Bordeaux grandeur nature : une démarche de végétalisation de la ville

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Comment passer d’une ville minérale à une ville végétale ? Bordeaux enclenche sa reconquête végétale !
Comment passer d’une ville minérale à une ville végétale ? Bordeaux enclenche sa reconquête végétale !

Protéger, Renouveler, Planter, Participer, tels sont les maîtres mots de la saison #01 du programme de végétalisation de la ville de Bordeaux. Bordeaux enclenche sa reconquête végétale avec pour objectif que tout Bordelais ait un espace végétalisé à moins de 10 minutes à pied de chez lui.

Nombreux étaient ceux qui attendaient de voir comment Pierre Hurmic, le nouveau maire de Bordeaux, allez définir le cap de la politique verte de la métropole bordelaise.

« La nature en ville est essentielle pour se sentir mieux, respirer mieux, vivre mieux ensemble. Elle est également indispensable pour répondre à l’urgence climatique.
Et c’est naturellement que nous avons pour priorité de la replacer au cœur de notre cité.
La Ville de Bordeaux lance aujourd’hui la « série » Bordeaux grandeur Nature et présente la première saison d’un programme qui permettra au cours de ces prochaines années de passer d’une ville très minérale à une ville plus végétale et plus agréable à vivre.bordeaux Grandeur Nature 01
Avec Bordeaux grandeur Nature, l’équipe municipale porte une démarche très volontariste de reconquête végétale de la ville, articulée autour de 4 axes : protéger, renouveler, planter, participer.
Il s’agit de mettre en œuvre une stratégie globale de végétalisation, en structurant la ville autour d’une charpente verte. Celle-ci sera un bien commun des Bordelais, favorisera le lien social et permettra de lutter contre les îlots de chaleur urbains.
Nous tiendrons nos engagements de préserver de grands espaces naturels et de revoir les projets urbains pour tendre vers le zéro artificialisation.
Du côté de la végétalisation de l’espace public, parmi les nouveautés, nous allons planter des micro-forêts en cœur de ville, à la place d’espaces aujourd’hui imperméabilisés ainsi que des arbres fruitiers. Notre
stratégie se distingue également par l’implication des habitants, invités, partout où cela sera possible, à végétaliser l’espace public et privé, avec le soutien de la Ville.
Ainsi, notre objectif est qu’à l’issue de ce programme, tout Bordelais ait un espace planté à moins de 10 minutes à pied de chez lui ». explique Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux

Dès cette saison, trois politiques sont lancées par la Ville de Bordeaux, avec l’appui de Bordeaux métropole :

  1. le plan Nature en Ville : créer une charpente verte en plantant partout où c’est possible
  2. le plan « Végétalisons ensemble » : créer une boite à outils à destination des habitants
  3. le plan Canicule, d’un montant de 600.000€, qui s’alimente des deux précédents avec le déploiement accéléré de fontaines et de jeux d’eau.

156aolmc2020

Bordeaux grandeur Nature, c’est :

  • la mise en œuvre de nouveaux outils permettant d’amplifier la capacité à investir les lieux de plantation : un marché d’étude et d’assistance a été lancé pour accroitre le programme de plantation de la saison 2020/2021
  • une accentuation des plantations de type forestière soulignant la stratégie des « forêts
    en mouvement ». Ainsi, la première micro-forêt à Bordeaux implantée sur l’espace public en lieu et place d’une zone minérale dédiée au stationnement verra le jour à Bordeaux Sud.
  • la synergie naissante des acteurs de la Ville et un changement de vision autour de l’aménagement de l’espace public : des concessionnaires réseaux qui s’intéressent aux démarches de plantation et souhaitent partager leurs programmes de création et renouvellement de réseaux ; des déplacements de réseau perdant le statut de tabou.
158aolmc2020
157aolmc2020

Bordeaux grandeur Nature #saison1 :  les premières micro-forêts urbaines

Les forêts en mouvement s’inspirent du concept des jardins en mouvement créés par le paysagiste français Gilles Clément. Elles reposent sur l’idée de reconstitution d’espaces arborés fondés sur une dynamique naturelle, sur une coopération avec l’environnement en place et assurant la promotion d’espaces en perpétuelle évolution. Elles viennent modifier l’approche de la végétalisation de la ville, héritée des traditions du 19ème siècle, encore à l’œuvre aujourd’hui. Elles visent à restaurer une forme
de naturalité originelle et portent une dimension sociale forte.

Des micro-forêts urbaines, pourquoi ?

Un espace densément arboré de 100m2 en cœur de ville permet d’abaisser la température de 1°C dans les rues adjacentes, dans un rayon de 100 mètres, lors de pics de chaleur.

bordeaux Grandeur Nature 02
bordeaux Grandeur Nature 03
154aolmc2020

 

Articles similaires

La Réserve Naturelle Nationale de L’Etang de Cousseau La Réserve Naturelle Nationale de l’Etang de Cousseau se situe dans le département de la Gironde (33). Plus précisément, à 50 km à l’ouest de Bordeaux et à 3 km de l’océan Atlantique sur la commune de...
Appel à projet : "Un entrepreneur pour la Destination Parcs" La Fédération des Parcs naturels régionaux, 15 Parcs pionniers, dont le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, collaborent avec le Slow Tourisme Lab à la recherche d’un entrepreneur pour dévelo...
Le gemmage en forêt des Landes et de Gascogne Récupérer la résine des pins était une pratique courante au milieu du XIXe siècle dans les Landes de Gascogne. A cette époque a forêt des pins de Gascogne était le pôle d'une intense activité et la ré...
Adaptation des forêts au changement climatique La forêt en France métropolitaine a doublé sa surface en un siècle et demi, pour autant, ce lieu de biodiversité rassemblant 136 essences forestières, 73 espèces de mammifères et 120 espèces d’oiseaux...
Podcast : les Rencontres WOODRISE 2020 à Bordeaux Mesurez-vous l’importance du bois pour le tournant écologique ? Son utilisation dans la construction et les innovations qui vont avec - et bien d’autres usages - la filière économique qu’il const...