Hôpital Haut-Lévêque : inauguration de l'Hôpital de mon Doudou

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
L'hôpital de mon doudou : pour rassurer les enfants hospitalisés
L'hôpital de mon doudou : pour rassurer les enfants hospitalisés

Chaque année, près de 3 millions d’enfants sont hospitalisés en France, dont 60% pour un geste ou un examen chirurgical. Face à ce constat, l’Association PharmaVie qui regroupe 600 pharmacies PharmaVie en France a décidé de les aider et les rassurer dans leur parcours à l’hôpital.

Le 21 novembre dernier a eu lieu à l’Hôpital Haut -Lévêque à Pessac (CHU de Bordeaux), l’inauguration du 7ème Hôpital de mon doudou en présence de Madame Anne Moulin, Directrice Groupe Hospitalier Sud CHU de Bordeaux, du Professeur Jean-Benoit Thambo, chef du Service des Cardiopathies Congénitales de l’Hôpital Haut-Lévêque et Président de l’Association Les Liens du Coeur, de Monsieur Franck Raynal, Maire de la Ville de Pessac et de Madame Marie-Claude Santini, Présidente de l’Association PharmaVie.

La comédienne Marie-Christine Adam, marraine de l’Hôpital de mon Doudou, célèbre pour son rôle de la maman du docteur Laure Olivier dans la série Sous le soleil était également présente pour couper le ruban. Les films "Les 3 frères" ou "Hors de prix" font partie de sa filmographie et plus récemment nous la retrouvons dans la série "Nina" sur TF1.

pharmavie bordeaux 15

Un mini hôpital qui rassure enfants et parents

Depuis 2015 et la première ouverture au Centre Hospitalier de Cannes en collaboration avec la Protection Civile, l’Association PharmaVie met en place un dispositif  d’accompagnement personnalisé pour les enfants : L’Hôpital de mon Doudou. Dans le cadre d’un partenariat avec l’Hôpital Haut-Lévêque de Pessac (CHU de Bordeaux), l’Association Les Liens du Coeur, et en coordination avec l’équipe médicale et soignante, un projet de rénovation du service de cardiopathies congénitales quicaccueille 180 enfants par mois a été mis en place. Ce dispositif permet à présent aux jeunes patients de bénéficier d’un espace d’attente et de jeux confortable et rassurant qui réduit l’anxiété inhérente au parcours de soins que l’enfant devra vivre.

Chaque enfant entrant à l’hôpital se verra remettre un ours Toudou qui l’accompagnera durant tous ses soins et sur lequel le personnel soignant pourra mimer les gestes futurs. Cette aire de jeu ludique et colorée, financée et aménagée au sein de l’hôpital par l’Association PharmaVie, a pour but d’aider les enfants âgés de 2 à 11 ans à relativiser la période d’hospitalisation. Le coût de l’installation est d’environ 50 000€ et est financé dans sa globalité par l’Association PharmaVie et pour Bordeaux avec une participation de l’Hôpital Haut Lévêque lui-même pour les travaux de gros oeuvre.

L’accueil du service de cardiopathies congénitales

Afin d’améliorer les conditions d’accueil, la qualité de vie des enfants hospitalisés et éviter l’isolement, la salle d’accueil du service de cardiopathies congénitales a été totalement repensée. Dans ce bureau, le personnel soignant accueille les familles afin de remplir les dossiers d’admission, échanger avec eux et ausculter l’enfant. C’est dans cette première sall que l’Hôpital de mon Doudou a été implanté. C’est aussi ici que l’ours Toudou est offert à tous les enfants par le personnel soignant.

Dans cet espace coloré, une vitrine de Toudous veille sur la salle. On y retrouve une table d’auscultation factice, des radios des doudous et des meubles de rangement sur mesure pour les infirmières. Des visuels maladous et Toudou sont également présents dans cet espace afin de créer un réel univers « L’Hôpital de mon Doudou ».

pharmavie bordeaux 2

Une salle de jeux joyeuse et ludique

La salle de jeux a également été réaménagée avec des couleurs vives pour en faire un endroit confortable et reposant. Les enfants peuvent évoluer dans cette salle et les parents peuvent patienter seuls pendant que leur enfant est au bloc opératoire.

L’espace de jeux accueille également les enfants qui sont en convalescence à l’hôpital suite à une chirurgie et leur permet de sortir de leur chambre pour un moment de détente. On y retrouve aussi un espace restauration pour de petits moments en famille. L’espace décoré à l’effigie de Toudous et des maladous rend le lieu plus joyeux avec un mobilier adapté aux petits et aux grands.

Une salle de détente pour plus d’intimité

Pour que chaque famille puisse trouver un peu d’intimité, la salle détente est conçue comme un cocon avec un mobilier confortable et adapté à tous. Les mamans et papas peuvent y retrouver leur petit en toute sérénité pour un moment de câlin en famille.

