Exposition Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
 Le musée des Arts décoratifs et du Design organise une exposition sur les liens entre la couleur et le design
Le musée des Arts décoratifs et du Design organise une exposition sur les liens entre la couleur et le design

Une exposition réunie au musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux des personnalités issues du monde du design, de la mode et des sciences sociales (Irma Boom, Michel Pastoureau, Massimo Caiazzo, Olivier Saillard, Arthur Rüegg, Annie Mollard-Desfour, etc.). Oh couleurs ! est la première exposition ....

.... présentée dans l’ancienne prison municipale de la rue Boulan, située à l’arrière du musée, sur une mise en scène par le designer Pierre Charpin (créateur de l’année, Maison & Objet 2017. Le musée des Arts décoratifs et du Design organise une exposition sur les liens entre la couleur et le design, qui se tiendra jusqu'au 5 novembre 2017. Dans l’hôtel de Lalande, qui accueille le musée des Arts décoratifs et du Design, la couleur est partout présente, des boiseries vertes et or du Salon de Gascq aux boiseries jaunes de la Chambre jonquille.

Todo es de color, carte blanche à Pierre Charpin Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur Musée des Arts décoratifs et du Design © madd Bordeaux – F.Griffon

C’est cette identité très colorée du lieu qui a suscité le thème de l’exposition. Alors que les historiens du design ont privilégié les questions liées à la forme, à la fabrication, aux matériaux et aux nouvelles technologies, peu d’entre eux se sont intéressés à la couleur. Pourtant elle influence directement notre perception des objets et la façon dont on interagit avec eux.

couleurs 2017bLa couleur participe également de la définition des périodes et des styles. Autant d’aspects que les visiteurs pourront découvrir à travers des exemples constitutifs de l’histoire des objets et du design : les couleurs des Tupperware ; la place de la couleur dans l’œuvre du designer Verner Panton ou encore le rôle méconnu de la décoratrice Paule Marrot pour la firme automobile Renault. Le par- cours donnera également à voir des objets d’une histoire oubliée ou méconnue du public occidental, comme ces boro japonais, vêtements populaires faits de morceaux de tissus assemblés, teints à l’indigo de façon artisanale.

Le musée étant voisin de la Cité Frugès de Le Corbusier, à Pessac, l’exposition fera une incursion du côté de l’archi- tecture pour montrer le rôle qu’a joué la polychromie architecturale dans l’œuvre de ce dernier, expérimentée pour la première fois en extérieur lors de la construction de cette cité ouvrière, dans les quartiers de Pessac, au sud-ouest de Bordeaux (1924-1926).

« La couleur existe-t-elle ? ... Qu’est-ce que la couleur ? Les couleurs ne sont pas seulement présentes dans la lumière, ni seulement présentes dans la matière des objets éclairés, en fait, la couleur n’existe que s’il y a un spectateur pour en faire l’expérience. » Verner Panton, conférence au Bella Center, Copenhague, 1982

Si le sujet est souvent écarté de l’histoire du design, c’est qu’il est insaisissable. La couleur n’existe pas en soi, elle n’est perceptible que dans la lumière et varie selon sa quantité, le support qui la reçoit et l’œil qui la regarde. Ainsi, rien de définitif ne peut être dit sur la couleur. Le parti pris de cette exposition sera donc de l’interroger à partir de différents points de vue, en donnant notamment la parole à des spécialistes des domaines du design, de la mode, de l’industrie et de la sociologie. Ils mettront en évidence l’ambiguïté du concept, sa plasticité au regard des objets, de leur processus de fabrication et de leur perception.

Mise en scène par le designer Pierre Charpin (créateur de l’année, Maison & Objet 2017), l’exposition prendra place dans un lieu exceptionnel, l’ancienne prison municipale de la rue Boulan, située à l’arrière du musée et construite au XIXe siècle par la Ville pour les services de police occupant alors l’hôtel de Lalande. Transformée en lieu de stockage pour les réserves du musée dans les années 1980, elle a été vidée afin d’ouvrir ses portes au public en septembre 2016.

Oh couleurs ! est la première exposition présentée dans cet espace atypique.

