Bordeaux : des gondoles comme nouveau transport doux

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
La Garonne souvent peu exploitée servira de nouveau décor pour découvrir la ville de Bordeaux au plus près
La Garonne souvent peu exploitée servira de nouveau décor pour découvrir la ville de Bordeaux au plus près

Les transports doux caractérisent tous les types de transport dont la propulsion ne nécessite pas de moteur, et n’émet donc pas de polluant ou de gaz à effet de serre. Ils incluent donc les déplacements à pied, à vélos, en trottinette, en roller ou même en skateboard.

« Quand on pense déplacement doux on pense généralement déplacement terrestre » précise Sarda Sardonica, « mais il concerne aussi les transports fluviaux, on l’oublie trop souvent. »

Gondoles 33 proposera ses services sur la Garonne à partir de septembreC’est lors des inondations hivernales dont sont régulièrement sujet les quais bordelais et en pleine période COVID qu’une idée qui coule source a jailli dans la tête de bordelais d’origine vénitienne. « La Garonne présente un formidable potentiel de transport » s’enthousiasme notre interlocuteur. C’est dans ce contexte, que cet italien de la cité des Doges bordelais d’adoption, va prochainement lancer GONDOLES 33, une flotte de gondolier pour relier à la demande les rives du fleuve du port de la lune.

« Il existe plus de 400 gondoliers à Venise, que l’on repère vite avec leur jolie marinière !  Nous allons reprendre le code vestimentaire en l’adaptant aux particularismes de la ville la marinière sera non pas blanche et noire mais rouge bordeaux et banche. Le canotier sera quant à lui remplacé par le béret noir béarnais. Les gondoles seront rouge Bordeaux marqueur de l’identité oenotouristique de la cité du port de la lune »

Se déplacer à Bordeaux en gondole pourra se faire facilement compte tenu du grand nombre de stations qui vont être implantées le long des rives du fleuve entre le bas Cenon et les berges du Centre Commercial de Bègles. Des embarcadères disséminés un peu partout permettront de trouver à tout moment un service de gondoliers.

« Ces derniers ne seront jamais bien loin pour répondre aux besoins » nous explique-t-il. « Il suffira depuis les quais de héler ‘’Gondo Bordeaux’’ en faisant un signe de la main, pour que dans la minute un gondolier vous prenne pour vous amener à votre destination. »

 Les modèles de gondoles seront globalement les mêmes qu’à Venise, avec quelques modifications pour s’adapter aux courants des forts coefficients de maréeLes modèles de gondoles seront globalement les mêmes qu’à Venise, avec quelques modifications pour s’adapter aux courants des forts coefficients de marée

Ce projet de transport qui sera actif à la rentrée de septembre permettra aux touristes de non seulement visiter la ville, mais aussi permettra aux autochtones de se déplacer pour franchir la Garonne pour le travail ou le shopping du samedi.

Par ailleurs, ce type de transport au grand air est également une arme importante contre la propagation du COVID. En effet, ici point d’agglutinement aux heures de pointe du tramway, une ou deux personnes seulement prendront place dans une gondole.

Les édiles de la Métropole voient d’un œil bienveillant cette initiative novatrice en matière de transport dans l’une des villes qui se place 3ième au palmarès de ce peu glorieux classement en France. A la fin de sa première saison d'exploitation, GONDO 33 fera le bilan de la fréquentation et de l’attrait du public vis-à-vis de ce moyen de transport fluvial, pour pouvoir ensuite l’exporter dans d’autres cités bordées par un fleuve dans l’hexagone.

« Bordeaux s’est réapproprié les berges de son fleuve, en des temps anciens, la Garonne était grouillante de bateaux et d’embarcation en tout genre. Ces gondoles seront un formidable vecteur du déplacement doux au cœur de ville » conclut Sarda Sardonica.

Le plein de frissons ! Et une nouvelle concurrence pour le batcub et les bateaux de croisière, inédit sur Bordeaux.Le plein de frissons ! Et une nouvelle concurrence pour le batcub et les bateaux de croisière, inédit sur Bordeaux.

Le dernier conseil de Bordeaux Métropole le 27 mars dernier a décidé de remettre tout à plat en matière de transport sur l’agglomération, il ne fait aucun doute que les Gondoles Bordelaises y trouveront toute leur place.


POISSON D'AVRIL !

Info du 2 avril 2021

La tradition du 1er Avril est de faire une farce à ses amis. La presse écrite, télévison ou autres médias participent fortement à cette coutume. La plaisanterie d'accrocher un poisson au dos des lecteurs du média-web AquitaineOnline était encore difficilement réalisable.

Merci et bien à vous.

L'équipe AquitaineOnline.

poisson avril


 

Articles similaires

Nouvelle-Aquitaine : mobilisation générale en faveur du tour... L’enjeu est important pour notre territoire, et pour travailler à un avenir plus écologique et plus "slow-tourisme". La région Nouvelle Aquitaine reçoit, bon an mal an, 27 millions de visiteurs, le to...
Bordeaux : favoriser un usage rationnel de la lumière en vil... Extinction des monuments municipaux à 23h et non plus 1h, sensibilisation des commerçants pour respecter de l’extinction des enseignes et des vitrines la nuit, la Ville de Bordeaux souhaite lutter con...
Bordeaux : l'inédite édition de Escale du livre 2021 L'Escale du livre fait découvrir la diversité de la littérature française et étrangère, graphique et jeunesse et celle de l’édition tant nationale qu’en régions, au travers d'un festival littéraire et...
Top 3 des plus belles idées de croisières au départ de Borde... Que ce soit pour se détendre ou pour faire du pays tout en profitant de l’atmosphère maritime, il n’y a rien de mieux qu’une croisière. Bordeaux n’est pas seulement la ville du vin, c’e...
Bordeaux : Exposition virtuelle Reconstruction(s) L'association Archimuse a mené une saison culturelle autour du patrimoine architectural de la Reconstruction suite à la Seconde Guerre mondiale. Afin d'assurer malgré tout la diffusion de son exp...