WAC : Week-end de l'Art Contemporain Bordelais

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Le WAC : 1ère édition du Week-end de l‘Art Contemporain de Bordeaux
Le WAC : 1ère édition du Week-end de l‘Art Contemporain de Bordeaux

Il était une fois dans le Sud-Ouest, 32 lieux d’art contemporain qui tirent plus vite que leur ombre, des galeries, des lieux alternatifs et des institutions qui vous ouvrent leurs battants pour le premier Week-end de l’Art Contemporain de Bordeaux.

Du 28 septembre au 1er octobre 2017, comme une ruée vers l’art, tous vous invitent à découvrir plus de 80 artistes locaux et internationaux à travers des expositions et des événements festifs. 4 parcours libres ou guidés, à explorer à cheval ou en locomotive, scanderont la ville au départ de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et du saloon du Café Pompier, QG de l’événement.

Une soirée, des rencontres, des performances et des concerts rythmeront ce week-end placé sous le signe du paysage, initié à l’occasion de la saison culturelle de la ville de Bordeaux. Les cowboys du WAC, prêts à en découdre, tous membres du réseau Bordeaux Art Contemporain sont réunis avec la volonté forte de mettre en lumière la scène artistique bordelaise et de se déterritorialiser au-delà de leur far far Sud-Ouest.

WAC : Week-end de l'Art Contemporain Bordelais

Les parcours du Wac 2017

Pour cette première édition, 3 commissaires ont été choisis pour réaliser 3 parcours thématiques s‘appuyant sur la programmation des lieux participants, chacun apportant un regard singulier sur la scène artistique bordelaise. Un autre parcours, dédié aux familles, permettra au plus grand nombre d‘aborder l‘art contemporain de manière conviviale. Ces 4 parcours sont à retrouver sur une carte intéractive et sur un plan imprimé qui guideront le public vers les 32 lieux d‘exposition.

L’École des Beaux-Arts, QG de l’événement

Dans cet esprit de création commune, le WAC se propose de se réunir autour de l’École des Beaux-Arts.

Ecole des Beaux Arts BordeauxCe choix symbolique et fort sera l’occasion de mettre en lumière l’école et son rôle prépondérant dans la formation des artistes de demain. Par ce choix toute la filière de l’art contemporain, son écosystème, son paysage dans son intégralité sera représentée; de la formation à la diffusion en passant par la production, sans oublier la critique d’art, le commissariat d’exposition, la médiation, l’édition ou encore la communication. Durant ce week-end, notre but est de créer un mouvement permanent entre le QG de l’évènement, et les lieux d’art.

C’est ainsi que l’École des Beaux-Arts de Bordeaux sera le lieu de rendez-vous pour les parcours artistiques thématiques et curatoriaux à explorer à pied, à vélo ou en bus, et qui se déploieront dans toute la ville durant quatre jours. Des visites guidées permettront de découvrir autrement les différents quartiers de Bordeaux et d’infiltrer le tissu urbain.

L’Association Bordeaux Art Contemporain (B.A.C.)

Une collaboration inédite de 39 lieux d‘art de la ville de Bordeaux donne naissance au réseau Bordeaux Art Contemporain (B.A.C.) Fonctionnant sur un principe de gouvernance horizontale, B.A.C. est pensé comme une plateforme d’échange, de coopération, de mutualisation et d’entraide entre ses membres.

Créée dans l’optique de se fédérer et de penser des collaborations futures sur le long terme, l‘association Bordeaux Art Contemporain (B.A.C.) a pour objectif de rendre compte du dynamisme et de la richesse de la scène artistique bordelaise. Elle entend développer des projets communs et de nouvelles manières de concevoir ensemble des manifestations artistiques à l‘échelle de la métropole. B.A.C. a pour ambition de promouvoir l‘art contemporain dans sa diversité par la réalisation d‘événements et d’expositions avec le concours des partenaires publics et privés afin de faire connaître la scène artistique bordelaise au grand public local, national et international.

Pour leur première initiative commune, les membres du B.A.C. présente la première édition du Week-end de l’Art Contemporain (WAC) qui s‘incrit dans la saison culturelle “Paysages 2017” initiée et soutenue par la ville de Bordeaux.

L‘identité du Wac présentée par Countach studio

Countach studio est un studio de design installé à Bordeaux, piloté par Malak Mebkhout et Fabien Saura depuis un peu plus d’an. Le studio est né d’une volonté de mélanger le design graphique et la scénographie avec l’ambition d’apporter une dimension narrative affûtée et fun. Que l’on travaille pour des galeries d’art, des agences d’architectures ou des artisans, chaque projet est une nouvelle aventure qui raconte une histoire différente. En parallèle du studio, nous avons à coeur d’initier des expositions itinérantes et collaboratives qui font intervenir des designers émergents.

