CHU de Bordeaux : le Cancer du rein en ambulatoire

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Urologie : CHU de Bordeaux , 1er centre international développant le traitement chirurgical conservateur du cancer du rein en ambulatoire.
Urologie : CHU de Bordeaux , 1er centre international développant le traitement chirurgical conservateur du cancer du rein en ambulatoire.

Le service d’urologie, andrologie et transplantation rénale du Pr Jean-Marie Ferrière au CHU de Bordeaux, est le 1er centre à l’échelon international à avoir adapté la technique de néphrectomie partielle robotique pour proposer aux patients une prise en charge en ambulatoire1.

Centre de référence de traitement du cancer du rein, le CHU de Bordeaux a depuis 2010 promu l’assistance robotique pour la néphrectomie partielle. Cette évolution technique et l’expertise développée ont été à l’origine, pour cette chirurgie réputée complexe, d’une réduction de la morbidité per et post-opératoire (réduction des saignements, diminution des douleurs, cicatrices plus petites) ainsi que des durées d’hospitalisation et de convalescence.

Urologie : CHU de Bordeaux , 1er centre international développant le traitement chirurgical conservateur du cancer du rein en ambulatoire.Après la mise en place initiale, en 2015, d’un programme de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC), le développement d’un protocole de prise en charge ambulatoire des tumeurs du rein s’est logiquement imposé. Le protocole « AMBU-Rein », coordonné par le Dr Jean-Christophe Bernhard est soutenu par la DGOS2 et l’INCa3 en tant que projet pilote développant la chirurgie ambulatoire du cancer4. Cette prise en charge innovante s’accompagne d’une évaluation prospective médicale (sécurité et satisfaction des patients) et médico-économique réalisée dans le cadre du Réseau Français de Recherche sur le Cancer du Rein UroCCR (www.uroccr.fr) et s‘inscrivant dans l’action du Comité de Cancérologie de l’Association Française d’Urologie (CCAFU).

Depuis septembre 2016, 14 patients ont déjà bénéficié de ce nouveau « chemin clinique » impliquant une parfaite collaboration pluridisciplinaire médicale et paramédicale. L’accent est aussi mis sur la relation ville-hôpital, l’information du médecin traitant et l’éducation pré-thérapeutique du patient par la mise en place d’une consultation infirmière dédiée et l’utilisation d’outils d’aide à la communication par la réalité virtuelle ou l’impression 3D.

Enfin, une majorité des patients pris en charge étant domiciliée hors département, la possibilité de proposer une structure d’accueil hôtelière représente un atout pour le développement de ce type de pratique innovante dans des conditions de confort optimales pour les patients.


Articles similaires

Médievales de Bouliac : un très beau résultat malgré un ciel... Pour la 19e édition de ses Médiévales, l'association Amanieu de Bouliac avait choisi Aliénor d'Aquitaine comme personnage principal. Mais elle n'avait certes pas choisi une météo aussi exécrable, nota...
Littérature urbaine : poèmes animés à Bordeaux Comment faire ressentir tout à la fois le passé, le présent et l’avenir en construction d’une ville telle que Bordeaux? La poésie est le meilleur vecteur littéraire pour répondre à un tel programme da...
Vivez l'expérience des vendanges ! Qui a dit que les vignerons étaient trop occupés pendant leurs vendanges pour recevoir du public  ? Tout le monnnnde  !!! Mais ça, c’était avant  ! Les Vignerons Indépendants de France ...
La Bataille de Castillon annonce 13 dates de spectacle en 20... Cet été, le spectacle a attiré légèrement moins de 30 000 spectateurs sur le site de Belvès-de-Castillon. Le temps maussade du mois de juillet et le début tardif des vacances scolaires n'ont pas incit...
Bordeaux : Salon de la Maison Neuve Le Salon de la Maison Neuve dépose deux fois par an son permis de construire au Parc des expositions de Bordeaux-Lac. Cet événement propose des expositions et des rencontres autour du thème de l'habit...