Roman Mikhalev, étoile du ballet de Bordeaux fait ses adieux à la scène

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Soirée d'adieux à la scène du danseur étoile Roman Mikhalev le 31 mai
Soirée d'adieux à la scène du danseur étoile Roman Mikhalev le 31 mai

Danseur étoile du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux depuis 2012, Roman Mikhalev fera officiellement ses adieux à la scène lors de la représentation du 31 mai du ballet Quatre Tendances. Une soirée très émouvante en perspective, durant laquelle .....

.... ce magnifique interprète – qui a dansé tous les répertoires durant sa carrière, de l’émouvant Albrecht dans Giselleen passant par le Faunede Nijinski ou le Spectre de la rose de Fokine, aux pièces les plus contemporaines... – offrira au public un solo de danse parmi ceux qu’il a préférés.

Des adieux, mais pas une fin: Roman Mikhalev fourmille de projets! Zoom sur la carrière de «l’éternelle étoile de Bordeaux», et la reconversion des danseurs de Ballet...qui ne raccrochent jamais vraiment leurs chaussons.

suite en balncJulienBenhamou4726

QUATRE TENDANCE : LES ADIEUX A LA SCENE DE ROMAN MIKHALEV LE 31 MAI

C’est durant la dernière représentation du ballet Quatre Tendances, qui connait actuellement un grand succès au Grand-Théâtre de Bordeaux, que le danseur étoile tirera sa révérence au public. Public qui aura la chance de se voir offrir un solointerprété par le danseur. Afin de garder la surprise intacte, nous ne vous dévoilerons que les raisons du choix de l’artiste.

Pourquoi ce solo pour votre soirée d’adieu?

«Cette pièce, c’est une histoire ancienne... Qui remonte à mon école Vaganova, à la fin de mes études. Comme dans toutes les écoles, il y avait une soirée de fin d’année. Avec mon professeur Vladlen Stemenov nous avons décidé de faire cette chorégraphie. J’ai ainsi commencé à répéter avec un danseur de la compagnie Mariinsky, nous avons fait trois répétitions à l’école, et ensuite ce danseur estparti en tournée. Je n’ai donc pas pu apprendre cette pièce jusqu’au bout. C’est l’une des premières raisons de mon choix.». –Roman MIKHALEV

Une jolie façon de «boucler la boucle» d’une carrière riche et intense...

Click Pause SilenceSigridColomyesPG 3058 In the MiddleSigridColomyesDSC5866 TétrisSigridColomyesDSC7335

LE « ROMAN » D’UNE ETERNELLE ETOILE

De l’émouvant Albrecht dans Giselle en passant par le Faune de Nijinski ou le Spectre de la rose de Fokine, aux pièces les plus contemporaines, Roman Mikhalev a su dansé tous les répertoires. 

Né en Russie, il passe d’abord dix ans au Ballet de l’Opéra National Moussorgski à Saint-Pétersbourg, où il devient rapidement soliste. Lors d’une tournée au Japon, il rencontre Charles Jude, alors directeur du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, qui lui propose de rejoindre la compagnie : Roman quitte son pays natal pour rejoindre la France. Soliste brillant, au charisme théâtral très vite remarqué, il interprète la plupart des rôles-titres donnés au Grand-Théâtre, et apprécie tout particulièrement le processus de création des personnages. Tantôt Prince dans Casse-Noisette ou Le Lac des Cygnes, Petrouchka ou Apollon, il habite chacun de ses rôles avec émotion.

En 2012, Roman Mikhalev est nommé danseur étoile. Une reconnaissance, et une fierté pour cet acharné de travail.

Un souvenir marquant de votre carrière au Ballet de Bordeaux ?

« J’en ai eu tellement, comme par exemple la création du ballet de Carlota Ikeda, Zatoichi. Mais le rôle plus marquant pour moi peut-être… J’ai eu un rêve à Saint-Pétersbourg : danser Roméo, dans le spectacle Roméo et Juliette. En Russie je n’ai pas eu cette occasion. Quand Charles Jude a créé Roméo et Juliette, j’ai d’abord fait Mercutio, et deux ans après il m’a donné le rôle de Roméo. Je vivais un réel bonheur car il réalisait mon rêve. 
Ce fut aussi merveilleux pour moi de toucher aux chorégraphies contemporaines (avec Jiří Kylián, Claude Brumachon, Thierry Malandain, etc.), occasion que je n’avais pas eue en Russie : cela m’a donné la possibilité d’ouvrir mon langage chorégraphique. " – Roman MIKHALEV

 Un AméricainSigridColomyesDSC0863

DES ADIEUX, MAIS PAS UNE FIN : LA RECONVERSION DES DANSEURS DE BALLET

Il est forcément difficile de quitter la scène lorsque l’on a passé une vie à danser, et touché le firmament. Avec son titre d’étoile, Roman Mikhalev a atteint la plus haute distinction qu’un danseur puisse espérer.

