Bordeaux : un nouveau chantier de refit de yacht

Le yacht Ice Angel vient d’arriver au ponton de la Cité du Vin
Le yacht Ice Angel vient d’arriver au ponton de la Cité du Vin

La filière refit bouge sur le port de Bordeaux et les chantiers se succèdent. Après le YERSIN (toujours présent), et le BOUGAINVILLE, c’est au tour du yacht ICE ANGEL de se présenter sur les quais bordelais.

Le yacht ICE ANGEL est arrivé hier (NDLR le lundi 12/10/2020) sur le ponton de la Cité du Vin, avant son entrée dans les bassins à flot, sur le pôle naval du Port de Bordeaux, pour un hivernage au cours duquel seront réalisés divers travaux de refit, coordonnés par le chantier NAUTECH.

Le ICE ANGEL est un yacht de 60 mètres de long, construit en 2009 par le chantier normand CMN. Il dispose de 6 cabines, pour une capacité de 12 passagers, et 14 membres d’équipage.

Le navire est arrivé à Bordeaux aujourd’hui en fin de journée et stationne sur le ponton de la Cité du Vin. Il y restera une quinzaine de jours avant son entrée dans les bassins à flots, sur le pôle naval du Grand Port Maritime de Bordeaux, pour y être asséché (mis hors d’eau) en forme de radoub n°1, en vue de divers travaux de maintenance et de refit, sous la coordination du chantier NAUTECH.

Créé en 1996 à Marseille, NAUTECH est l’un des plus vieux chantiers français dédié à l’industrie du yachting, offrant son expertise technique, ses compétences en matière de gestion de projets et le savoir-faire spécifique de ses salariés, principalement en maîtrise d’oeuvre. Spécialisé dans le refit, la transformation et la réparation yachts, NAUTECH GROUP dispose de deux chantiers, à la Ciotat et dans les Caraïbes.

Pour le refit du yacht ICE ANGEL, NAUTECH a fait le choix du GPMB, idéalement positionné sur la façade atlantique, et doté d’infrastructures parfaitement adaptées pour cette opération.
Les travaux devraient durer 6 mois environ.

Le Port de Bordeaux

Idéalement positionné sur la façade atlantique, le port de Bordeaux traite une grande diversité de flux de marchandises : pondéreux, conteneurs, vracs énergétiques, vracs agroalimentaires, et de passagers notamment croisiéristes. Ses 7 terminaux portuaires, répartis sur l’estuaire de la Gironde (Le Verdon, Pauillac, Blaye, Ambès, Grattequina, Bassens et Bordeaux – Port de la Lune) font du port de Bordeaux, un outil efficace et polyvalent au service de l’économie du grand Sud-Ouest et d’un hinterland élargi.

Il confirme son rôle de « territoire catalyseur d’innovation » au service des stratégies territoriales, nationales et européennes, qui se concrétise notamment dans le numérique (VIGIEsip et GIRONDE XL 3D) et par une vision intégrant pleinement les enjeux de biodiversité et de transition énergétique (PÉÉPOS et H2 Bordeaux).

Le port de Bordeaux, c'est également un pôle d’excellence en maintenance et réparation maritimes, un acteur majeur dans l’économie circulaire grâce aux milliers de tonnes de matériaux de seconde vie réinjectés dans les processus industriels.
L'activité du port de Bordeaux est à l'origine de plus de 4 900 emplois directs, répartis dans 200 établissements.

Articles similaires

éstba : première année de la Classe égalité des chances Au sein de l’éstba (école supérieure de théâtre de Bordeaux Aquitaine), le programme Égalité des chances a pour ambition de faire découvrir les écoles d’enseignement supérieur de théâtre aux jeunes qu...
Concours Complet Equitation : les 5 Etoiles de Pau Pau fait partie du club très fermé des CCI5*L, qui comprend seulement six compétitions du plus haut niveau existant dans le monde,Pau fait partie du club très fermé des CCI5*L, qui comprend seulement ...
L'idée du slow tourisme et le pratiquer Les balades à Bordeaux, autour et en Nouvelle-Aquitaine ! C'est aussi une façon de parler de "Slow tourisme", ou plutôt de le pratiquer, d'entrer en contact avec l'idée... concrètement. Le slow t...
Saint-Denis de Pile : Festival Pile de Drôles Depuis plus de 20 ans, MKP promène l’art et la culture dans le Libournais, dans un esprit de découverte et de partage. L'équipe de l'association MKP-MusiK à Pile organise et maintient la première...
Bordeaux : les Puces Bordelaises Bien sûr, il y a celles de St-Ouen (reconnues au patrimoine culturel immatériel)… Et depuis il y a celles de Bordeaux. On ne présente plus l’édition des Puces Bordelaises ! Plébiscité par les brocs, l...