Bordeaux Fête le Fleuve : images et atmosphère de l'édition 2019

  • Catégorie : Bordeaux Métropole

152aolmc2019

Chaque année, les quais bordelais sont rythmés par un rendez-vous lançant la saison estivale : Bordeaux Fête le Fleuve, en alternance avec Bordeaux Fête le Vin. Cette année, c’est donc au tour de la Garonne d’être célébrée. Du 20 au 23 juin, une fois n’est pas coutume, l’événement a proposé un joli programme.

Les amoureux des grands voiliers, de l’épicurisme et du spectacle se sont retrouvés en famille et entre amis pour vibrer pendant quatre journées pleines d’animations. Retour en image sur cette 11e et encore très belle édition.

129aolmc2019

130aolmc2019
134aolmc2019
133aolmc2019

Les voiliers au centre de tout

Les Bordelais les attendaient de pied ferme : ces navires légendaires venant poser leur encre sur le Ponton d’honneur. On note la présence du Skeaf, luttant contre la pollution plastique pour préserver au mieux les océans. Le Zenobe Gramme, le seul voilier de la Marine Royale belge fait aussi partie de la fête, tout comme le Seudre présentant aux visiteurs le travail des Douanes, mais aussi le Rara Avis, l’Expédition 7e Continent et l’Arawak.

132aolmc2019
135aolmc2019

Mais les plus attendus étaient sans conteste le Kruzenshtern et le Sedov, soit les deux plus grands voiliers au monde. Ces deux quatre-mâts russes construits en Allemagne étaient ouverts à la visite pour les badauds jusqu’à leur départ dimanche à la tombée de la nuit.

136aolmc2019

A retenir

 

Le Sedov

Le Kruzenshtern

Baptisé d’après le nom du célèbre explorateur Georgij Sedov, connu pour avoir été l’un des premiers à avoir cartographié l’Arctique, l’impressionnant quatre-mâts russe le Sedov est le plus grand navire-école du monde avec ses 117,50 mètres de coque. Initialement destiné au commerce, il devient en 1950 un navire dédié à la recherche océanographique, avant d’oeuvrer à partir des années 60 pour la formation des marins en accueillant chaque année un équipage de 65 matelots et 164 cadets pour des voyages en mer de plusieurs mois. Lors de la Cutty Sark historique de 1990, le Sedov n’avait pu franchir le pont d’Aquitaine, empêché par ses mâts de 57 mètres. Le 20 juin 2019, il a remonté pour la première fois la Garonne jusqu’au Port de la lune. Avec ses 114 mètres de long et sa hauteur de cathédrale, le Kruzenshtern, conçu par l’armée allemande, a été cédé à la Russie en 1946 au titre des dommages de guerre. Il est le deuxième plus grand voilier-école du monde.
Baptisé du nom d’un grand explorateur russe, Adam Johann von Kruzenshtern, il a pendant plusieurs décennies sillonné les océans et les mers pour des missions scientifiques avant de rejoindre en 1991 son port d’attache actuel, Kaliningrad.
Désormais familier de l’escale bordelaise, le Kruzenshtern accostera aux Quinconces avec à son bord des centaines de cadets prêts à faire découvrir aux visiteurs tous les recoins de ce monument maritime.
139aolmc2019
140aolmc2019

La logistique pour accueillir ces grands voiliers ne fut pas non semée d’embuches. La ville de Bordeaux n’a pas eu d’autre choix que de composer selon les contraintes de ces grands, très grands pensionnaires. Avec sa longueur de 117,5 mètres et ses très hauts mâts, le Sedov n’eut que 30 minutes pour passer sous le pont d’Aquitaine. Une mission maîtrisée avec brio.

137aolmc2019

Outre la visite de ces navires mythiques, des animations nautiques furent proposées sur la Garonne. Traversées à la nage, courses d’aviron ou balades sur le fleuve ponctuèrent la programmation 100 % nautique.

151aolmc2019

153aolmc2019
159aolmc2019

La culture mise à l’honneur

Bordeaux Fête le Fleuve ne vit pas uniquement autour de ses grands voiliers. Cette édition un peu particulière est marquée par le lancement de la saison culturelle «Liberté! Bordeaux 2019». Ouvert le 20 juin, l’événement se poursuivra jusqu’au 20 août. Des propositions artistiques multiples sont regroupées dans un programme autour de l’histoire maritime et portuaire bordelaise.

Bandeau 1500 bordeaux word shop

La rive gauche de la belle endormie est ainsi pleinement éveillée grâce à des expositions variées telles que «Bateaux de la Liberté» ou «Horizons Liberté», toutes deux prévues pour ouvrir le regard sur l’histoire de l’océan et ses faits d’armes marquants. Les quais bordelais se sont eux aussi transformés en véritable galerie artistique : sculptures, installations et design ont pris racine pour plusieurs semaines.

C’est intéressant de constater que malgré la transformation urbaine de la ville, Bordeaux reste bouillonnant de traditions autour de son fleuve. Cette saison culturelle va ainsi dans ce sens : perpétuer ces legs du passé pour les petits comme les grands.

