Bordeaux Métropole : lueur d’espoir pour les réfugiés syriens

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Association CHAAM- شام
Association CHAAM- شام

Avec courage et détermination, des actions se montent en France pour venir en aide aux réfugiés syriens. A Bordeaux un ensemble de bénévoles de tous bords s’est concerté pour donner naissance à une association nommée « CHAAM- شام », tout un symbole pour un peuple déchiré, déraciné et exilé par ....

.... la force des chose et par la bêtise humaine. CHAAM, est née à Bordeaux avec un message fort : "venir en aide aux réfugiés syriens", explique d’emblée, son président (syrien), Saed RAJI. Mais comment faire ? comment s’y prendre ? et surtout par où commencer ? La tâche paraît rude, surtout dans le contexte actuel.

Bordeaux Métropole : lueur d’espoir pour les réfugiés syriens

C’est en septembre dernier que l’association a ouvert les yeux pour la première fois. Elle a élu refuge à Gradignan, une belle localité, à vue d’oeil de la ville de Bordeaux. Sur cette métropole, la tension vis à vis des migrants est moins tendue qu’ailleurs en France.

Les bordelais restent à l’écoute des souffrances du peuple syrien et leur sensibilité est de mise et réactive. Avec une mise sur rails en septembre, une assemblée générale en octobre et quelques actions de réconfort en faveur des familles syriennes, l’association pointe du nez dans le paysage social et culturel de Bordeaux. Pour l’instant, son champ d’action est sur la métropole de Bordeaux, mais des demandes pressantes lors de l’assemblée pour étendre les actions de l’association sur la Gironde, voir même sur l’immense Aquitaine. 

Cette association qui entretient l’espoir est apolitique et laïque. Elle fait tout pour « aider au développement des liens socio-culturels entre Français, Syriens et peuples originaires du croissant fertile (“Chaam” en arabe  ou Levant) à la lumière de leur mémoire commune ». L’objectif principal est de « faire de la culture un vecteur majeur de l’intégration sociale réussie des Syriens récemment arrivés sur le sol girondin » insiste Saed RAJI. 

La belle mission de l’association est facilitée par le profil de ses membres fondateurs eux-mêmes. Ils sont Syriens, Français, et autres, et donc détenteurs d'une culture plurielle. C'est là que réside, sa force, sa valeur ajoutée par rapport à d'autres structures avec lesquelles CHAAM « espère une complémentarité sur le terrain de la culture partagée ». 

Le président de CHAAM rappelle : "notre but premier est de contribuer à faire découvrir ou redécouvrir aux Français le patrimoine historique, linguistique, culinaire et culturel de la Syrie et de sa région (Chaam) et réciproquement,  à travers une série d’activités sociales et culturelles".  

Détaillant plus l’approche, il conclu : "L’idée maîtresse est celle de mettre en place des évènements qui favoriserons l’échange des deux cultures française et syrienne : des conférences-débats, des formations (linguistiques notamment), des spectacles, des ateliers dont les thématiques seront liées à tout ce qui compose la culture du croissant fertile dans ses diverses dimensions, mais aussi à tout ce qui fait et fera leur vie dans leur processus d’intégration sur le sol girondin".

Une lueur d’espoir pour les réfugiés syriens est née aux abords de la Garonne. 

Bordeaux Métropole : lueur d’espoir pour les réfugiés syriens

Pour en savoir plus :http://chaam.fr

Les photos :[Saut de retour à la ligne]1- Lancement officielle de CHAAM[Saut de retour à la ligne]2- Le président Saed RAJI, un engagement total pour ses compatriotes[Saut de retour à la ligne]3- L’équipe Chaam

Articles similaires

Belle performance estivale pour les musées de Bordeaux Cet été 2017, les musées et lieux d’expositions municipaux de la Ville de Bordeaux* ont accueilli 97 338 visiteurs : 46 884 en juin et 50 454 en juillet. Cette fréquentation, en ha...
Nouvelle ligne Varsovie au départ de Bordeaux Avant même le démarrage de sa première ligne au départ de Bordeaux, puisqu'elle ouvrira la desserte de Budapest à compter du 22 septembre prochain, la compagnie aérienne low cost Wizz Air annonce déjà...
"Kookie's School", école burlesque à Bordeaux Forte du succès de son personnage burlesque emblématique "Miss Kookie", Morgane Clemenceau a décidé d’ouvrir une école portant son nom en janvier 2016. Comédienne, metteur en scène et p...
Le musée des Beaux-Arts se met au vert ! Dans le cadre de la saison Paysages Bordeaux 2017, le musée des Beaux-Arts présente l'exposition "Le musée se met au vert ! Paysages en représentation(S)". Cette exposition sur le paysage peint est un...
Les Bordelais et l’apéro En cette période estivale, Deliveroo s’est intéressé aux Français et a mandaté l’institut de sondage OpinionWay afin de mener une étude sur l’ensemble du territoire. Celle-ci permet de réaliser ici un...