Gradignan : Exposition internationale d'Art Postal

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Découvrir et approfondir l'histoire de ce courant artistique atypique de l'Art Postal
Découvrir et approfondir l'histoire de ce courant artistique atypique de l'Art Postal

Art postal, mail art, art posté, les "affranchis" de l'art poussent les portes du musée de Sonneville pour nous convier à un voyage étourdissant à travers le monde. Lancé fin 2016, l'appel a trouvé une résonance remarquable : plus de 150 participants venus de 29 pays différents !

L'art Postal ou Mail art

Acheminé par les services postaux, l'art postal désigne de véritables œuvres porteuses de messages et particulièrement inventives, voire déroutantes, par les matériaux et supports dont elles sont constituées.

Né dans la seconde moitié du XIXe siècle avec l'apparition de la carte postale illustrée, des écrivains tels que Mallarmé et Apollinaire s'en sont emparés. Les adresses de leurs correspondants étaient alors écrites sous forme de poèmes, rébus et calligrammes.

Mais c'est véritablement dans les années 1920 que les Dadaïstes, Surréalistes et Futuristes (Duchamp, Schwitters, Breton, Dali, Cocteau, Marinetti et Balla pour en citer quelques-uns) le transforment en forme d'art à part entière. Ces pratiques seront reprises à la fin des années 1950 par les courants Post-Dada, le Nouveau Réalisme, le Pop'art et Fluxus.

Gradignan : Exposition internationale d'Art PostalL'art postal fait l'objet d'un véritable engouement à partir de 1971 où une section "Mail Art" est exposée à la Biennale de Paris. S'ensuivront de nombreuses expositions dans le monde entier. Au sein de ses collections, le Musée de la Poste à Paris consacre une large place à l'art posté.

Les participant

L'appel à projet pour l'exposition a été lancé dès octobre 2016 via les réseaux internationaux de Mail Art et plus généralement auprès des artistes qui se prêtent volontiers à ce type d'échange.

Sur le thème "Ta ville, ta campagne", les artistes se sont exprimés sur les villes et pays réels ou imaginaires, les cités du passé, les paysages intérieurs, les capitales de leur pays, mais aussi les étendues sauvages (océans, mers, forêts), les véhicules, les habitants et animaux des villes et des champs, les voisins, les graffitis, le quartier où ils résident. Derrière le mot « campagne » certains ont hissé la bannière d'un message qu'ils défendent et portent haut.

Bien que les modalités de l'art postal aient évoluées au début du XXIe siècle et que les services postaux soient moins enclins à distribuer cette correspondance insolite, 157 participants de 29 pays ont répondu à notre appel et l'exposition regroupe plus de 250 envois. Ils proviennent de l'Europe entière, d'Amérique du Nord et du Sud, du Japon et d'Australie.

Les techniques utilisées sont d'une grande diversité : photographie, dessin, collage, peinture, calligraphie, supports détournés, broderie, découpage, pliage ainsi que des objets en volume tels que bouteilles en plastique et boîtes d'emballage.

Quant aux matériaux, ils proviennent de la nature (plumes, mousses, sable, feuilles, etc.) ou sont composés d'objets recyclés ou manufacturés tels que boutons, dentelles, tissus et supports de récupération.

Cette exposition est une manière de rappeler que l'échange est à la base de la création et qu'il génère une grande inventivité.

L'exposition

Les créations postales prennent place dans trois salles du musée et s'articulent par univers graphiques et apparentement de sensibilités : expressionnisme, fantastique, onirisme, art naïf, singulier, spontané et intuitif, mais aussi des compositions minutieusement ouvragées et différents objets inusités en matière de correspondance, etc.

L'exposition présente également une sélection d'œuvres d'art postées qui s'inscrivent en marge de la définition pure et dure de l'art postal : dessins et peintures originaux, bois gravés et gravures, présentés sous forme de mosaïque.

Dans le prolongement de cette exposition, les écoles gradignanaises ont été sollicitées pour la fabrication de boîtes aux lettres insolites durant le temps scolaire et/ou périscolaire.

Cinq classes des écoles Lange, Martinon et Malartic ainsi que sur le TAP de Malartic ont relevé le défi. Les jeunes du Centre de Rééducation et de Formation Professionnelle Don Bosco de Gradignan ont également façonné leur propre boîte aux lettres avec la participation des artistes : Waldoo, Lamaco et Guijarro.

Ces réalisations sont installées sous la verrière du musée de Sonneville durant toute la durée de l'exposition.

Gradignan : Exposition internationale d'Art Postal

Venir au musée

  • Le musée Georges de Sonneville est ouvert au public : vendredi, samedi, dimanche et jours fériés (sauf 1er mai), de 14h à 18h.
  • Vacances d'hiver, printemps et Toussaint (zone A) : ouvert tous les jours de 14h à 18h.
  • Entrée libre et gratuite
  • Réception des groupes sur rendez-vous.
  • Renseignements au : 05 56 75 28 03 ou 05 56 75 34 28
  • Adresse : Prieuré de Cayac – 1, rue Chartrèze – 33170 Gradignan

Site web : www.ville-gradignan.fr

Articles similaires

Belle performance estivale pour les musées de Bordeaux Cet été 2017, les musées et lieux d’expositions municipaux de la Ville de Bordeaux* ont accueilli 97 338 visiteurs : 46 884 en juin et 50 454 en juillet. Cette fréquentation, en ha...
Le musée des Beaux-Arts se met au vert ! Dans le cadre de la saison Paysages Bordeaux 2017, le musée des Beaux-Arts présente l'exposition "Le musée se met au vert ! Paysages en représentation(S)". Cette exposition sur le paysage peint est un...
Biarritz : Colorama Street Art Festival Du 1er au 22 août, le Studio Anyway présente la deuxième édition de son Street Art Festival "COLORAMA" en plein coeur de Biarritz. 20 artistes programmés pour redonner toutes ses couleurs à l'ancien g...
Exposition Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur Une exposition réunie au musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux des personnalités issues du monde du design, de la mode et des sciences sociales (Irma Boom, Michel Pastoureau, Massimo Caia...
Ifound.money, la plateforme pour arrondir vos fins de mois 84% des Français ont besoin d'arrondir leurs fins de mois. Un Bordelais lance la plateforme Ifound.money pour répertorier toutes les solutions. Fraîchement mise en ligne, la plateforme web 100% bons p...