Ariodante à l'Auditorium de Bordeaux

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Lointain avatar de l’Orlando furioso de l’Arioste, Ariodante conte les amours contrariées de Ginevra, princesse d’Ecosse, avec le fameux et valeureux Ariodante
Lointain avatar de l’Orlando furioso de l’Arioste, Ariodante conte les amours contrariées de Ginevra, princesse d’Ecosse, avec le fameux et valeureux Ariodante

Marc Minkowski et les Musiciens du Louvre retrouvent à l'Auditorium de Bordeaux Ariodante, chef-d’œuvre de Haendel, 21 ans après leur enregistrement de référence ! Opéra en 3 actes donné en 1735 dans un Covent Garden fraîchement construit, .....

.....  Ariodante séduit ses contemporains, mais devra cependant attendre la renaissance baroque au XXe siècle pour s’imposer définitivement. 

En 1998, Marc Minkowski – à la tête des Musiciens du Louvre – en propose une version avec, dans le rôle titre, Anne Sophie von Otter qui deviendra un enregistrement de référence. Plus de 20 ans plus tard, c’est avec la mezzo-soprano Marianne Crebassa que le chef renouvellera son interprétation de l’oeuvre. Opéra qui sera donné 2 fois en version de concert à l’Auditorium de Bordeaux les 28 et 30 novembre prochains.

UN OPERA MAJEUR DE HAENDEL

Lointain avatar de l’Orlando furioso de l’Arioste, Ariodante conte les amours contrariées de Ginevra, princesse d’Ecosse, avec le fameux et valeureux Ariodante. C’est en 1735 que Haendel donne naissance à ce Dramma per musica, premier spectacle programmé dans un Covent Garden flambant neuf à Londres, avec pour objectif de faire de l’ombre à la star de l’époque Farinelli (le rôle-titre ayant été écrit pour son concurrent le castrat Carestini). Cet opera seria, flirtant avec le bel canto, figure parmi les plus inspirés du compositeur, romantique bien avant l’heure, enchaînant les arias tantôt lumineuses ou sombres avec virtuosité.

21 ANS APRES MARIANNE CREBASSA REPREND LE FLAMBEAU

De cette partition foisonnante, Marc Minkowski publie en 1998 avec Les Musiciens du Louvre un enregistrement qui devient une référence, avant de la faire entrer au répertoire de l’Opéra de Paris. Anne Sofie von Otter enchante le public dans le rôle-titre, et la critique est unanime :Ariodante

« Anne Sofie von Otter est ici sans faiblesse. Ce qu’elle fait de la série d’airs sublimes est à peine descriptible » (….) Un « Con l’ali di costanza » d’anthologie »… »un « Scherza infida » à faire pleurer les pierres » (… ) -  OPERA INTERNATIONAL – 1998 (source operabaroque.fr)

« Nul doute que l’aventure Ariodante restera à jamais un signe fort dans la trajectoire du chef baroque français Marc Minkowski. Avec cet enregistrement, le chef des Musiciens du Louvre signe une réussite historique. - TELERAMA - 1998

21 ans plus tard, le chef reprend la baguette et lance le défi du rôle-titre à la mezzo-soprano Marianne Crebassa, au sein d’une distribution intégralement renouvelée, avec notamment la soprano roumaine Ana Maria Labin, que les Bordelais retrouveront dans la Trilogie Mozart / Da Ponte, et le fascinant contre-ténor russe Yuriy Mynenko, afin d’offrir au public une approche renouvelée de cette perle baroque. Sous sa direction, les artistes du Choeur de l’Opéra National de Bordeaux mêleront leur voix aux instruments d’époque des Musiciens du Louvre, dans une version de concert.