Pourquoi était-ce un défi de regrouper les lieux d‘art contemporain de Bordeaux ?

Derrière le WAC 2017, c’est 32 lieux d’art, qui ont manifesté leur volonté de se rassembler et de s’exprimer ensemble pour mettre en avant l’art contemporain à Bordeaux. Le défi était multiple car il fallait donner forme à un nouvel événement et représenter un groupe fait de personnalités, d’échelles et de propos différents. C’est d’ailleurs cette idée d’un groupe soudé composé d’acteurs singuliers qui a guidé le dessin du logo du WAC et son identité impactante et colorée. Les différentes combinaisons colorimétriques que nous avons mises en place permettent à chaque structure de s’approprier cette identité.

Pourquoi cette thématique du «western» dans cette carte blanche pour l’identité visuelle du WAC ? Quelles ont été vos références ?

L’identité visuelle de ce nouveau festival se devait d’être festive, pop et colorée pour marquer les esprits et donner envie à un plus large public de venir y jeter un oeil. Avec l’ouverture de cette nouvelle ligne de train ultra rapide on s’est imaginé un flux d’aventuriers, amateurs d’art contemporain, se lancer à la conquête de l’ouest. D’un commun accord avec les organisateurs du WAC et dans le contexte de la saison Paysage, l’imagerie du western s’est naturellement imposée et nous a énormément inspiré. Nous avons ainsi décrypté les classiques, du « Le Bon, la Brute, et le Truand » à « Django » en passant par « Lucky Luke » à la recherche de citations, de batailles de regards et de scènes mythiques. On s’est vite rendu compte que le western et l’art contemporain avaient plus de similitudes qu’il n’y paraissait au premier abord.

WAC : Week-end de l'Art Contemporain Bordelais WAC : Week-end de l'Art Contemporain Bordelais WAC : Week-end de l'Art Contemporain Bordelais

Ainsi le triptyque d’affiches reprend les scènes de western « iconiques » qui trouvent un écho dans le contexte du festival. Les portes de saloon qui claquent évoquent les portes ouvertes des lieux d’art, le pistolet factice marque de son « bang » le lancement de cette première édition du WAC, et l’ombre qui se propage parle d’influence et de diffusion de l’art dans la ville. Sans tomber dans les facilités graphiques de l’univers du western, nous avons tenté de proposer une approche typographique plus subtile en personnifiant ce nouveau logo et en le plaçant au coeur des 3 scènes.

D’autre part, l’univers graphique est conçu pour se déployer sur différents supports : affiches et animations vont souvent de pair dans notre processus créatif. Ici les affiches destinées à l’espace public sont traitées de façon relativement épurées. Ce sont les animations qui apparaissent sur les réseaux sociaux et sur le site qui vont apporter les indices manquants pour saisir l’histoire que nous avons tenté de raconter.

Articles similaires

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux Le musée des Beaux-Arts occupe une place majeure parmi les établissements culturels de Bordeaux. Fondé au début du XIXe siècle, par Bonaparte, il est le plus ancien musée non seulement de la Vill...
Contes au Pays d’Arcadie au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux L'exposition Contes au Pays d'Arcadie, présentée dans la salle des Actualités du Musée des Beaux Arts de Bordeaux, réunit une quarantaine de peintures et d’œuvres graphiques de la collection perm...
La Pierre Saint-Martin, ski avec vue ! Située à l'Ouest de la chaîne des Pyrénées, entre la plaine du Béarn et les Pyrénées espagnoles, la Pierre-Saint-Martin, station d'hiver de la Vallée de Barétous, vous ouvre les 75 hectares de son dom...
Lancement de la 25ème œuvre de la Forêt d'Art Contemporain Entre nature et technologie, biosphère et cybersphère, la 25ème oeuvre de la Forêt d’Art Contemporain, « L’oeil d’Angelo » d’Angelo PLESSAS, est une ode à la découverte des Landes de Gascogne… Une nou...
Xubaka, la moto électrique Made In Sud Ouest Imaginée et conçue au Pays-Basque par des passionnés de deux-roues et d’expériences outdoor, Xubaka est une moto 50 cc, électrique et entièrement personnalisable. Commercialisée depuis avril 2021, la ...