La "grosse cloche" de Bordeaux sonnera désormais chaque mois

  • Catégorie : Bordeaux Métropole

Quand elle sonne 6 fois par an, Armande Louise, la grosse cloche crée l’événement. Compte tenu de son attrait touristique et de l’intérêt que lui portent les riverains, la Ville de Bordeaux a décidé de la faire sonner chaque premier dimanche du mois à midi.

Bordeaux est sans doute une des villes du sud de la France dont le patrimoine campanaire est le plus riche, tant en cloches historiques, qu’en cloches de grande taille.

La grosse cloche de Bordeaux est l’une des rares cloches municipales laïques encore existantes dans le Sud-ouest. Jusqu’à maintenant, elle sonnait le 1 janvier, le 8 mai, le 14 juillet, le 28 août pour célébrer la Libération de Bordeaux en 1944, le 11 novembre et lors de la fête de la nature du quartier Saint Eloi.

Il est fait mention pour la première fois d’une cloche du ban communal le 11 août 1336. On la sonnait pour convoquer la Jurade, sorte de conseil municipal de l’époque. Cet instrument également appelé bourdon figure dans le premier modèle des armoiries de la ville à la fin du XIVème siècle. Il fût déménagé en 1449 de la maison communale à la porte Sainte Eloi, mitoyenne, qui fut transformée en beffroi.

Armande Louise est en fait la sixième cloche sur site. La précédente se fêla en pleine sonnerie du tocsin dans la nuit du 14 au 15 mars 1774 en annonçant un incendie. Armande Louise fut fondue par Jean-Jacques Trumeau en 1775 et pèse, en croisant plusieurs sources, près de 7800kg. Sur sa robe sont frappées les armes de France, de la Ville, les armoiries du maréchal de Richelieu, gouverneur de la province de Guyenne, parrain de la cloche, et celles de la duchesse d'Aiguillon, sa marraine. Sur sa « panse » des inscriptions rappellent ses usages : « J'annonce les jours, j'appelle aux armes, j'indique les heures, je chasse l'orage (mais aussi les grandes sécheresses…), je signale les fêtes, je porte secours aux incendies ». Elle annonçait également le ban des vendanges. Cet instrument de musique sonne la note Fa.

Son statut de cloche municipale lui a valu d'être épargnée par la razzia des cloches au moment de la Révolution de 1789. Une de ses aïeules eut une histoire plus mouvementée en 1548, lors de la révolte des Bordelais contre la gabelle. Le connétable de Montmorency fit exécuter 140 personnes et fit pendre à son battant l'agitateur qui avait sonné le tocsin durant les troubles. Il ordonna également que le beffroi soit démoli et fit déposer la cloche au château Trompette.

Grosse Cloche de Bordeaux

Une révision générale en juillet pour le carillon de St Michel

Situé dans la tour clocher de la basilique Saint Michel, le carillon a fait l'objet d'une remarquable restauration à la fin des années 90, saluée dans le monde de la campanologie. Cet instrument constitué de 22 cloches, dont 15 servent au seul usage du carillon et 7 servent à la fois au carillon et à la sonnerie, mérite aujourd’hui une révision générale, ce qui explique l’arrêt récent de son utilisation. Les travaux seront réalisés du 4 au 22 juillet 2016. Le pupitre sera déposé et restauré en atelier plutôt que dans l'exiguïté de la salle des cloches. Il sera treuillé de cette salle jusqu'à la terrasse basse de la tour et pris en charge par un camion grue. Cette dépose est fixée, au 7 juillet après-midi. Son retour est envisagé le 21. La restauration permettra de retrouver dès le mois d’août le concert mensuel du premier samedi de chaque mois, donné par le carillonneur Christian Vieussens, tant attendu par les habitants du quartier. Un concert exceptionnel est cependant prévu le 2 juillet à midi avant le lancement des travaux.

Articles similaires

Brigitte Nogaro, maître verrier : Les Landes et le vitrail Les cheminots de la Gare de l'Art de Saint-Paul-en-Born ont choisi de clore 2018 avec l'art du vitrail dans les Landes. L'art du vitrail est connu essentiellement par les célèbres verrières des cathéd...
Patrimoine : le Grand théâtre - Opéra de Bordeaux Le Grand Théâtre de Bordeaux, ouvrage de style néo-classique de 88 mètres sur 47 et classé monument historique, s'inscrit admirablement dans l'architecture bordelaise héritée du siècle des Lumières. S...
Bordeaux : plébiscite pour les Journées du patrimoine Les Journées du Patrimoine 35ème édition, samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018, ont rassemblé à Bordeaux plus de 115 000 visiteurs. Elles confirment une nouvelle fois leur grand succès auprès du pu...
Pau : Journées du Patrimoine dans la capitale du Béarn A Pau plus encore qu’ailleurs, c’est bien la diversité des patrimoines, héritage d’un passé cosmopolite, qui est la matière et le socle d’une identité commune et originale. Entre tradition et modernit...
Patrimoine : visite du Grand-Théâtre de Bordeaux Bordeaux possède en son coeur un monument merveilleux d'élégance. Le Grand Théâtre rayonne depuis plus de trois siècles et porte loin les rêves de ses visiteurs. Avec les opéras de Versailles et de Tu...