A propos de l’hôpital cardiologique du Haut-Lévêque à Pessac : Le CHU de Bordeaux propose sur le site de l’hôpital cardiologique du Haut- Lévêque la prise en charge des cardiopathies du foetus, de l’enfant et de l’adulte. Cette unité spécialisée permet d’optimiser la prise en charge de ces patients et de leur faire profiter d’un environnement et d’un plateau technique unique en Europe : pour favoriser une prise en charge optimale, l’ensemble des spécialités est rassemblé autour du patient porteur de cardiopathie congénitale de l’âge foetal à l’âge adulte. Le département de prise en charge des pathologies cardiaques congénitales regroupe les spécialités et les disciplines qui font la réputation du centre de cardiologie du Haut-Lévêque en orientant et spécialisant leur thématique vers le patient congénital : Le CHU de Bordeaux assure la totalité des interventions cardiaque de l’enfant et de l’adulte mais également néonatales y compris les malformations cardiaques congénitales plus complexes avec des résultats équivalents à ceux des centres internationaux.

Vous pouvez soutenir l’Hôpital de mon Doudou en faisant un don sur le site www.associationpharmavie.fr et contribuer à l’ouverture de nouveaux hôpitaux de mon doudou en France.

don doudou chu

Association Les liens du coeur

Créée en 1994, l’association LES LIENS DU COEUR a la particularité de réunir des médecins et des soignants, des parents, des patients, des entreprises et de nombreux bénévoles… Tous unis et mobilisés pour accompagner les familles et leur enfant atteint d’une pathologie cardiaque à mieux vivre la maladie. Au coeur de ses missions : la présence aux côtés des patients et l’aide et le soutien aux familles.

Association PharmaVie

Fondée en 1988, l’Association PharmaVie (baptisée au départ Plus Pharmacie) est au coeur du système de santé ; elle oeuvre sans relâche pour l’amélioration de la prise en charge des patients, et prône l’éthique et l’engagement de ses pharmaciens. PharmaVie, ce sont 600 pharmacies réparties sur l’ensemble du territoire français, près de 3 500 pharmaciens et 6 000 collaborateurs, qui oeuvrent chaque jour pour la santé de tous. Une nouvelle génération de pharmaciens, engagés et dynamiques, qui conjuguent conseils, services, nouvelles technologies... pour une prise en charge personnalisée, au plus près des préoccupations de ses clients. Nommée en 2017, la présidente de l’Association, Marie-Claude Santini, est entourée par une équipe dynamique composée de Gilles Conan, Catherine Etienne, Pierre-Alexandre Mouret (membre d'honneur), Jean Fabre (membre d’honneur), Elodie Semelier (secrétaire générale et chargée de projets) et Marie-Christine Adam (comédienne et marraine du projet « L’Hôpital de mon Doudou »). L’Association PharmaVie mène depuis trente ans différentes missions de santé publique ; elle est notamment fortement engagée dans la lutte contre le sida depuis de nombreuses années. En effet en 1992, l’émission phare de Christophe Dechavanne « Ciel mon mardi! » se fait le relais d’une campagne intitulée « Sortez couverts ». Dans la foulée le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et Christophe Dechavanne soutiennent l’Association PharmaVie lorsque l’idée du « Préservatif à 1 franc » est lancée. L’Association porte également de nombreux projets autonomes, comme « L’Hôpital de mon Doudou », centré sur l’accueil personnalisé des enfants hospitalisés dont le premier a été inauguré au Centre Hospitalier de Cannes en 2015 en collaboration avec la Protection Civile de Canne. Depuis 5 structures ont vu le jour : Paris (Hôpital Robert Debré et Hôpital Necker), Tours, Albertville, Toulouse et prochainement à Perpignan, Marseille, Nancy…

Articles similaires

Innovation : un masque de ventilation aux prématurés Un masque de ventilation plus performant pour les prématurés a été conçu au CHU de Bordeaux avec le soutien de la SATT Aquitaine Science Transfert. Cette innovation a été licenciée à l’entreprise fran...
Clinique d’Arcachon : focus sur le pole orthopédie Forte d'une équipe de 4 praticiens complémentaires, spécialistes de l'appareil loco-moteur, la Clinique d'Arcachon propose aux habitants du territoire une offre complète, moderne et particulièrement q...
Dons d'ovocytes et de spermatozoïdes : le point en Nouvelle ... Plus de 3000 couples concernés par une infertilité médicale s’inscrivent chaque année pour bénéficier d’un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes1. Si le nombre de dons ne permet pas encore de répondre a...
CHU : on est bien soigné à Bordeaux Le journal Le Point du 23 août 2018 place le CHU de Bordeaux en 2ème position parmi les 50 meilleurs hôpitaux publics de France sur 582 hôpitaux sollicités. Cette deuxième placemet en évidence la dyna...
Maladies rares : au-delà du regard des autres au CHU de Bord... En 2018, pour la première fois en France, la Filière Nationale de Santé AnDDI-Rares va s’adosser à une tournée théâtre-débat intitulée «Ecoute donc voir…» sur le thème du regard des autres…, avec le s...