Exposition Les vacances de Monsieur Le Corbusier

  • Catégorie : Bordeaux Métropole

La Ville de Pessac vous propose de découvrir Les vacances de Monsieur Le Corbusier, une exposition de photographies de Lucien Hervé du 4 juillet au 30 septembre 2018 à la Maison Frugès-Le Corbusier.

Le Corbusier travaille. Il est en vacances au Cap-Martin où il a construit son Cabanon au bord de l’eau. Le Corbusier dessine, écrit, déjeune avec Yvonne, son épouse, plaisante avec Thomas Rebutato, son voisin, propriétaire de la guinguette l’Étoile de mer.

Expo vacances de Mr Le Corbusier 02

La mer à quelques mètres. Elle l’attend pour son bain quotidien, cette Méditerranée qu’il a toujours admirée, aimée et qui l’accompagnera dans son dernier voyage. Hervé travaille. Il réalise quelques clichés de Corbu dans l’intimité. Il fixe ces rares moments où le crayon s’arrête, où l’esprit se repose, où le plaisir de l’eau l’emporte.

Une vingtaine de photographies réalisées par Lucien Hervé au cours des années cinquante sont présentées dans la Maison Frugès.

 Expo vacances de Mr Le Corbusier

Des visites commentées et gratuites de la maison Frugès-Le Corbusier et de l'exposition accueillie, sont proposées sur réservation auprès du Kiosque culture & tourisme – 05 57 93 65 40 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., du mercredi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h, dimanche de 14h à 19h.

La cité Frugès-Le Corbusier

La construction de cette cité entre 1924 et 1926 est, à l’époque, une véritable révolution, tant sur le plan de l’habitat social que sur celui de l’architecture. Elle est le fruit de la rencontre de deux personnalités : celle d’un industriel bordelais, Henry Frugès et celle d’un architecte urbaniste audacieux, Charles-Edouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier.

Au début des années 1920, Le Corbusier est encore un « architecte de papier ». Même s’il a réalisé quelques ouvrages (notamment des villas pour propriétaires aisés), ses idées et principes pour une nouvelle architecture restent théoriques. en soumettant l’idée que « Pessac doit être un laboratoire », Henry Frugès lui permet d’appliquer et de concrétiser ses théories.

L’œuvre de Le Corbusier a une influence considérable sur l’architecture du XXe siècle et le mouvement moderne. La cité Frugès est dotée d’arguments justifiant la qualité de « valeur universelle exceptionnelle ».

fruges lecorbusier


 

Articles similaires

Bordeaux : Festival Écho À Venir Écho À Venir est un festival porté par l’association Organ’Phantom dont la programmation singulière est tournée vers les musiques électroniques novatrices et les arts visuels qui l’entourent. Trouver ...
Bègles : les Nouveaux RDV des Terres Neuves A Bègles, une association, "les RDV des Terres Neuves", invite et accueille tous les habitants de Bègles et de toute la Métropole à un événement à la fois culturel et social qu’elle a nommé : "les Nou...
Médievales de Bouliac : un très beau résultat Depuis dimanche dernier, 19h00, alors qu'un ultime coup de canon clôturait la 20e édition des Médiévales, les membres de l'Association Amanieu de Bouliac ne peuvent cacher leur joie : ils ont en effet...
Le Festin : un numéro consacré aux Trente Glorieuses Le numéro d’automne du magazine le festin décrypte la Nouvelle-Aquitaine des années 1950 aux années 1970 au travers de 5 entrées : Société, Reconstruire, Habiter, De Nouveaux Equipements, Création Art...
Mont-de-Marsan : Journées du Patrimoine au musée Despiau-Wlé... Le musée Despiau-Wlérick ouvrira gratuitement ses portes les 13, 15 et 16 septembre à tous les curieux pour des visites et animations à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine et des deux ex...