Bordelais et commerçants sauvent 25 000 repas

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Bordeaux, une ville engagée contre le gaspillage alimentaire avec 25 000 repas sauvés !
Bordeaux, une ville engagée contre le gaspillage alimentaire avec 25 000 repas sauvés !

Commerçants et citoyens bordelais forment une communauté anti-gaspi engagée et efficace ! Depuis son lancement à Bordeaux en octobre 2016, Too Good To Go met en relation les commerçants de quartier avec les habitants qui récupèrent à petit prix leurs invendus à la fermeture.

Il y a deux ans, ils étaient 20, ce sont maintenant 100 commerçants qui ont rejoint l'application et ont permis de sauver 25 000 repas de la poubelle grâce à une communauté de 6 000 utilisateurs ! Une belle preuve de l'engagement des citoyens et des commerçants autour de cette problématique : avec les bons outils, chacun est capable de s'impliquer contre le gaspillage alimentaire !

25 000 repas, c'est 50 allers-retours Paris New-York en avion économisés grâce à la collaboration et l'engagement de tous !

Bordeaux, une ville engagée contre le gaspillage alimentaire avec 25 000 repas sauvés !

Too Good To Go : la solution anti-gaspi qui s’invite dans nos assiettes

Lancée en Juin 2016 en France, Too Good To Go est l’application référente de lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle engage tout le monde dans la lutte contre le gâchis en connectant directement commerçants et citoyens afin qu’ils récupèrent leurs invendus en fin de journée. L’engagement, un geste à portée de smartphone Dans le monde, un tiers de la production alimentaire est jetée, en France, cela représente 10 millions de tonnes chaque année.

Face à un problème d’une telle démesure, il est primordial de donner des clés d’action à chacun. Too Good To Go réussit en donnant l’opportunité à tous de s’impliquer facilement et concrètement à son échelle pour réduire le gaspillage alimentaire. C’est à travers les principes de la responsabilité collective que l’application réduit le volume de biodéchets dans nos poubelles : les utilisateurs se restaurent en deux clics grâce aux invendus des commerçants, qui, eux, diminuent leurs pertes. Géolocalisés, les utilisateurs repèrent les commerçants partenaires autour d’eux, commandent un « panier surprise » composé des invendus du jour, payent un petit prix en ligne et se présentent sur place aux heures de collecte indiquées afin de récupérer leur panier. L’application connecte, sans intermédiaire et en temps réel, commerçants et citoyens pour faire de tous des acteurs du changement.Lucie Basch 1

L’engouement s’explique simplement : la problématique des invendus est significative et le besoin d’agir pressant. Too Good To Go rend la lutte contre le gaspillage alimentaire accessible à tous, et grâce à tous, c’est 2 tonnes de déchets qui sont évitées chaque jour !

Réinventer l’entreprise et nos modes de consommation

Lucie Basch, ingénieure centralienne, démarre sa carrière dans l’industrie agroalimentaire au Royaume-Uni. Sensible au gaspillage alimentaire depuis longtemps, son passage dans l’industrie finit de la convaincre que sa place est ailleurs : auprès de ceux qui innovent pour résoudre nos grands défis contemporains. Elle décide de quitter son travail pour créer une plateforme qui permet à chacun de s’engager contre le gaspillage, simplement et à son échelle. C’est l’adoption de la loi contre le gaspillage alimentaire début 2016 qui marque le début de l’aventure pour Lucie en France. En Juin 2016, Too Good To Go est né.

« En entendant les nouvelles lois françaises contre le gaspillage alimentaire qui incitent désormais les commerçants à trouver des solutions pour ne plus jeter, je me suis dit qu’il était temps de développer une solution afin que tous les français puissent s’inscrire au quotidien dans la lutte contre le gaspillage alimentaire ». Lucie répond à un double défi : la lutte contre le gaspillage alimentaire et la création d’un modèle d’entreprise libérée, qui ensemble oeuvrent à changer nos modes de pensée. « Impacter la société » et « collaboration is the new competition » sont les deux leitmotiv de Lucie qui fait partie de ces entrepreneurs sociaux qui incarnent le pouvoir horizontal. Autant au sein de son entreprise, qu’auprès des utilisateurs et des commerçants, elle retranscrit ces logiques d’économie collaborative : l’impact et l’engagement de chacun nourrissent le changement. « J’ai toujours pensé que le pouvoir horizontal pouvait avoir un impact énorme, bien plus que lorsque les ordres ‘viennent d’en haut’. La preuve, c’est ce qui fonctionne avec Too Good To Go » explique Lucie Basch.

Bordeaux, une ville engagée contre le gaspillage alimentaire avec 25 000 repas sauvés ! Bordeaux, une ville engagée contre le gaspillage alimentaire avec 25 000 repas sauvés !

Too Good To Go, la première communauté mondiale qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire ne connait pas de frontières, l’application tire sa force d’une communauté mondiale pour le réduire partout où il existe. A l’heure où un tiers de la production alimentaire mondiale finit à la poubelle, engendrant des rejets de 3,3 milliards de tonnes de CO2 et une occupation de 28% des superficies agricoles (selon la FAO), il est essentiel d’engager chacun en proposant des solutions simples et concrètes. C’est la mission que se donne Too Good To Go au quotidien et l’implication grandissante de la communauté nous prouve chaque jour un peu plus que l’anti-gaspillage est
au coeur des préoccupations actuelles.

Plus d'informations sur : www.toogoodtogo.fr

Articles similaires

Bordeaux : vers une meilleure alimentation et moins de gaspi... Le « bien manger » est devenu une préoccupation quotidienne, véritable enjeu de santé publique. Dans ses quartiers, les restaurants scolaires de ses 105 écoles, autour du MIN Marché d’intérê...
Too Good To Go : 10 000 repas sauvés à Bordeaux Lancée en France en juin 2016, Too Good To Go, l'application qui lutte contre le gaspillage alimentaire, a été adoptée dès son arrivée par les bordelais. Ces derniers commandent et récupèrent à p...
Nouvelle Aquitaine : lutte contre le gaspillage alimentaire ... La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'accompagner les lycées à trouver des mesures concrètes de lutte contre le gaspillage alimentaire, en mettant en œuvre une "restauration collective durable" à tr...
Gironde : lutte contre le gaspillage alimentaire Depuis le 1er septembre 2016, les établissements de restauration collective gérés par les collectivités ont l’obligation de mettre en place une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire. Cett...