141aolmc2019
138aolmc2019
142aolmc2019

Du grand spectacle plein les yeux

Dans Bordeaux Fête le Fleuve, il y a forcément « fête », et ça la ville de Bordeaux n’a pas lésiné sur les moyens pour offrir de moments magiques à son public. Jeudi et samedi soir, le spectacle pyrotechnique et lumineux des  artificiers du Groupe F a ébloui les spectateurs grâce à une impressionnante installation depuis le Miroir d’Eau. Ces feux d’artifice ont illuminé la Garonne et ont rassemblé des milliers de Bordelais et de touristes. Le vendredi soir, la fête s’est élargie avec la fête de la musique et la fin du Bac pour une soirée terriblement festive en enjouée.

148aolmc2019
149aolmc2019
147aolmc2019
145aolmc2019

Notre belle place des Quinconces fut réhabilitée en espace de concert. En partenariat avec RTL2, nous avons eu la chance de recevoir Arthur H, Zazie, McAnuff et Fixi, Carmina Burana et le groupe Odezenne, et ce, de façon totalement gratuite. Mais le point d’orgue de cette 11e édition est la venue de Jain dimanche soir. La célèbre chanteuse française va délivrer une fantastique prestation comme elle en a l’habitude.

146aolmc2019

Bordeaux Fête le Fleuve n’oublie pas non plus les gourmands. Deux espaces furent confiés à de grands Chefs issus de différentes régions. Sur les quais côté rie gauche, plusieurs cabanes gastronomiques ont été installées pour déguster des mets traditionnels revisités. Un parcours-dégustation a pris place au Jardin Botanique en vue d’une découverte culinaire autour de la biodiversité de notre cher territoire.

150aolmc2019

138aolmc2019
143aolmc2019
158aolmc2019

Bordeaux a encore connu une très belle édition. Le vin et le fleuve ne sont plus que des prétextes pour ce tel événement festif autour des quais. Si bien que l’attente générée tend à rebaptiser cet événement en « Fête de Bordeaux », tout simplement. Vivement l’année prochaine !

Un tonneau ivre de liberté

« C’est une forme de liberté de me retrouver là, au milieu de rien du tout. » Jean-Jacques Savin, 12 février 2019, en mer.

154aolmc2019
155aolmc2019

Le 29 avril 2019, après 122 jours et 9 heures, Jean-Jacques Savin achève la première traversée de l’Atlantique en tonneau. Pas de voile, pas de moteur, mais une navigation à la seule force des courants et des vents, « comme Bombard sur son canot pneumatique, se laisser porter, pas de manoeuvre à effectuer, rien, subir l’océan, le temps ». Bombard, celui qu’il appelle son « père spirituel », s’est embarqué en 1952 sur un zodiac durant 65 jours entre les Canaries et la Barbade, sans eau, sans nourriture… Il entendait étudier la survie en mer, son livre Naufragé volontaire publié en 1954, a été tiré à des centaines de milliers d'exemplaires à travers le monde. Loin d’être farfelue, l’aventure de cet ancien militaire et sportif de haut niveau a été mûrement préparée en commençant par la conception d’un tonneau de 3 m de long et 2,10 m de diamètre pour 6 m2 d’habitacle fonctionnel comprenant couchette, dessalinisateur, hublots et écoutille. Cette embarcation vive comme une orange aux airs de capsule spatiale a été construite dans un chantier naval d’Arès sur le Bassin d’Arcachon. Parti des Canaries pour arriver aux Caraïbes, le septuagénaire a réussi « une traversée où l’homme ne serait pas capitaine de son bateau, mais passager de l’océan ». Un clin d’oeil contemporain au vers d’Arthur Rimbaud « Plus léger qu’un bouchon j’ai dansé sur les flots ». Pendant quatre jours, Jean-Jacques Savin et son tonneau étaient présents sur les quais

156aolmc2019

Clap de fin de l'édition 2019 .... le départ du Kruzenshtern vers 22:30

fin fete fleuve bordeaux 2019

Articles similaires

L'Atelier des Fac-similés du Périgord : copier, c'est leur m... L'AFSP, l’Atelier des Fac-similés du Périgord situé à quelques pas de Lascaux à Montignac en Périgord, filiale de la Semitour, a pour mission la fabrication de fac-similés, la reproduction d...
Mont-de-Marsan : Fêtes et Féria de la Madeleine Les fêtes de Mont de Marsan, plus célèbres par leur appellation originale et historique, "Les Fêtes de la Madeleine", ébranlent en juillet durant cinq jours le Marsan et les Landes. Comme chaque année...
Landes : les fetes et ferias de Parentis en Born A l’image du Sud-Ouest la couleur rouge et blanche synonyme de feria est la tenue à arborer lors des ferias de Parentis. Le programme des Fêtes de Parentis ne dérogere pas aux traditionnelles festivit...
Histoire de la Bataille de Castillon fin de la Guerre de Cen... Aux portes de Castillon, le 17 juillet 1453, la bataille de Castillon marque la fin de la guerre de Cent Ans, de trois siècles d'appartenance de l'Aquitaine à la couronne anglaise et permet au royaume...
Terrain de “Je” : portraits et autoportraits à six mains à B... L’été 2019 sera l’occasion d’un rendez‐vous artistique inédit sur la Côte basque. Les trois amis, Ben, Robert Combas et Jean‐Luc Parant, figures majeures de la scène artistique française, se prêtent a...
Tagged under Pleine Page