Bordeaux : les hôpitaux passent au bois

  • Catégorie : Bordeaux Métropole

La plus importante chaufferie biomasse de l’agglomération bordelaise sera mise en service en novembre prochain. Le Centre hospitalier Charles Perrens et le CHU de Bordeaux, qui partagent les mêmes ambitions environnementales et économiques,se sont associés pour faire appel à l’expertise de DALKIA, leader des économies d’énergies en France - pour la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance de sa nouvelle chaufferie bois. 

Les deux établissements seront alimentés en chaleur et eau chaude sanitaire par la nouvelle chaufferie bois bâtie entre les deux établissements hospitaliers.

Véritable vitrine du développement durable pour l’agglomération toute entière, la chaufferie bois permet de :

  • couvrir 83% des besoins des deux établissements hospitaliers avec une énergie renouvelable,
  • diminuer la facture énergétique et la dépendance aux énergies « fossiles »
  • réduire les émissions de CO2 de 10 700 tonnes/an, soit l’équivalent de 7 133 voitures en moins

La plus importante chaufferie biomasse de l’agglomération bordelaise

 Cette future chaufferie bois sera la plus importante de l’agglomération bordelaise. Véritable vitrine du développement durable, la chaufferie se dressera à l’entrée du site Charles Perrens. Abritant deux chaudières biomasse (3,75 et 5,75 MW, soit une puissance globale de 9,5 MW) et une chaudière gaz de secours (4,5 MW), elle consommera 18 000 tonnes de bois par an afin de couvrir les besoins des deux centres hospitaliers qui seront couverts à 83% par la biomasse.

CHAUFFERIE BOIS HOPITAL DE BORDEAUX

 Le choix du développement durable : moins de pollution, plus d’économie, plus de sécurité

Engagés dans des démarches de développement durable très volontaristes, le Centre Hospitalier Charles Perrens et le CHU de Bordeaux ont choisi une solution innovante d’efficacité énergétique et environnementale. Pour répondre aux besoins particulièrement sensibles des deux établissements hospitaliers (la continuité de service et le confort des occupants sont essentiels), Dalkia a construit un projet sur-mesure, totalement fiable et sécurisé. Opter pour l’énergie bois, c’est également avoir la garantie de :

  • réduire sa facture énergétique,
  • diminuer l’empreinte carbone de son site.

Ce nouveau système de production d’énergie va permettre de réduire annuellement les émissions de CO2 de 10 700 tonnes, soit l’équivalent de 7 133 voitures en circulation en moins dans l’agglomération bordelaise. L’économie apportée par le projet est de 180 000 € par an, soit près de 5% du budget.

Fonctionnelent de la chaufferie bois

Afin d’alimenter en chauffage et eau chaude sanitaire le Centre Hospitalier Charles Perrens et le groupe hospitalier Pellegrin du CHU de Bordeaux, Dalkia a conçu et réalisé une chaufferie centrale abritant 2 chaudières fonctionnant à l’énergie biomasse ainsi :

CHAUFFERIE BOIS

  • La biomasse arrive par camion (1) et est déversée dans le stockage bois sur des échelles mobiles (3).
  • Le stockage bois est composé d’un silo compartimenté dont le volume utile de stockage est d’environ 160 m3 (2).
  • Les échelles mobiles poussent la biomasse vers un convoyeur (4) qui l’achemine jusque dans le foyer de la chaudière par l’intermédiaire d’un poussoir d’introduction (5).
  • Ce bois introduit dans la chaudière biomasse (6) s’enflamme par rayonnement de la voûte réfractaire (7). La combustion (entre 800 et 900°C) se fait sur une grille dynamique (8).
  • Les fumées issues de la combustion sont dépoussiérées grâce à un dépoussiéreur multicyclone (9).
  • Les fumées traversent ensuite un filtre à manche permettant de ramener les émissions de poussières à un niveau 3 ou 4 fois inférieur à la réglementation.
  • Quand la combustion est terminée, les cendres sont récupérées par un transporteur (10) jusque dans une benne (11).
  • La chaufferie biomasse fonctionne en priorité et en parallèle avec les autres chaudières.

Fonctionnement du réseau de chaleur

Un réseau de canalisations souterraines, long de 960 mètres, a été construit afin d’acheminer vers le CHCP et le groupe hospitalier Pellegrin, la chaleur produite par la chaufferie centrale.

Avec les réseaux de chaleur DALKIA apporte à ses clients la meilleure réponse aux préoccupations en matière de respect de l’environnement et d’économies d’énergie. En privilégiant le recours systématique aux énergies renouvelables et de récupération, cette solution unique, parce que sans cesse repensée à l’échelle d’un hôpital, d’un quartier, d’une ville ou d’un territoire, participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la maîtrise des coûts pour les usagers.

Resau chaleur

C’est quoi un réseau de chaleur ?

Une chaufferie centrale transforme en chaleur des énergies fossiles (charbon, gaz naturel ou pétrole) et/ou renouvelables (biomasse, géothermie). La chaleur circule sous la forme d’eau chaude ou de vapeur à travers un réseau de canalisations souterraines avant d’être distribuée aux grands ensembles urbains qu’il s’agisse de logements, d’immeubles de bureaux, d’entreprises ou encore d’établissements de santé.

Pour les consommateurs, le raccordement au réseau de chauffage urbain représente des avantages aux niveaux individuel, collectif et environnemental. Le raccordement à un réseau de chaleur garantit confort et sécurité sans danger d’explosion ou d’incendie ni risque d’intoxication au monoxyde de carbone car les bâtiments, qui sont directement approvisionnés en chauffage, eau chaude (ou climatisation), ne stockent pas de gaz, de combustibles, ni de chaudières.

Le réseau fournit aux immeubles raccordés une énergie compétitive et moins sensible aux fluctuations des prix. Le raccordement rend également possible la valorisation des énergies renouvelables à grande échelle.

CHAUFFERIE BOIS HOPITAL DE BORDEAUX

Articles similaires

Plan de relance et décarbonation de l’industrie : 2 lauréats... Dans le cadre du plan France Relance présenté en septembre 2020, une enveloppe de 1,2 milliard d’euros est mobilisée pour accompagner la décarbonation de l’industrie, réduire son impact environnementa...
Adaptation des forêts au changement climatique La forêt en France métropolitaine a doublé sa surface en un siècle et demi, pour autant, ce lieu de biodiversité rassemblant 136 essences forestières, 73 espèces de mammifères et 120 espèces d’oiseaux...
Podcast : les Rencontres WOODRISE 2020 à Bordeaux Mesurez-vous l’importance du bois pour le tournant écologique ? Son utilisation dans la construction et les innovations qui vont avec - et bien d’autres usages - la filière économique qu’il const...
Plan de relance de la filière forêt bois du massif des Lande... Du fait de sa ressource gérée durablement et des valorisations qui en sont faites par des filières industrielles structurées, la filière forêt bois du Massif des Landes de Gascogne est une force pour ...
Bois : valorisation des ressources locales dans les Landes Ces entreprises sont engagées, de la transformation à la mise en æuvre, dans une démarche de valorisation de la ressource, avec une recherche du 100 % local en pin maritime, et de recours à des fourni...