Deezer monte le son à Bordeaux en créant une quarantaine d’emploi

Deezer choisit Bordeaux pour une  seconde implantation en France
Deezer choisit Bordeaux pour une seconde implantation en France

Après Ubisoft, Betclic, Webengineering… c’est au tour de Deezer, leader du streaming musical en France, d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. Deezer c’est aujourd’hui 14 millions d’utilisateurs actifs, un catalogue de 53 millions de titres et un service accessible dans plus de 180 pays.

C’est également un acteur qui met l’innovation au cœur de son développement. Pour Alain Juppé, maire de Bordeaux président de Bordeaux métropole : « le choix de cette entreprise emblématique est une nouvelle reconnaissance de notre attractivité, un signe fort qui vient renforcer encore une dynamique forte ».

Pour Virginie Calmels, vice-présidente de Bordeaux Métropole et 1ère adjointe au maire de Bordeaux : « l’implantation à Bordeaux de Deezer, un groupe leader dans les industries créatives, est la démonstration de l’engagement des décideurs et de la capacité du territoire à attirer les projets digitaux innovants ! » 

Deezer choisit Bordeaux pour une  seconde implantation en France

Pourquoi Bordeaux ?

« Nous n’avions pas forcément envisagé Bordeaux au début de notre réflexion. Nous avons eu la chance d’être très bien accueilli et accompagné par les acteurs clés de la ville : Invest In Bordeaux, les collectivités, les entreprises… Nous avions bien entendu en tête la qualité de vie bordelaise, mais nous avons aussi été impressionnés par l’effervescence locale » déclare Alexis de Gemini, CEO France de Deezer.

Deezer est en effet un nouvel et bel exemple de mobilisation de tous les acteurs : Bordeaux Métropole, la région Nouvelle Aquitaine, entreprises de la FrenchTech Bordeaux, etc. tous ont joué le jeu pour accueillir l’entreprise.  « Nous avons été reçus par Alain Juppé en décembre dernier, poursuit Alexis de Gemini, puis tout est allé vite. Je tiens à souligner la réactivité de tous nos principaux interlocuteurs pour mener à bien ce projet ».

Tout s’est effectivement décidé en 3 mois. En janvier, suite à de nombreux échanges avec Virginie Calmels et les équipes de Invest In Bordeaux, Bordeaux présentait une proposition pertinente aux dirigeants et organisait une visite des locaux sélectionnés. En février, un premier week-end découverte avait lieu. Dans les prochaines semaines, une première équipe technique va investir de nouveaux locaux dans le quartier Saint-Michel.

L’attractivité du territoire et de sa métropole se confirme. Bordeaux est une métropole « magnétique » qui attire les talents dans une dynamique d’emplois en forte croissance : la création nette d’emplois salariés privés a été multipliée par 11 en 3 ans entre 2014 et 2017 (+ 1044 emplois nets créés en 2014 ; + 11 040 emplois nets créés en 2017 / source Urssaf).

Articles similaires

Segment : un outil de création de jeux-vidéo à la portée de ... Un nouvel outil, réalisé par le Scrime (Université de Bordeaux) : SEGMent 2. SEGMent est un moteur de jeu vidéo rendant accessible la création d’expériences vidéo-ludiques qui incorporent un...
TDF inaugure un nouveau datacenter à Bordeaux-Bouliac Cinq ans après l'ouverture de son premier datacenter à Bouliac, TDF a inauguré le 27 novembre 2018, un deuxième bâtiment permettant de proposer aux grandes entreprises, collectivités locales et ESN (E...
La Banquiz : Open source start-up program La Banquiz, accélérateur de startup numériques du logiciel et des technologies du libre, continue son déploiement sur toute la Nouvelle-Aquitaine avec un nouvel appel à candidatures pour l’ensemble de...
ManoMano à Bordeaux : 50 créations d'emplois Après 5 années de croissance à Paris, l’entreprise de commerce en ligne ManoMano décide de lier son développement à celui du dynamisme bordelais. ManoMano compte aujourd'hui plus de 2 millions de clie...
Les FinTech françaises à la Cité du Vin de Bordeaux Bordeaux FinTech est LA manifestation française dédiée aux FinTech ! Organisée à la Cité du Vin de Bordeaux, cette édition se démarquera par une prise de parole libre, une forte présence de disru...