Organisez votre séminaire d’entreprise à Bordeaux avec Kactus

Si nous ne sommes pas encore tout à fait sortis du COVID, nous serons toutefois d’accord pour affirmer que la vie reprend ses droits ; en Gironde, des événements annulés l’année dernière se sont récemment tenus dans le strict respect des conditions sanitaires… et pour le plus grand bonheur de leurs fans !

Nous pensons par exemple au festival de littérature Lire en Poche, qui s’est récemment tenu à Gradignan, ou encore au festival Animasia à Bordeaux… Les entreprises ne sont pas en reste, puisque l’on en voit de plus en plus se (re)lancer dans l’organisation d’événement ou de séminaire à Bordeaux.

Heureuse coïncidence, certains des entrepreneurs que nous connaissons, au sein de la rédaction d’AquitaineOnline, ont eu recours aux services de Kactus, une startup notamment spécialisée dans la location de salles pour des séminaires d’entreprise.

Toujours curieux d’en savoir davantage, nous sommes partis à la rencontre d’Anne-Sara Budowniczy et de Thomas Cottin, tous deux co-fondateurs de cette plateforme, afin de les questionner sur leur parcours et sur la typologie d’accompagnement proposé par leur entreprise.

Organisez votre séminaire d’entreprise à Bordeaux avec Kactus

Leur objectif ? Aider les entreprises à réserver facilement leurs événements en ligne

AOL – Bonjour à vous deux, et merci d’avoir accepté notre interview. Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en deux mots ?

Anne-Sara Budowniczy – Ça ne va pas être facile, mais je vais essayer ! Alors, en quelques mots, je suis passée par l’Essec, et pour financer l’école, j’ai passé deux ans en apprentissage chez Coca-Cola, où j’ai eu la chance de découvrir et de m’occuper de missions relatives au marketing. Après mon diplôme, j’ai travaillé quelques mois au sein d’une startup, puis j’ai eu envie de lancer mon propre projet. Et c’est comme ça que, de fil en aiguille…

Thomas Cottin – Quand on s’est rencontrés, ça a été un véritable coup de foudre professionnel ! Mais d’abord, pour répondre à votre question, je suis diplômé de Polytechnique. J’ai créé une première startup à San Francisco, et j’ai intégré l’incubateur « Y Combinator », qui effectue des mises en relation, donne des conseils aux entrepreneurs ainsi qu’un capital pour bien démarrer. Sans trop vous assommer de détails, je suis ensuite rentré en France, et j’ai rapidement fait la rencontre d’Anne-Sara !

AOL – Comment vous est venue l’idée de Kactus ?

Anne-Sara Budowniczy – Comme souvent, un peu par hasard, ou plutôt, l’idée m’est venu grâce à une expérience personnelle… À l’époque, c’était en 2015, j’organisais mon mariage et j’étais à la recherche d’une salle. J’ai trouvé la tâche assez laborieuse – en tout cas, je me suis dit qu’il était possible d’optimiser l’ensemble du processus de réservation en ligne. C’est comme ça qu’est né Kactus !

Thomas Cottin – Ça a été une période assez folle. Quinze jours après notre rencontre, j’avais déjà lancé la première version du site ! Malheureusement, on s’est vite aperçu que notre modèle était très limité : une fois que les gens sont mariés, ils ne vont pas revenir sur la plateforme. On s’est donc repositionné sur les entreprises et l’organisation de séminaires.

AOL – Comment résumeriez-vous les services que vous proposez chez Kactus ?

Thomas Cottin – En quelques mots, on permet aux entreprises d’obtenir rapidement et facilement plusieurs devis afin d’organiser leurs événements, qu’il s’agisse de team building, de séminaire d’entreprise, de location de salle, d’une réunion, d’une soirée, de restauration… Tout est possible !

Anne-Sara Budowniczy – Ce côté réactif nous tenait à cœur. C’est parfois le parcours du combattant pour les entreprises d’organiser un événement avec leurs salariés ; là, en quelques heures seulement, nos clients peuvent obtenir plusieurs devis de différents prestataires. Derrière, des experts de notre équipe viennent les guider et les conseiller afin de transformer leur événement en franche réussite, des prémisses de leur projet jusqu’au jour J.