MARIANNE CREBASSA - Mezzo-Soprano

Marianne Crebassa compte aujourd’hui parmi les chanteuses les plus prisées. Elle est régulièrement invitée à interpréter des rôles emblématiques, sur les plus grandes scènes d’opéra dans le monde : Cherubino (Le Nozze di Figaro) à la Scala de Milan, au Berliner Staatsoper, au Wiener Staatsoper, à Amsterdam, Cecilio à la Scala de Milan, Sesto (La Clemenza di Tito) à l’Opéra de Paris et à Salzbourg, Irene (Tamerlano) à la Scala, le rôle-titre de Fantasio à l’Opéra Comique, Stephano (Roméo et Juliette) et Dorabella (Cosi fan tutte) à Chicago.

Durant la saison 2019/2020, Marianne Crebassa fait ses débuts au MET en Cherubino, se produit à Chicago dans le rôle de Rosina (Il Barbiere di Siviglia) ainsi qu’à Vienne et Berlin pour de nouvelles productions de Cosi fan tutte. Elle chante également sa première Ariodante avec les Musiciens du Louvre en tournée (version concert) ou encore la 3ème symphonie de Mahler avec Esa-Pekka Salononen à la Philharmonie de Paris.MARIANNE CREBASSA 02

Marianne Crebassa enregistre exclusivement pour Erato. Son second opus, « Secrets », disque de mélodies enregistré avec Fazil Say et sorti fin 2017, a reçu un « Gramophone Award ». Ensemble, ils ont prolongé leur collaboration sur scène et donné des récitals notamment à la Scala, au Festival de Salzbourg, au Théâtre des Champs-Elysées, à la Elbphilharmonie de Hambourg.

A seulement 21 ans, alors étudiante en musicologie, chant et piano dans sa ville natale de Montpellier, elle est engagée par l’opéra en tant que soliste dans Manfred de Schumann. En 2010, à la suite de son interprétation d’Isabella Linton (Wuthering Heights de Herrmann) au Festival Radio France et Montpellier, elle intègre pour une durée de deux ans l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris. Elle y chante Orphée (Orphée et Eurydice de Gluck), Ramiro (La Finta Giardiniera) et se produit dans Lulu, Rigoletto et Madame Butterfly sur la grande scène de l’Opéra Bastille.

A peine ses études terminées, elle fait ses débuts au Festival de Salzbourg dans Tamerlano (Irène) sous la direction de Marc Minkowski et aux cotés de Placido Domingo ; elle y est à nouveau invitée pour Cecilio puis se voit confier en 2014 le rôle-titre de la création de Marc-André Dalbavie, Charlotte Salomon. La saison 2016/2017 de Marianne Crebassa est marquée par la sortie de son premier album ‘Oh, Boy !’, unanimement salué par la critique, ainsi que par sa Victoire de la Musique dans la catégorie Artiste Lyrique de l’année 2017.

Lors de la saison 2017/2018, elle est notamment invitée par Daniel Barenboim à célébrer le centenaire de Debussy et donne des concerts avec la Staatskapelle, un récital à la Pierre Boulez Saal et chante sa première Mélisande.

Sa saison 2018/2019 est marquée par de grands rôles : Orphée (Orphée et Euridyce) à l’Opéra Comique, Angelina (la Cenerentola) à l’Opéra national de Paris et à la Scala ainsi que Rosina à Berlin. Elle se produit également en concert avec l’Orchestre national de France, l’Orchestre de Paris, le Wiener Sinfoniker, le Chicago Symphony Orchestra, ou encore dans le cadre de festivals tels que le Mozart Festwochen ou le Festival de Saint-Denis. Elle a récemment été invitée au concert d’ouverture du 50ème Mostly Mozart Festival à New York et a fait en 2017 des débuts remarqués aux BBC Proms.

