Bordeaux installe son "Conseil numérique"

Toujours en pointe dans le suivi des évolutions du monde du numérique, pour contribuer notamment à l’amélioration du cadre de vie de ses habitants, la Ville de Bordeaux, Cité digitale, a lancé le  mercredi 10 juillet 2019 à l’hôtel de ville " son Conseil numérique"

Ce lancement s’est accompagné d’une rencontre-débat à 18h30 intitulée Déclic sur le thème : Nos données peuvent-elles prédire notre avenir ?. Parmi les questions abordées les participants ont échangé autour de questions telles que : "Quelles sont ces "données", ces "datas" ? Pourquoi sont-elles si importantes ? Comment sont-elles utilisées par la Ville et la Métropole dans notre vie quotidienne ?"

Céline Viollet, directrice adjointe de Métapolis et adjointe à la Culture et au Numérique à Saintes, Thomas Gomez collaborateur du Cerema sur l'utilisation des données de BM pour améliorer la voirie,  Laly Guyat, étudiante à l'Enseirb et Estelle Gentilleau conseillère municipale pour le digital, le numérique au service du citoyen.animaient cette table ronde.

Un numérique au service du citoyen

Le Conseil numérique de Bordeaux a pour objectif de faire vivre la réflexion et les propositions pour un numérique au service du citoyen. Ses membres* sont issus des secteurs privés, associatifs, universitaires et publics et ont en commun le sens de l'intérêt général et de l'innovation sociale. Le Conseil est force de proposition et complète les Conseils actifs pour la Ville de Bordeaux par sa vision transversale.

Cette nouvelle instance devra partager le plus largement possible les nécessaires réflexions qui parcourent déjà notre société, autour destendances et des projets qui visent à tirer le meilleur parti du numérique. Le Conseil se saisira aussi des dimensions de risque et des aspects sensibles du sujet pour contribuer à l’élaboration de solutions novatrices.

Un Conseil proactif

Penser le numérique aujourd'hui est indissociable de la révolution de ses usages. conseil numerique bordeauxChaque clic, chaque like entraine des conséquences sociales, environnementales, citoyennes, à court et long terme. Quelle place, dans cet écosystème fortement impulsé par de grands acteurs privés, la collectivité peut-elle et doit-elle avoir ? Comment faire des outils numériques des vecteurs de citoyenneté et non d'isolement ? Comment la Ville et plus largement le service public, peut-il rester garant de l'identité et des valeurs républicaines ? Autant de questions qui seront abordées lors des différentes rencontres du Conseil.

Les membres du Conseil numérique de Bordeaux

Secteur privé

Fabien Cauchi Métapolis (data, smart city) / Laurent Tripied Bziiiit (data, culture, IA) / Jérémie Ballarin Wanted community (solidarité, réseaux sociaux) / Sylvie Clin Betomorrow (data, objets connectés, drones)

Secteur associatif

Gauthier Depierre Bordeaux Open air (culture, inclusion, communication digitale, jeunesse) / Léa Thomassin Helloasso (associations) / Joris Liberati Aquinum (social, smart city) / Guillaumit Carnaval des deux rives (culture, réalité augmentée, jeunesse) / Nicolas de Trogoff BSF bibliothèques sans frontières (culture, social, inclusion) / Clélie Albert BSF (culture, social, inclusion)

Secteur universitaire

Oscar Motta + deux étudiantes IUT MMI (jeunesse, social, inclusion, culture) / Marie-José Cornille Wis Espi (jeunesse, data, communication digitale).

Secteur public

Maelle Despouys Cellule concertation Mairie de Bordeaux (démocratie participative, citoyenneté) / Olivier Dourthe Pimms (solidarités, inclusion, accès aux droits) / Yoann Bourion Bibliothèque de Bordeaux (inclusion numérique, culture, social).

Bordeaux, cité digitale

bx cite digitaleFormidable levier de performances économiques, sociales et écologiques, le numérique est un outil essentiel de développement de la ville.  Bordeaux aborde son essor à travers plusieurs axes qui ont en commun l’amélioration du cadre de vie, l’interaction avec une population de plus en plus connectée, nomade et multi-écrans, la transmission des savoirs, le lien social, l’attractivité du territoire pour les entreprises, mais aussi la performance de la municipalité.


 

Articles similaires

Tourisme, Culture, Numérique, le grand amour Au travers d’un appel à projet, la Région Nouvelle Aquitaine propose un véritable cadre de cohérence, une synergie créatrice de valeur entre les trois domaines du culturel, du tourisme et du numérique...
Innovations deeptech : bilan 2020 des investissements SATT A... En 2020, La SATT Aquitaine Science Transfert a investi 4 260 400 €* dans la maturation de 17 nouveaux projets innovants, issus de la recherche publique régionale et dans le dépôt de 44 titres de propr...
French Tech Bordeaux : mobilisation auprès des entrepreneurs... Depuis 2014, la French Tech Bordeaux œuvre activement au déploiement d’actions et d’outils concrets à destination des entrepreneurs du territoire. Labellisée "Capitale French Tech" depuis 2 ans, l’ass...
Industrie du logiciel libre : un véritable atout pour la Nou... La Région Nouvelle Aquitaine ne s’est pas trompée en encourageant le développement de ce secteur très performant, et stratégique, de l’économie d’aujourd’hui. Les non-spécialistes ont du mal à compren...
Open-source startups program : lancement AMI La Banquiz Appel à manifestation d’intérêt "Open-source startups program", La Banquiz, l'accélérateur des start-up de l’Open Source évolue dans son accompagnement et continue son déploiement sur toute la No...