Exposition Suzanne Lafont, Bordeaux

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
A travers une série de photographies, Suzanne Lafont propose un herbier contemporain inédit qui questionne l’évolution de la nature en milieu urbain.
A travers une série de photographies, Suzanne Lafont propose un herbier contemporain inédit qui questionne l’évolution de la nature en milieu urbain.

Cette exposition est consacrée à la présentation de la pièce commandée à Suzanne Lafont, par la Métropole dans le cadre de la commande publique artistique Garonne initiée en 2012. Cette œuvre questionne l'évolution du végétal en milieu urbain et se compose de deux diaporamas .....

.... un herbier de ''mauvaises herbes'' accompagné d'une documentation sur les sites de prélèvement des plantes dans des zones en friche de la rive droite de la Garonne et un diaporama sonore faisant dialoguer, dans une sorte de parodie théâtrale, inspirée des Fleurs animées de Grandville, les mêmes plantes travesties et grimées et non plus présentées ici sous une forme documentaire.

L’exposition Nouvelles espaces de compagnie. Roman. de Suzanne Lafont a ouvert le 9 novembre et s'achévera le au 8 avril 2019.

11BD

Suzanne Lafont, née en 1949 à Nîmes, développe un travail photographique qui s'enrichit d'élèments empruntés aux domaines du théâtre, du cinéma, de la performance, ou encore des sciences. Cette exposition est consacrée à la présentation de la pièce que lui a commandée Bordeaux Métropole dans le cadre de la commande publique artistique Garonne initiée en 2012.  Dans ce territoire où a notamment travaillé Odilon Redon, Suzanne Lafont, inspirée à son tour par la relation entre art et botanique, questionne l’évolution du végétal en milieu urbain.

expo suzanne laffont 2018bPour créer sa pièce Nouvelles espèces de compagnie. Roman, l’artiste a déambulé dans les onze communes de la métropole, au gré de noms de rues attrayants, pendant quatre saisons. Dans ce milieu urbain, elle a récolté de petites plantes non domestiquées, celles auxquelles on prête peu d’attention ou que l’on nomme les « mauvaises herbes ». Les spécimens collectés ont été sélectionnés et photographiés en chambre. Cette série d’images s’affiche sur les murs de la galerie avec la régularité d’une classification botanique.

Dans une autre série de photos exposées, le chromatisme a été retravaillé pour produire une luminescence envoûtante. Cette lumière crée un éblouissement, un brouillage de la vision humaine, à l’image de la désorganisation du règne végétal dans notre milieu à l’atmosphère altérée par l’Homme, qui est devenu « un jardin irrespirable ». Les images sont accompagnées d’une didascalie, qui transforme les plantes et noms de rue en protagonistes romanesques d’un récit, que chacun est libre d’imaginer s’il le souhaite.

Ce projet est coproduit avec la Mission Rayonnement et Equipements Métropolitains de Bordeaux Métropole. Il est mené en partenariat avec le Jardin botanique de Bordeaux et la direction des Espaces Verts de Bordeaux Métropole.

Carte blanche

Au rez-de-chaussée de la galerie des Beaux-Arts, dans le cadre d’une carte blanche qui fait écho à son oeuvre, Suzanne Lafont met en scène une sélection d’oeuvres du musée.

Service des publics

Au sous-sol de la galerie, un espace conçu par le Service des publics, tout spécialement scénographié, offre aux visiteurs l’occasion de se familiariser avec des notions de botanique, de créer des chimères
végétales et de rêver. Des ateliers et visites sont proposés pour les adultes, les familles et le jeune public.

16BD

Matisse et les fleurs

En lien avec l’exposition Suzanne Lafont, le musée présente M comme Matisse. Variations Florales. Découvrez des dessins inédits de Matisse déclinant des natures mortes de fleurs et fruits.

Regard croisé avec Philippe Richard

Philippe Richard, directeur du Jardin botanique, porte son regard scientifique sur l’exposition de Suzanne Lafont : que sait-on de ces plantes sauvages qui poussent en ville ?

15BD

Articles similaires

Landes : Festival Chantons sous les Pins Chantons sous les Pins s'adresse à tous les publics ! Amener la chanson là où elle ne va pas ou trop peu, en tentant de lutter contre les discriminations économiques et géographiques est un des object...
La Saint Valentin inspire le musée Despiau-Wlérick Dépoussiérer son image, bousculer les idées reçues et faire découvrir le lieux autrement, tels sont les objectifs des animations proposées par le musée. En ce mois de février, l'amour est à l'honneur ...
Réserver un hôtel en Nouvelle-Aquitaine L’Aquitaine est l'une des régions la plus recherchée par les touristes français. Si les plages et le charme de la région y sont pour beaucoup, le professionnalisme des hôteliers et la qualité de leu...
Hôtels en Nouvelle-Aquitaine Toutes vos envies d'ailleurs sont en Aquitaine. Se ressourcer, prendre soin de soi, découvrir, rencontrer, prendre les chemins de traverse, donner du sens à ses vacances, à un week-end en escapade, ou...
L’Autre et l’Ailleurs pour partager vos goûts pour l’art Il y a quelques années, et alors qu’ils étaient collègues dans une Startup parisienne, Stéphane et Edouard ne s’étaient jamais parlés longuement. Des "Bonjour", de petits "salut" ou encore quelques so...