Thomas Cottin – Oui, l’idée c’est de vraiment simplifier tout ce processus qui peut s’avérer parfois très lourd, très compliqué à mettre en œuvre. Autre exemple : chez Kactus, on gère la facturation, c’est-à-dire que nos clients n’ont qu’un seul prestataire à référencer pour l’ensemble de leurs événements d’entreprise ! Ça évite de s’éparpiller dans le suivi de tout un tas de factures qui sont forcément pléthoriques dès lors qu’on souhaite se lancer dans la planification d’un séminaire ou d’une journée team building…

AOL – Comment fonctionne Kactus exactement ? Imaginons que je sois le RH d’une entreprise qui souhaite organiser un séminaire ?

Anne-Sara Budowniczy – On souhaitait que tout reste très simple de bout en bout, alors il est possible de découper ça en trois grandes phases : d’abord, vous demandez des devis à plusieurs de nos partenaires, c’est une étape très rapide, qui s’effectue en quelques clics seulement. Vous recevez ensuite l’ensemble des devis en même temps, ce qui vous permettra de les comparer d’un seul coup d’œil. Et enfin, vous choisissez celui au meilleur prix, car chez Kactus, on vous fait bénéficier des mêmes prix qu’en direct.

AOL – Justement, à ce propos, quel est votre modèle économique ?

Thomas Cottin – En fait, on fonctionne comme Booking : on est des apporteurs d’affaires, alors on prend une commission en fonction du chiffre généré par nos prestataires.

Anne-Sara Budowniczy – Rien de très nouveau en somme, mais ça fonctionne très bien.

AOL – Comment choisissez-vous ces prestataires ?

Anne-Sara Budowniczy – Nous avons toujours été exigeants quant aux personnes avec qui l’on souhaitait travailler, tout simplement parce que nos clients sont eux-mêmes exigeants, et c’est bien compréhensible ! On veut le meilleur quand on organise un séminaire, un cocktail d’entreprise ou un weekend de team building, on veut que ce soit un moment fort, générateur de cohésion, de souvenirs. Donc, nous avons soigneusement sélectionné nos prestataires à partir de la qualité de leurs prestations et de leur professionnalisme, sur l’ensemble de la France, c’est-à-dire que nous nous sommes longuement renseignés sur les meilleurs lieux susceptibles d’accueillir des événements d’entreprise.

AOL – Vous me parliez tout à l’heure, en off, de Kactus Corporate. De quoi s’agit-il précisément ? Est-ce un service complémentaire ?

Thomas Cottin – Oui, c’est un service que nous avons lancé récemment. Il permet aux entreprises de suivre et de centraliser l’ensemble de leurs dépenses événementielles grâce à plusieurs tableaux de bord avec reporting intégré. On propose également à nos clients de bénéficier de l’expertise d’un de nos spécialistes événementiels. Au final, les entreprises ont une meilleure vision d’ensemble sur leurs différents postes de dépense, avec à la clé des économies bien réelles.

AOL – Quels sont vos prochains objectifs ?

Anne-Sara Budowniczy – De continuer à grandir, de se structurer, petit à petit. Pour ne rien vous cacher, c’est ma première entreprise, alors j’apprends aussi en faisant. En tout cas, notre objectif est clair : c’est de devenir les leaders européens sur ce marché, qui est tout de même estimé à 100 milliards d’euros en termes de volume d’affaires ici, en Europe !

Thomas Cottin – Oui, et on va continuer à recruter aussi pour soutenir notre croissance. Début 2017, nous n’étions que six. Début 2020, nous étions une quarantaine ! Avec la reprise post-COVID, il y a beaucoup à faire, des entreprises qui veulent relancer de l’événementiel, ressouder leurs équipes après plusieurs mois éprouvants… Kactus sera sur le pont pour les y aider !

AOL – Merci à vous deux pour votre temps, et bon courage pour la suite.

Organisez votre séminaire d’entreprise à Bordeaux avec Kactus


 

Articles similaires

Bidegorry le Jules Verne en automne Le Team Banque Populaire reporte sa tentative du Trophée Jules Verne à l’automne 2010. Malgré une période d'attente et d'étude des opportunités de départ entamée dès la mi-novembre 2009, Pascal Bidégo...