La MÉCA : inauguration du hub de l’action culturelle régionale

Un bâtiment géant pour la culture vient d’être inauguré à Bordeaux dans le nouveau quartier Euratlantique : La MECA. En images visite de ce lieu fédérateur de l’économie créative et culturelle en Nouvelle-Aquitaine

C'est une arche ! … C’est un phare ! . . . C’est un totem ! Que dis-je, c'est un totem ?  … C'est une péninsule de culture ouverte sur la Garonne…. L’auxèse de Edmond Rostand dans Cyrano de Bergerac que l’on qualifierai aujourd’hui de punch line est représentative de l’image de la MECA qui vient d’être inaugurée vendredi 28 juin 2019.

Les tégevistes qui arriveront à Bordeaux auront désormais le regard inéluctablement attiré par l’immense arche en béton blond, en forme de parallélépipède de l’architecte danois Bjarke Ingels associé à l’agence parisienne Freakds freearchitects, qui signe ici sa première en France. Il faut dire que cet édifice qui ne ressemble à aucun autre a de quoi attirer le regard.

La MÉCA (Maison de l’économie créative d’Aquitaine) s’inscrit comme le nouveau temple régional de la culture. Sa genèse est la résultante d’une équation dont culture est le dénominateur commun :

MECA = ALCA + OARA + FRAC

La MÉCA accueille en effet le Frac Nouvelle-Aquitaine-MÉCA (Fonds régional d'art contemporain) et les deux agences culturelles régionales : ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) et l'Oara (Office artistique de la Région).

161aolmc2019

Pour son inauguration, les édiles de Bordeaux Métropole, Alain Rousset président de la région Nouvelle-Aquitaine, Franck Riester ministre de la culture, et l’architecte Bjarke Ingels étaient tous présents sur le Parvis Corto Maltese en bordure de Garonne pour inaugurer cette coopérative de la culture régionale.

179aolmc2019
174aolmc2019
178aolmc2019

Ils ne furent toutefois pas seuls … Un collectif associatif s’est également joint aux réjouissances aux moments des discours de circonstance d’un tel évènement pour dénoncer les 2000 personnes sans toit sur Bordeaux. Sur les pancartes de cette manifestation silencieuse on pouvait notamment lire « bougez-vous …pour les reloger ».

181aolmc2019

Alain Rousset a paru quelque peu déstabilisé pendant son discours de cette manifestation inopinée. Le mot de la fin a été pour l’architecte Bjarne Ingels qui précisa « depuis que je suis sur Bordeaux pour l’inauguration, j’ai vu à la Méca quelqu’un faire du skate, un couple d’amoureux et aujourd’hui une manif. J’ai hâte de voir comment les habitants et les visiteurs vont appréhender ce nouveau lieu. »

175aolmc2019
177aolmc2019
176aolmc2019

Un balcon sur la ville voué à la culture

L’objectif de cette maison commune ? Générer une hybridation créative et devenir un outil d’accompagnement des nouvelles économies culturelles, un véritable hub de la création artistique régionale. Implantée sur les berges de la Garonne, sur le site des anciens abattoirs à l’extrémité de la Halle Boca, la MÉCA est un signal urbain audacieux de 14 000 m², 120 mètres de long et 37 mètres de haut.

170aolmc2019

Pour Bjarke Ingels, l’architecte du projet, « le bâtiment forme une boucle verticale qui lie dans un seul mouvement les anciens abattoirs aux berges de la Garonne, en créant un espace en creux, au centre de la MÉCA, relié par des rampes ». Cet espace baptisé « chambre urbaine », donne au bâtiment une profondeur et une transparence uniques. Ses jeux de géométries et ses lignes très affirmées confèrent au projet un caractère cinétique : l’entrée de ville, que ce soit par le train ou par la voiture, donne l’illusion étonnante d’un site en mouvement, dont les perspectives et les points de fuite semblent se distordre à mesure que l’on s’en approche.

162aolmc2019
167aolmc2019

Interview de Bjarke Ingels, architecte du groupe Big et du bâtiment de la Méca, la Maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine, lors d'une visite inaugurale de chantier le 2 février 2017.

Qu'est-ce que la MÉCA ?

Davantage de résidences d’artistes, un plateau scénique exceptionnel, une salle de projection, des possibilités d’expositions nouvelles, une pépinière de jeunes talents… Sur 12 000 m², au sein d’un bâtiment totem hors-norme, la MÉCA offre aux professionnels un champ d’action unique et augmenté.

182aolmc2019
165aolmc2019

La MÉCA, c’est aussi une ouverture au public, qui propose interactions et rencontres aux habitants du quartier et de la ville, aux visiteurs nationaux et internationaux. Le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, dont l’une des missions de service public repose sur la diffusion de l’art contemporain, proposera chaque année 3 à 4 grandes expositions en plus de ses nombreuses actions de médiation innovantes auprès de publics variés (scolaires, hôpitaux, médiathèques, etc…). Les agences culturelles OARA et ALCA proposeront quant à elles des rendez-vous réguliers avec le public comme des projections ou des sorties de résidences.