LES MUSICIENS DU LOUVRE

Fondés en 1982 par Marc Minkowski, Les Musiciens du Louvre font revivre les répertoires baroque, classique et romantique sur instruments d’époque. Depuis trente ans, l’Orchestre s’est fait remarquer pour sa relecture des oeuvres de Haendel, Purcell et Rameau, mais aussi de Haydn et de Mozart ou plus récemment, de Bach et de Schubert. Il est également reconnu pour son interprétation de la musique française du 19e siècle : Berlioz (Les Nuits d’été, Harold en Italie), Bizet (L’Arlésienne), Massenet (Manon, Cendrillon)...

MUSICIENS du LouvreSubventionnés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne Rhône-Alpes), soutenus par plusieurs entreprises (Air Liquide, Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes, Fondation Suez), Les Musiciens du Louvre développent de nombreux projets pour partager la musique avec tous les publics sur le territoire régional.

Parmi ses récents succès lyriques comptent, Le Bourgeois Gentilhomme (Montpellier, Versailles, Pau), Manon (Paris), Orfeo ed Euridice (Salzbourg, Paris, Grenoble), Les Contes d’Hoffmann (Baden- Baden, Brême), La Périchole (Bordeaux), Le Nozze di Figaro (Wien, Versailles), Don Giovanni (Versailles), Così fan tutte (Versailles), Alceste (Paris) ou Der fliegende Höllander de (Versailles, Grenoble, Wien).

La saison 2019-2020 fait la part belle à l’opéra. Marc Minkowski en dirigera trois : La Périchole (Offenbach), Ariodante (Haendel) et Mitridate (Mozart). La musique sacrée sera aussi à l’honneur. Sous la baguette de Marc Minkowski, La Passion selon saint Jean (Bach) et Le Messie (Haendel) partiront en tournées européennes tandis que Francesco Corti dirigera le Stabat Mater (Pergolesi) à Grenoble.

Après l’intégrale des Symphonies londoniennes de Haydn (naïve, 2010) et celle des Symphonies de Schubert (naïve, 2012), le coffret Vaisseau fantôme de Dietsch / Wagner (naïve, 2013) et Bach, Johannes-Passion, (Erato, 2017), sortent deux CD cette saison : La Périchole d’Offenbach (Bru Zane) à l’été 2019 puis, au printemps 2020, la Messe en ut de Mozart (Pentatone).

AUDITORIUM DE L’OPERA
jeudi 28 novembre 2019 - 20h00 / samedi 30 novembre 2019 - 20h00
de 45 à 90 € - Durée : 3h40 environ - possibilité tarifs jeunes (-50%) et tarifs réduits – voir conditions sur le site de l’Opéra National de Bordeaux

Articles similaires

Andernos : Cabanes en fête au port ostréicole "Cabanes en fête" est une magie ! ... Une ambiance simple et chaleureuse, un moment insolite et festif que cette fête de l'huître en hiver. Venez célébrer le mariage des huîtres du Bassin d'Arcachon e...
Qualité Tourisme et Plages Landaises Le Comité Départemental du Tourisme des Landes (CDT) et le Syndicat Mixte de Gestion des Baignades Landaises (SMGBL) ont élaboré un nouveau référentiel Qualité Tourisme™ spécifique aux Plages qui vien...
Le goût des rencontres sur le Val de l’Eyre Suite au succès rencontré par l’édition 2018, l’Office de Tourisme du Val de l’Eyre met à nouveau les petits plats dans les grands pour les Fêtes de fin d’année et renouvelle, en partenariat avec les ...
Pessac-Léognan : berceau des Grands vins de Bordeaux Sur le très ancien territoire des Graves de Bordeaux, jadis "Banlieue Prévôtale", est née en septembre 1987, l'Appellation d'Origine Contrôlée "Pessac Léognan". Berceau du vignoble bordelais. Du ...
Ce week-end, on skie au Val d'Azun et au Pont d'Espagne... Les 23 et 24 novembre, l'Espace Nordique du Val d'Azun ouvrira de manière anticipée 60% de son domaine, pour le ski de fond, les raquettes et la luge, avant une ouverture définitive à compter du 30 no...