : Trophée Jean Rougié Academie Culinaire du foie gras et de la truffe

Amoureux de vieilles pierres ou des plaisirs de la table, offrez-vous une parenthèse gourmande à Sarlat, capitale du Périgord Noir. La cité médiévale défend jalousement son terroir et sa gastronomie au point d’avoir dédié en janvier, tout un week-end à la truffe et au foie gras.
Amoureux de vieilles pierres ou des plaisirs de la table, offrez-vous une parenthèse gourmande à Sarlat, capitale du Périgord Noir. La cité médiévale défend jalousement son terroir et sa gastronomie au point d’avoir dédié en janvier, tout un week-end à la truffe et au foie gras.

Berceau historique de l’oie, du canard gras et de la truffe, la ville de Sarlat organise autour de deux produits phares du Périgord que sont le foie gras et la truffe,  le "Trophée Jean Rougié". Temps fort de l’Académie culinaire du foie gras et de la truffe®, ce trophée accueille les jeunes talents de la cuisine française.

Ouvert aux élèves des bacs professionnels option cuisine, aux étudiants en BTS et aux CFA de toute la France, ce concours de cuisine voit s’affronter, à l’issue d’une sélection sur dossier, 8 jeunes cuisiniers qui ont deux plats à préparer.

En laissant libre cours à leur créativité et en faisant appel au patrimoine gastronomique du Périgord, les candidats mettent en scène, en public, l’art de la cuisine française. Les spectateurs du Trophée Jean Rougié pourront voter pour leur candidat et leur recette préférés.

Ce prestigieux concours culinaire, reconnu et porté par les plus grands chefs de la gastronomie française et internationale, s’annonce une nouvelle fois exceptionnel.

Les lauréats, devenus pour certains chefs à leur tour, pousuivent de belles carrières. Les rencontres et les liens noués à l’occasion du Trophée Jean Rougié leur ont permis d’entrer dans de grandes maisons. Invités pour cette 11e édition, ils pourront partager leurs expériences avec le public et donner des conseils aux candidats de l’année.

Les sélections

Le concours est ouvert aux élèves inscrits en terminale bac professionnel option cuisine, aux étudiants de BTS et CFA de toute la France (18 ans révolus le jour de l’épreuve). Huit candidats sont sélectionnés sur dossier en proposant une recette froide à base de foie gras, garnie ou accompagnée de truffe noire du Périgord. Un jury de professionnels se réunit pour désigner les 8 finalistes d’après la fiche technique accompagnée de la photo couleur du plat réalisé ainsi qu’une autre présentée à l’assiette.

Nicolas Delacourt, lauréat du Trophée Jean Rougié 2019, s’est prêté à un petit jeu de questions/réponses quelques heures après sa victoire. Il revient, avec beaucoup d’humour, sur sa préparation et cette journée éprouvante de concours.

La finale : 2 plats à réaliser
Samedi 18 janvier de 9h à 17h30

Samedi 18 janvier dès 9h, les 8 finalistes sont attendus au centre culturel de Sarlat, transformé pour l’occasion en une véritable cuisine. C’est en souvenir de Paul Bocuse et celui de son goût des belles et bonnes choses que le thème de la recette froide a été construite :

  • Une pièce froide : 4 pigeonneaux désossés et garnis d’une farce à base de foie gras et de truffe, reconstitués et cuits à sa guise.
  • Une recette chaude imposée à base de truffes et de Foie Gras, servie à l’assiette pour 8 personnes.

Trophée Jean Rougié

Le jury

Cette édition 2020 sera présidée par le chef Christophe Müller, Meilleur Ouvrier de France, exécutive chef du restaurant triplement étoilé et des brasseries de Monsieur Paul Bocuse.

Le concours est dirigé par Jean-Luc Danjou, Meilleur Ouvrier de France, Directeur des formations de l’Ecole du Foie Gras Rougié , et soumis à un jury étoilé et/ou composé de cols bleus blancs rouges:  Christian Têtedoie, Christian Lherm, Vivien Durand, Pascal Bardet, François Adamski, Fabrice Prochasson, Bernard Leprince, Serge Vieira, Didier Casaguana, Hervé Busset, Laury Zioui, Fabien  Lefebvre et Dominique Toulousy.