166aolmc2019
169aolmc2019
171aolmc2019

Enfin, le café restaurant de la MÉCA (d’où son nom malicieusement abrégé, LE CREM) décline sa carte en fonction de la programmation prévue. En proposant par exemple, le temps d’une exposition d’art contemporain, un menu entièrement monochrome. « L’idée, explique la société Envol, qui a remporté la gestion du restaurant, est de prolonger à table l’esprit créatif de la MÉCA. » Le CREM compte bien être le quatrième pilier de la maison en accueillant convives et visiteurs autour d’une grande table unique de cinquante-six couverts en forme de croix, designée par l’architecte Bjarke Ingels. A mi-chemin entre la table d’hôte, la vente à emporter, le bar et le bistrot gourmet, le restaurant assure un service continu de 8 heures à 23 heures. Avec, bien sûr, l’engagement de privilégier les produits locaux, bio ou provenant d’une agriculture raisonnée.

183aolmc2019
173aolmc2019
168aolmc2019

La MÉCA en chiffres

A retenir

  • 14 000 m² de surface totale
  • 11 000m3 de béton
  • 37 mètres de haut
  • 120 mètres de long
  • 850 m² de terrasse belvédère
  • 24 entreprises mandatées pour le projet, dont 16 issues de Nouvelle-Aquitaine
  • 60 millions d’euros : 56 millions d’euros portés la Région Nouvelle-Aquitaine, 4 millions d’euros par le ministère de la Culture

Frac Nouvelle-Aquitaine et Méca

  • 1 200 m² de salles d'expositions temporaires
  • 900 m² de réserve
  • 1 auditorium de 90 places sur 120 m²
  • 3 grandes expositions annuelles
  • Près de 50 rendez-vous (rencontres, conférences, ateliers, visites, performances, etc.)
  • Près de 25 expositions en Nouvelle-Aquitaine
  • 5 résidences par an accueillies au sein du pôle "novation et création"
  • 1 réseau de plus de 100 partenaires en région
  • 50 000 visiteurs attendus

Alca et Méca

  • 1 salle de cinéma de 80 places
  • 2 bureaux de production
  • 1 espace d'incubation de projets
  • 1 programme annuel de projection de films
  • 1 programme annuels de rencontres professionnelles

Oara et Méca

  • 1 scène de création de 360 m² configurable
  • 1 studio de création de 85 m²
  • 25 résidences accueillies par saison
  • 35 rendez-vous annuels avec le grand public

184aolmc2019

Dates clés

  • 2006 : Engagement d’une réflexion de la part d’Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, sur la nécessité de créer un espace commun entre le Frac Aquitaine et les agences culturelles AIC/ARPEL et OARA.
  • 2007 : Constitution d’un comité de pilotage pour le projet d’un nouveau Frac Aquitain. L’agence d’urbanisme de Bordeaux Métropole Aquitaine A’Urba est missionnée pour une étude d’implantation sur l’agglomération de Bordeaux.
  • 2008 : Alain Rousset annonce son choix d’une implantation sur le site des anciens abattoirs de Bordeaux, quai de Paludate.
  • 2009-2010 : Étude de programmation par le cabinet Aubry et Guiguet.
  • 2011 : Lancement du concours de Maîtrise d’œuvre. 
  • 2012 : Attribution du marché de maîtrise d’œuvre au cabinet d’architecte international BIG – Bjarke Ingels Group.
  • 2012-2015 : Phase d’études de maîtrise d’œuvre.
  • 2015 : Consultation des entreprises.
  • 2016 : Lancement du chantier de la MÉCA.
  • 2018 : Choix du 1% artistique.
  • 2019 : Inauguration de la MÉCA

164aolmc2019

La MÉCA sera ouverte au public du mardi au samedi de 13h à 18h30, ainsi que le premier dimanche de chaque mois.

Articles similaires

La MÉCA : un livre pour plonger cœur d'un édifice hors du co... Un édifice à l'architecture audacieuse réunit l'ALCA, l'OARA et le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA. Le hors-série du festin, réalisé en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, ouvre les portes de ...
La Méca sort de terre ! Visite du chantier La MECA : trois structures sous un même toit. La Maison de l'économie créative et de la culture, accueillera les trois agences culturelles : Écla (Écrit cinéma livre audiovisuel), le Frac (Fonds régio...
La Méca : "Un détail", sculpture monumentale de Benoît Maire Dans le cadre du 1% artistique (dispositif imposé par l'État lors de la construction d'un bâtiment public) associé à l'édification de la MÉCA, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé début 2...
Le Frac Aquitaine à la MÉCA : ouverture été 2019 Le Frac Aquitaine s’apprête à écrire un nouveau chapitre de son histoire en s’installant au sein de la MÉCA, bâtiment financé par la Région Nouvelle-Aquitaine avec le soutien de l’État. Conçue par l’a...
Tagged under Pleine Page