Bordeaux : objectif zéro plastique

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Gobelets, sacs, touillettes, cotons-tiges, pailles...Chaque année, les pays de l'Union européenne produisent près de 25 millions de tonnes de déchets en plastique.
Gobelets, sacs, touillettes, cotons-tiges, pailles...Chaque année, les pays de l'Union européenne produisent près de 25 millions de tonnes de déchets en plastique.

Le plastique est devenu aujourd’hui une véritable source de pollution, tant dans son utilisation (rejet dans la nature, effets sur la santé) que dans sa production fortement émettrice de gaz à effet de serre. A Bordeaux, plusieurs actions concrètes ont déjà été engagées pour ....

.... bannir son usage, notamment dans les cantines scolaires et les crèches. Un plan plus général regroupant de nombreuses mesures est proposé au conseil municipal du 20 novembre 2019, pour aller encore plus loin que la règlementation actuelle.

Volonté forte

La Ville de Bordeaux a déjà remplacé il y a près de deux ans par de la vaisselle en verre, toutes les assiettes et gobelets en copolyester plastique des restaurants de ses 105 écoles. Depuis la rentrée de septembre 2019, des pichets inox remplacent les pichets plastique. Dans le même temps, des barquettes en cellulose biocompostables se substituent aux barquettes plastique pour la livraison des repas dans les restaurants scolaires. Des expérimentations sont aussi en cours afin d’élaborer de nouvelles méthodes de cuisson sous vide en bacs inox. Les crèches n’utilisent plus depuis 2010 de biberons en plastique.bordeaux zero plastique 02

En avril 2019, le conseil municipal votait une motion réaffirmant le souhait de la Ville de multiplier dès 2020, les pratiques écoresponsables notamment dans ses services au travers des achats : supprimer les objets en plastique à usage unique (touillettes, pailles, gobelets) dans tous les services municipaux (beaucoup délaissent déjà les bouteilles plastique ou les couverts jetables au profit de couverts en bois), continuer à réduire considérablement l’utilisation des plastiques dans les cantines scolaires et restaurants municipaux, sensibiliser habitants et restaurateurs aux enjeux de la suppression des plastiques à usage unique. Une expérimentation de couches compostables sera menée dans les crèches en 2020.

8 familles d’action

L’ampleur de la pollution justifie l’adoption de mesures complémentaires pour réduire encore la consommation de plastique à la source. Au-delà de la stricte application de la réglementation, la Ville de Bordeaux souhaite multiplier les initiatives volontaristes, destinées à sensibiliser les citoyens, mobiliser les entreprises, les administrations, les associations, avec l’objectif d’accompagner les transitions et impulser des modifications de comportements.

Un plan d’action engageant l’ensemble des activités de la collectivité a été élaboré autour de 8 axes, reflétant la multiplicité des leviers dont la Ville dispose pour réduire cette pollution et faire progresser les alternatives :

  • action 1 : proscrire les produits plastique à usage unique dans les achats publics (vaisselle jetable, bouteilles, barquettes, capsules, touillettes, etc.).
  • action 2 : encadrer (sensibiliser et restreindre) l’utilisation de produits plastiques jetables dans l’espace public.
  • action 3 : conditionner les aides financières versées notamment aux associations à un engagement dans une démarche zéro plastique.
  • action 4 : promouvoir les solutions alternatives (emballages réutilisables, vente en vrac et consigne). Développer les fontaines à eau dans l’espace public, proposer des gobelets réutilisables consignés dans les lieux publics, ainsi qu’aux cafés et commerces de la ville pour la vente à emporter, expérimenter un service de prêt de vaisselle réutilisable pour les événements et manifestations culturelles, etc.
  • action 5 : organiser ou accueillir des événements sportifs, manifestations culturelles et festivités « zéro plastique ».
  • action 6 : sensibiliser la population (écoles, associations) et les professionnels (hôtellerie, tourisme, restauration, etc.).
  • action 7 : développer l’éco-exemplarité de la collectivité (bureau ou extérieur : gobelets de machines à café, dosettes, goodies, gobelets jetables, vaisselle jetables, touillettes, pailles, plateaux, repas, barquettes, bouteilles d’eau, etc.). Réduire puis éliminer le plastique à usage unique dans tous les établissements recevant du public : crèches, cantines, structures d’accueil jeunes enfants, EPHAD, équipements sportifs, musées, etc. Supprimer progressivement le recours à des objets promotionnels en plastique.
  • action 8 : évaluer et communiquer régulièrement sur l’avancement de la démarche.

Articles similaires

Esclavage : Bordeaux poursuit le travail de mémoire L’ONU a fixé au 2 décembre la Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage*. La Ville de Bordeaux s’associe à cette commémoration. Premier port colonial et troisième port négrier entre le 17...
Exposition Desposesión (Dépossession) de l'artiste Argentine... Pour Silvana Gallinotti, Paula Costantino et Alexandre Troquart, cette exposition est l’opportunité parfaite pour parler de la "réappropriation" du corps et du plaisir depuis un point de vue féminin. ...
Ariodante à l'Auditorium de Bordeaux Marc Minkowski et les Musiciens du Louvre retrouvent à l'Auditorium de Bordeaux Ariodante, chef-d’œuvre de Haendel, 21 ans après leur enregistrement de référence ! Opéra en 3 actes donné en 1735 ...
Bordeaux : vers une meilleure alimentation et moins de gaspi... Le « bien manger » est devenu une préoccupation quotidienne, véritable enjeu de santé publique. Dans ses quartiers, les restaurants scolaires de ses 105 écoles, autour du MIN Marché d’intérê...
Handicap : exposition "Bordeaux, les Bordelais - la ville po... "Bordeaux, les Bordelais – La ville pour tous" est une déambulation artistique et citoyenne dans le monde du handicap qui réussit magistralement son objectif : donner à voir le lien singulier qui exis...