Pour un danseur, la retraite est plus précoce que dans la majorité des autres métiers : comment se passe alors la reconversion ? Il faut d’abord une réelle préparation psychologique, pour vivre sereinement ce moment si particulier. Jamais un artiste n’est laissé seul quand il sent que vient l’heure de se retirer : il s’agit de préparer en amont les différents projets qui s’ouvrent à lui. Chorégraphe, maitre de Ballet, directeur artistique, répétiteur… les métiers de la danse sont nombreux, et la plupart ne quittent ainsi jamais vraiment le milieu. Roman Mikhalev a pour projet de devenir maitre de Ballet, et a été accompagné dans cette voie par Eric Quilleré, directeur de la danse à l’Opéra National de Bordeaux depuis 2016.

Et demain, Roman ?

« J’ai passé 23 ans à danser tous les jours. Quitter la scène est un moment très particulier pour chaque danseur. Certains le vivent mal, mais moi je suis prêt. Mon projet est de devenir maître de ballet, pour pouvoir transmettre mes capacités techniques et théâtrales aux danseurs. Le directeur de la danse, Eric Quilleré, m’a convié à exercer comme maître de ballet sur le spectacle d’Angelin Preljocaj Blanche Neige, et j’ai aussi donné des cours pour la compagnie à Bordeaux. Je me suis beaucoup questionné, mais grâce à cette expérience positive et au soutien d’Eric et des danseurs, je suis conforté dans mon choix de « deuxième vie ».  Roman MIKHALEV

Le Spectre de la rose DSCSigridColomyes3263 Carmina buranaSigridColomyesDSC3707

BIOGRAPHIE ROMAN MIKHALEV
ETOILE DU BALLET DE L’OPERA NATIONAL DE BORDEAUX  

Formé à l’École de Ballet Vaganova de Saint-Pétersbourg, Roman Mikhalev est engagé par le Ballet de l’Opéra National Moussorgski de Saint-Pétersbourg, Soliste du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux (2005), il est nommé Étoile du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux (juillet 2012).

Il danse les chorégraphies de Charles Jude Fonzy/Coppélia, Basile/Don Quichotte,  le Prince/CasseNoisette, Albrecht/Giselle, le Prince/le Précepteur/Rothbart/Le Lac des  cygnes  le  rôle-titre  et  Mercutio/Roméo  et  Juliette,  les  rôles-titre/Petrouchka et Le Spectre de la rose de Michel, Fokine, l’Ami/Le Sacre du printemps de Léonide Massine, Suite en blanc et L’Après-midi d’un Faune de Serge Lifar, le rôle-titre/Apollon et Mélancolique/Les Quatre Tempéraments et Stravinski Violin Concerto de George Balanchine, Click-Pause-Silence et Petite Mort de Jirí Kylián, In the Middle, Somewhat Elevated de William Forsythe, Le Messie, Carmina Burana, Chopin Número Uno de Mauricio Wainrot, le duo Les Indomptés, Etreintes brisées de Claude Brumachon, If to Leave is to Remember de Carolyn Carlson, Minus 16 d’Ohad Naharin...

Il participe aux créations de Valse(s) de Thierry Malandain, le rôle-titre/Zatoïchi de Carlotta Ikéda, Parfois une hirondelle de Claude Brumachon, Tétris d’Anthony Egéa, Pneuma de Carolyn Carlson...

Il est assistant maitre de ballet pour Blanche Neige de Angelin Preljocaj en 2018. Lors de sa dernière saison à Bordeaux, il interprète notamment Alain et la mère Simone dans La Fille mal gardée.

PneumaSigridColomyesDSC 3673

Plus d'infos : Quatre Tendances - La représentation du 31 mai aura lieu au Grand-Théâtre de Bordeaux à 20h.

Articles similaires

Bordeaux fête le fleuve 2019 : les concerts gratuits Du 20 au 23 juin prochains, Bordeaux Fête le Fleuve investit la place des Quinconces pour quatre soirs de concerts gratuits ! En partenariat avec la saison culturelle « Liberté ! Bordeaux 2019 » et RT...
Marmande : Festival GAROROCK 2019 Tous les ans à Marmande, le Festival Garorock, plus grand festival de musiques actuelles du Sud-Ouest envoie de grosses vibes rock, electro, hip-hop, reggae, variété, métal. En misant particulièrement...
Bordeaux : le Décastar rassemble les dieux du stade à Talenc... Les dieux du stade sont à Talence (33) pour une nouvelle édition du meeting international d’épreuves combinées. Beaucoup d’athlètes seront présents avec comme objectif les minimas qualificatifs des ch...
Bordeaux fête de la musique dans toute la ville Bordeaux fête la musique pour tous et dans tous ses quartiers, sur ses places, dans ses cours et ses jardins. Pour la nouvelle édition de ce rendez-vous tant attendu de la fin juin, la ville offre la ...
Fête de la Musique en Nouvelle-Aquitaine Synonyme de partage et de découverte, la Fête de la Musique fédère le 21 juin, jour du solstice d’été, mélomanes et musiciens, qu’ils soient amateurs ou professionnels, en les invitant à descendre dan...