Trophée Jean Rougié 2017c

Les candidats

Qui succèdera à Nicolas Delacourt, lauréat de la 10e édition du Trophée Jean Rougié ? Les finalistes sont les suivants : 
  • Sarah TRECHE du lycée des métiers Vauban d’Auxerre.

  • Alexis JARRIGUE du lycée hôtelier de Blois.

  • Nicolas ADAM de l’Institut Paul Bocuse d’Ecully.

  • Charles THOMAS du lycée hôtelier de l’Orléanais d’Olivet.

  • Guillaume DERIPPE de l’école hôtelière de Paul Augier de Nice.

  • Ociane RAFFIER TARASCON de l’école hôtelière du Périgord de Boulazac.

  • Martin LIEVYNS de l’Institut Emile Gryzon d’Andelbecht (Belgique)

  • Lucas PUYFAGES du lycée hôtelier Quercy du Périgord de Souillac.

TROPHÉE JEAN ROUGIÉ
Trophée Jean Rougié  Academie Culinaire du foie gras et de la truffe Sarlat

Sarlat et la gastronomie

Le patrimoine gastronomique exceptionnel de Sarlat est à découvrir tout au long de l’année...Sarlat, c’est le paradis de la truffe, des cèpes, des girolles et des morilles, du foie gras, des confits, des pâtés, des châtaignes, des fraises, des fines charcuteries de campagne, des noix... Ici, art de vivre, qualité et savoir-faire ne sont pas de vains mots.

Ce patrimoine gastronomique exceptionnel, Sarlat le met en valeur tout au long de l’année, au gré des saisons. • Chaque semaine, les producteurs locaux vendent leurs produits sur les 3 marchés des mercredi, jeudi et samedi

  • De décembre à février, les marchés aux truffes se succèdent • En janvier, la Fête de la truffe et le Trophée Jean Rougié mettent à l’honneur la truffe noire du Périgord et le Foie Gras
  • En mars, Sarlat Fest’Oie permet aux nombreux visiteurs de découvrir l’Oie du Périgord
  • Le week-end de Pâques, les enfants cherchent des œufs dans les rues de la ville et sont récompensés par le fruit du travail des artisans chocolatiers de Sarlat
  • En mai, les Journées du terroir mettent en lumière tous les produits identitaires du terroir Sarladais.
  • En septembre, ce sont les pommes de terre sarladaises et l’agneau pastoral du sarladais qui sont à déguster au cœur d’un marché gourman

En savoir plus http://www.ac-foiegras-truffe.fr/TropheeJeanRougie

Articles similaires

Sarlat nous livre ses secrets .... Sarlat-la-Canéda est incontestablement l’un des joyaux français les plus connus dans le monde. Mais, savons-nous vraiment tout de cette belle du Périgord noir dont il est si facile de tomber amou...
Sarlat capitale du Perigord Noir Bijou architectural de l’époque médiévale et renaissance, la cité d’Etienne la Boëtie semble avoir défié le temps. Le coeur de Sarlat, capitale du Périgord Noir présente la plus forte densité de monum...
Les jardins de Marqueyssac - Belvédère de la Dordogne Visiter Marqueyssac pour découvrir le Périgord : Romantique par ses falaises et son environnement de forteresses, méditerranéen par sa végétation et l'inspiration italienne de ses belvédères, ter...
Sarlat : une communication décalée pour la reprise d’activit... La ville de Sarlat lance une campagne de communication pour accompagner la réouverture des commerces et des lieux de convivialité. Elle vient s’ajouter à une longue série de mesures prises dès le mois...
Budget participatif Sarlat : les projets retenus sortent de ... Au jardin du Plantier et dans le parc du Colombier, de nouveaux modules de jeu ont pris place. Imaginés il y a un an par des habitants de SARLAT dans le cadre du 1er budget participatif et plébiscités...