Le jaune du Sud – Couleur et géographie Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur Musée des Arts décoratifs et du Design © madd Bordeaux – J.C. Garcia

Le musée des Arts décoratifs et du Design

Le musée est installé dans un hôtel particulier, l’hôtel de Lalande, construit à Bordeaux entre 1775 et 1779 pour le conseiller au parlement Pierre de Raymond de Lalande. Cette maison va changer de statut au fil du temps. Musée des Arts décoratifs et du Design de BordeauxEn 1880, elle est rachetée par la Ville qui y installe tout d’abord les services de police et y construit une prison, à l’arrière de l’hôtel, à l’emplacement du jardin. Puis la Ville établit un premier musée d’Art ancien, en 1924, qui sera transformé en musée des Arts décoratifs en 1955.

En 1984, le musée est réaménagé pour évoquer une riche de- meure aristocratique, emblématique du siècle des Lumières bordelais.

Récemment, en 2013, l’institution est renommée musée des Art décoratifs et du Design, signifiant ainsi la volonté d’en faire un lieu majeur de diffusion de la culture du design. www.madd-bordeaux.fr

Oh couleurs ! Une exposition présentée dans un lieu atypique ....
.... l’ancienne prison de la rue Boulan située à l’arrière du musée

Comme beaucoup de ces beaux hôtels particuliers, l’hôtel de Lalande a, en effet, été construit entre cour et jardin. Mais lorsqu’en 1880 la municipalité de Bordeaux achète cet hôtel particulier, elle y installe l’hôtel de la police municipale et rase le jardin pour y construire une prison. Femmes, hommes, enfants, marins, marchandes, femmes publiques y sont incarcérés dans l’attente d’un jugement par le Petit Parquet, installé alors dans les anciens salons de l’hôtel particulier, aux côtés des services de la Police et des Mœurs.

En dépit de l’ouverture d’un premier musée en 1924, la prison à l’arrière de la parcelle demeure en activité jusque dans les années 1960. Réaménagé en réserves visitables en 1983, l’édifice évolue aujourd’hui afin d’accueillir les nou- veaux espaces d’expositions temporaires du musée.

Ce bâtiment est une belle architecture fonctionnelle. Les deux cours de promenade, symétriques, ont été couvertes dans les années 1980. Elles sont entourées par les anciennes cellules des prisonniers. De nombreux graffitis sur les murs évoquent encore ce passé.

L’exposition Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur sera la première exposition présentée dans ce nouvel espace.

Philippe Starck, chaise Miss Wirt, 1982 et néons de couleur Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur Musée des Arts décoratifs et du Design © madd Bordeaux - M.Delanne

Retrouvez toutes les informations sur l'exposition sur : http://www.madd-bordeaux.fr/les-expositions/oh-couleurs
(Famille, Jeune Public, autour de l'exposition, Parcours hors les murs etc..)

Crédit Photo Haut de Page
à gauche : Atelier pour enfant dédié à Josef Albers / © madd Bordeaux – J.C. Garcia
au centre : Philippe Starck, chaise Miss Wirt, 1982 et néons de couleur / © madd Bordeaux - M.Delanne
à droite : Vincent Beaurin, Ocelle, 2016 et Ettore Sottsass, cabinet Hotel California, 1966 / © madd Bordeaux – J.C. Garcia


Articles similaires

Dordogne - Périgord : le Petit Futé 2018 vient de sortir Le Périgord reste l’une des destinations préférées des Français qui trouvent dans cette région une diversité de paysages, une authenticité encore bien préservée et un art de vivre. Tourisme et gastron...
Le Château de Laàs en Béarn Entre Sauveterre de Béarn et Navarrenx, installé le long des berges du gave d'Oloron, au cœur du Béarn, et entouré de superbes jardins, le château de Laas se situe dans un parc de 12 hectares et possè...
Histoire de la Bataille de Castillon fin de la Guerre de Cen... Aux portes de Castillon, le 17 juillet 1453, la bataille de Castillon marque la fin de la guerre de Cent Ans, de trois siècles d'appartenance de l'Aquitaine à la couronne anglaise et permet au royaume...
Quai des sports à Bordeaux En bordure de Garonne à Bordeaux, Quai des sports propose de pratiquer et de s'initier gratuitement à différentes disciplines sportives. Chaque été à Bordeaux Quai des sports est l’occasion pour les B...
Tourisme authentique chez les Vignerons Indépendants En matière d’oenotourisme, les Vignerons Indépendants sont, sans conteste, devenus des acteurs majeurs de l’activité en France. L’accueil du public au domaine - visite/hébergement/restauration - fait ...