La Huitième couleur : nouvelle pièce au Petit Théâtre de Bordeaux

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Laissez vous embarquer dans une danse céleste au coeur de l'arène.
²Laissez vous embarquer dans une danse céleste au coeur de l'arène.

Un spectacle inédit ouvre l'année 2020 au Petit Théâtre! à Bordeaux. Dans La Huitième couleur, Éric Sanson, comédien voué à la flamme intarissable du théâtre, partage pour la première fois la scène avec Concha Castillo, danseuse et chorégraphe flamenca.

 
Sur la scène du Petit Théâtre, les deux artistes bordelais nous embarquent pour une danse céleste au cœur de l’arène. Dans La Huitième couleur, ils nous embarquent pour une danse céleste au cœur de l’arène. Éric Sanson valse avec les mots d’Yves Harté, quand Concha Castillo nous envoûte avec sa gestuelle aiguisée.

AFFICHE LA HUITIÈME COULEURL’Homme face à son destin : la mort.
Un torero face à un taureau.

La pièce convoque des figures légendaires de la tauromachie : Paquirri, Curro Romero, Belmonte, El Cordobés. Dans l’arène, les matadors viennent affronter leurs peurs et défier la vie. Ils triomphent et sortent glorieux du combat ou y succombent.

Sur la scène, la danse est l’expression de l’incarnation du taureau et de l’homme à la fois, sans cesse confrontés, sans cesse réunis. Les deux opposants s’expriment dans le Flamenco puissant, rythmé, rituel et guerrier. Un double combat pour passer de l’ombre à la lumière, ou disparaître, à jamais.

EXTRAITS DE LA PIÈCE

« Il est torero parce qu’il est vêtu de lumière. Alors, la peur s’avance et vient se loger dans un pli, au creux de l’aine, sous le ventre, ou dans la gorge (...). N’importe quel adolescent de Camargue, des Landes, de Salamanque ou d’Andalousie devient torero avec son pantalon acheté à un matador qui n’en voulait plus et qui lui a légué sa peur. »

« Les toreros gitans sont aveugles et sourds (...) Dans leurs costumes de reclus, ils ont la folle humilité de ne ressembler à personne. Dans leurs désastres, qui sont nombreux, ils gardent une impassibilité pharaonique. Tuer un toro ne les concerne pas vraiment. Ce monde n’est pas le leur. Ils sont là, dans un soir doux comme un vol d’hirondelles, pour donner une passe qui leur ouvre les portes du ciel. »

AUTEUR / Yves Harté

Yves Harté est né à Saint Sever, dans les Landes, au milieu du siècle dernier, entre un terrain de rugby et des arènes. Il en faut moins pour qu’une culture locale devienne les débuts d’un monde. Son autre passion dès l’enfance fut les livres, soit une propension à inventer des univers.

Plus tard journaliste et reporter (Prix Albert Londres 1990), il s’efforça de naviguer entre ses deux caps opposés. La Huitième couleur a été l’exercice qui lui permit de réunir au mieux ses aspirations contraires, entre carnet de route et après-midi rêvés.

La Huitième couleur 2020a

ARTISTES

Éric Sanson

Le comédien Éric Sanson, né entre les vignes bordelaises, est voué à la flamme intarrissable du théâtre. Son élan spontané s’érige sur le travail, la rigueur, la persévérance. Sa passion l’engage vers un Théâtre d’auteur. Il cultive le don de donner vie aux mots avec cette singulière sensualité.

Fondateur du « Petit Théâtre » à Bordeaux où il se produit, Éric Sanson incarne de mythiques personnages dont Pilate, Cyrano, Don Quichotte, Gauguin ou encore Casanova. Il travaille ses textes, se passionnant d’auteurs incontournables tels Dino Buzzati, Louis-Ferdinand Celine, Michel Suffran, Oscar Wilde, joue régulièrement Profondes joies du vin de Charles Baudelaire et Henri Duboscq.

Concha Castillo

La danseuse Concha Castillo, riche de sa culture flamenca, intègre dans ses créations des apports d’autres disciplines. Créant des passerelles artistiques, elle ne cesse d’explorer, encore et toujours, les chemins de la création et de l’interprétation.

Elle vient du Flamenco classique, dépouillé, dont elle en a digéré les codes et les fondements, mais tout lui est nécessaire et rien ne saura combler son désir de créer, d’inventer, de surprendre : ce qui l’amène à s’abreuver à d’autres sources d’expression telles que la danse contemporaine, le butô, le théâtre, le chant, la mise en scène, la poésie, la peinture !

La Huitième couleur 2020b

À découvrir du 9 janvier au 28 mars 2020
Tous les jeudis, vendredis et samedis, à 20h30.
En savoir plus sur www.facebook.com/lepetittheatrebordeaux

C'est où ?

 

Articles similaires

Roméo et Juliette arrivent au Grand-Théâtre de Bordeaux Après leurs incroyables prestations la saison dernière tant en scène qu’en récital, Nadine Sierra et Pene Pati, se retrouvent pour interpréter le titre-phare de Gounod ! Un événement très attendu… ...
Andernos : "Les Chatouilles" au Théâtre la Dolce Vita Première représentation théâtrale "Les Chatouilles ou la danse de la colère" au Théâtre La Dolce de Andernos. Ce spectacle contemporain remporte un grand succès et a été récompensé par un Molière, et ...
Danse avec les poules, au Théâtre des Quatre Saisons Gradign... "Danse avec les poules" est une création atypique qui mêle arts du cirque et clown de théâtre, pour tout public et mise en scène par Adèll Nodé-Langlois. Avec une clowne et une équipe de huit poules, ...
Goupil : théâtre, musique et langue des signes Réécriture pleine d’humour du célèbre Roman de Renart, ce spectacle propose de redécouvrir les aventures du rusé Goupil, jamais à court d’idées pour ridiculiser le loup Ysengrin. Pour ce conte lumineu...
"On n'a jamais vu une danseuse étoile noire à l'Opéra de Par... Quatre interprètes-danseurs accompagnés d’un musicien prennent la parole sur la question de nos différences. Dans un dialogue théâtral et chorégraphique, ponctué de musique et de vidéos, ils clashent ...